South African Airways

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

South African Airways

Logo de cette compagnie
AITA OACI Indicatif d'appel
SA SAA Springbok
Repères historiques
Date de création 1934
Généralités
Basée à Aéroport international OR Tambo
Autres bases Aéroport international du Cap
Programme de fidélité Voyager
Alliance Star Alliance
Taille de la flotte 53
Nombre de destinations 42
Siège social Drapeau de l'Afrique du Sud RSA, Johannesburg
Société mère SAS AB
Filiales Mango
Dirigeants Monwabisi Kalawe (CEO)
Site web www.flysaa.com
Un avion de la Suid-Afrikaanse Lugdiens dans son habillage des années 1970 et du début des années 1980
Un Boeing 747-200 de la South African Airways en 1992
Un Boeing 747SP de la Suid-Afrikaanse Lugdiens en 1996
Un Airbus A340-200 atterrit à l'aéroport de Londres. (2010)
Airways Park, le siège social de South African Airways

South African Airways (code AITA : SA ; code OACI : SAA) est la grande compagnie aérienne nationale d'Afrique du Sud.

Historique[modifier | modifier le code]

South African Airways (Suid-Afrikaanse Lugdiens - SAL- en afrikaans) a été fondée en 1934 par le gouvernement d'Afrique du Sud après le rachat de la compagnie privée Union Airways.

Les premiers vols nationaux reliaient Le Cap, Durban et Johannesburg alors que les premières liaisons internationales étaient établies avec les colonies britanniques du Kenya et de l'Ouganda.

En 1945, les vols de SAA atteignent l'Europe mais il faut attendre 1960 pour que le premier Boeing 707 de SAA atterrisse en Europe. Deux ans plus tard, une liaison sans escale est établie entre le Royaume-Uni et l'Afrique du Sud. D'autres destinations européennes suivent.

En 1971, SAA met en service son premier boeing 747 et est une des seules compagnies africaines à avoir des liaisons aériennes avec l'Amérique du Sud.

Les années 1970 marquent cependant le début des années d'ostracisme de l'Afrique du Sud en raison de sa politique d'apartheid et plusieurs pays refusent d'établir des liaisons aériennes, d'autres les suppriment.

À l'exception des pays voisins, les autres pays d'Afrique ferment leur espace aérien à SAA ou refusent des escales obligeant les vols de la compagnie à contourner le continent africain pour se rendre en Europe et en Israël.

Néanmoins, la compagnie parvient à développer ses lignes vers l'Asie, notamment Hong Kong ou Taïwan (l'Afrique du Sud est alors l'un des rares pays à reconnaître la république de Chine de Taïwan).

En 1984, SAA célébra son cinquantième anniversaire.

En 1985, les liaisons vers l'Amérique du Sud sont interrompues, faute de voyageurs en nombre suffisant. Seule la liaison avec Rio de Janeiro est maintenue.

SAA est victime des condamnations internationales du régime d'apartheid au cours des années 1980. Ses bureaux à l'étranger sont attaqués et ses liaisons avec les États-Unis sont interrompues en 1986.

En 1987, les liaisons avec Perth et Sydney en Australie prennent fin pour des raisons politiques (opposition du gouvernement australien à l'apartheid).

Le 27 novembre 1987, un Boeing 747 de SAA reliant Taïwan à Johannesburg s'écrase dans l'océan Indien, près de l'île Maurice. Les causes du crash ne sont pas élucidées (certaines hypothèses évoquent un attentat)

Après l'arrivée au pouvoir de Frederik de Klerk et la mise en place de négociations afin de démanteler le système d'apartheid, l'étau se desserre autour de SAA qui ouvre de nouveau, progressivement, toutes les destinations qui avaient été interrompues pour des raisons politiques et inaugurent de nouvelles liaisons aériennes en Afrique et en Asie.

À la fin de l'année 1990, SAA est consacrée comme la meilleure compagnie africaine par le London magazine Executive Travel. En 1991, SAA renouvelle sa flotte et acquiert son premier Airbus A320 et son premier Boeing 747-400. La ligne avec New York est de nouveau ouverte alors que les toutes premiers liaisons aériennes sont établies avec l'Égypte et le Soudan.

En 1992, SAA ouvre sa première liaison Le Cap-Miami et revient en Australie. Elle organise ses premières alliances internationales avec American Airlines et Air Tanzania. Des vols directs sont dorénavant assuré avec Bangkok et Singapour.

La croissance s'accélère en 1993 et 1994. Les vols domestiques sont dorénavant assurés en quatre langues (anglais, zoulou, afrikaans et sotho) alors que sur les vols internationaux, l'afrikaans est abandonné, laissant seuls en usage l'anglais et la langue du lieu de destination de l'avion.

En 1997, SAA refait son logo et ses couleurs. Elle abandonne le springbok ailé et les anciennes couleurs nationales (orange, blanc, bleue) au profit des nouvelles couleurs nationales et d'un soleil. Les noms SAA et SAL ne figurent plus sur la carlingue et ont été remplacés par 'South African'.

En 1998, les vols vers Buenos Aires et São Paulo sont rétablis.

En 2002, South African Airways achète pour 49 % des parts de la compagnie Air Tanzania. En septembre 2004, la compagnie connaît des problèmes financiers et renonce à acheter 15 Airbus A320.

En 2006, South African Airways rejoint Star Alliance.

