Convair XC-99

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Convair XC-99
Le seul XC-99 construit opérant pour l'USAF
Le seul XC-99 construit opérant pour l'USAF

Rôle Avion de transport militaire
Constructeur Drapeau : États-Unis Convair
Équipage 5
Premier vol 23 novembre 1947
Mise en service 23 novembre 1949
Retrait 1957
Dérivé de B-36 Peacemaker
Dimensions
Longueur 56,4 m
Envergure 70,1 m
Hauteur 17,5 m
Aire alaire 443,3 m²
Masse et capacité d'emport
Max. au décollage 145 t
Passagers 400
Fret 45 t
Motorisation
Moteurs 6 Pratt & Whitney R-4360 Wasp Major
Puissance unitaire 2 600 kW
(3 500 ch)
Puissance totale 15 600 kW
(21 000 ch)
Performances
Autonomie 12 500 km

Le Convair XC-99 est un prototype d'avion de transport militaire, basé sur le bombardier B-36 Peacemaker. Il s'agit du plus gros avion terrestre au monde motorisé avec des moteurs à pistons. Son fuselage à deux ponts lui donne une capacité d'emport de 400 hommes ou de 45 tonnes de marchandises. Au total, seul un exemplaire est construit, qui est actuellement en cours de restauration au musée national de l'USAF.

Une version civile, le Convair 37, a été envisagée, mais n'a jamais été développée.

Historique[modifier | modifier le code]

Le premier vol a lieu à San Diego devant une foule énorme de curieux. De nombreux incidents s'y manifestent, et notamment une grave difficulté de freinage et l'impossibilité d'inverser les pas d'hélices ; l'avion a donc fini ce premier vol au-delà de la piste d'atterrissage. Il est employé ensuite pour transporter du matériel sur le front de Corée. Le 10 octobre 1950 le XC-99 emporte dix moteurs d'avions, faisant la preuve de sa grande capacité d'emport. Mais la maintenance est très chronophage, d'autant plus qu'il n'existe pas de document spécifique et que les mécaniciens doivent se reporter à ceux du B-36.

Après la guerre l'avion est exposé à Wright-Paterson devant une foule nombreuse où beaucoup s'étonnent de ses dimensions.

À partir de 1955, les transporteurs à réaction plus rapides rendent le XC-99 obsolète. Il n'en aura été finalement construit qu'un seul. En 1957 Celui-ci est mis au rebut et stationne au Texas ; il est racheté plusieurs fois. Son sort fluctuant l'amène finalement à la base de Kelly.

Certaines compagnies aériennes civiles dont Pan-Am ont pris des options pour des appareils commerciaux mais l'avion était trop grand pour le nombre de passagers de l'époque. Il a également été envisagé de le consacrer au courrier mais cela n'a pas eu de suite.

Le XC-99 a montré qu'il n'y avait pas de limite à la taille d'un avion et il a permis d'améliorer les méthodes de chargement et de déchargement. Il a à son actif plus de 7000 mille heures de vol, transportant 27 000 tonnes de marchandises.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]