En 2007, la compagnie annonce une grande restructuration. Elle décide de mettre à la retraite ses Boeing 747 et ampute grandement les destinations européennes de son réseau, quittant par exemple Athènes, Madrid, Bruxelles, Amsterdam ou Paris. En Europe, la South African Airways ne dessert ainsi plus que 2 pays, l'Allemagne (Francfort, Munich) et le Royaume-Uni (Londres). Depuis 2007 également, la compagnie a abandonné d'autres grandes dessertes comme Bangkok, Dubaï, Houston, Los Angeles, Melbourne, Miami, Osaka, Rio De Janeiro, Singapour et Sydney entre autres.

En 2012, South African Airways inaugure la liaison Johannesburg-Pékin.

Flotte[modifier | modifier le code]

La flotte de South African Airways se compose des appareils suivants (au mois d'août 2014)[1]:

Flotte de South African Airways
Appareils En Service Commandes Passagers Notes
C Y Total
Airbus A319-132 11 4 25 95 120
Airbus A320-232 9 6 24 114 138 Livraisons commençant en 2013[2]
Airbus A321-200 10
TBA
Livraisons commençant en 2013[3]
Airbus A330-200 5 36 186 222
Airbus A340-300 8 38 215
231
253
269
ZS-SXD en livrée Team South Africa 2012
Airbus A340-600 9 42 275 317 ZS-SNC peint en livrée Star Alliance
Boeing 737-800 11 32 125 157 ZS-SJV peint en livrée Star Alliance
Seront retirés en 2016 et retournés à GOL et United Airlines[4]
Flotte Cargo
Boeing 737-200 1
S/O
Sera retiré et remplacé par un Boeing 737-300[5]
Boeing 737-300 2 1 [5]
S/O
Remplace les Boeing 737-200
Boeing 737-400 1[5]
S/O
Total 57 21

Destinations[modifier | modifier le code]

En avril 2013, South African Airways dessert les villes suivantes, hors liaisons opérées par South African Express Airways et South African Airlink [6]:

Base
Ville Pays IATA ICAO Aéroport
Abidjan Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire ABJ DIAP Aéroport international Félix-Houphouët-Boigny
Accra Drapeau du Ghana Ghana ACC DGAA Aéroport international de Kotoka
Blantyre Drapeau du Malawi Malawi BLZ FWCL Aéroport international de Chileka
Brazzaville Drapeau de la République du Congo République du Congo BZV FCBB Aéroport international Maya-Maya
Buenos Aires Drapeau de l’Argentine Argentine EZE SAEZ Aéroport international Ezeiza
Bujumbura Drapeau du Burundi Burundi BJM HBBA Aéroport international de Bujumbura
Cotonou Drapeau du Bénin Bénin COO DBBB Aéroport international de Cotonou
Dakar Sénégal Sénégal DKR GOOY Aéroport international de Dakar-Léopold Sédar Senghor
Dar es Salam Drapeau de la Tanzanie Tanzanie DAR HTDA Aéroport international Julius Nyerere
Douala Drapeau du Cameroun Cameroun DLA FKKD Aéroport international de Douala
Durban Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud DUR FALE Aéroport international de Durban
East London Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud ELS FAEL Aéroport d’East London
Entebbe Drapeau de l'Ouganda Ouganda EBB HUEN Aéroport international d'Entebbe
Francfort Drapeau de l'Allemagne Allemagne FRA EDDF Aéroport de Francfort / Rhein-Main
Harare Drapeau du Zimbabwe Zimbabwe HRE FVHA Aéroport international d'Harare
Hong Kong Drapeau de Hong Kong Hong Kong HKG VHHH Aéroport international de Hong Kong
Johannesburg Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud JNB FAJS Aéroport international OR Tambo
Kigali Drapeau du Rwanda Rwanda KGL HRYR Aéroport de Kigali
Kinshasa Drapeau de la République démocratique du Congo République démocratique du Congo FIH FZAA Aéroport international de Ndjili
Lagos Drapeau du Nigeria Nigeria LOS DNMM Aéroport international Murtala-Muhammed
Le Cap Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud CPT FACT Aéroport international du Cap
Libreville Drapeau du Gabon Gabon LBV FOOL Aéroport international Léon Mba
Lilongwe Drapeau du Malawi Malawi LLW FWKI Aéroport international de Lilongwe
Livingstone Drapeau de la Zambie Zambie LVI FLLI Aéroport de Livingstone
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni LHR EGLL Aéroport de Londres Heathrow
Luanda Drapeau de l'Angola Angola LAD FNLU Aéroport Quatro de Fevereiro
Lusaka Drapeau de la Zambie Zambie LUN FLLS Aéroport international de Lusaka
Maputo Drapeau du Mozambique Mozambique MPM FQMA Aéroport international de Maputo
Maurice Drapeau de Maurice Maurice MRU FIMP Aéroport international Sir Seewoosagur Ramgoolam
Mumbai Drapeau de l'Inde Inde BOM VABB Aéroport international Chhatrapati-Shivaji
Munich Drapeau de l'Allemagne Allemagne MUC EDDM Aéroport de Munich
Nairobi Drapeau du Kenya Kenya NBO HKJK Aéroport international Jomo Kenyatta
Ndola Drapeau de la Zambie Zambie NLA FLND Aéroport de Ndola
New York Drapeau des États-Unis États-Unis JFK KJFK Aéroport international John-F.-Kennedy
Perth Drapeau de l'Australie Australie PER YPPH Aéroport de Perth
Pékin Drapeau de la République populaire de Chine Chine PEK ZBAA Aéroport international de Pékin
Pointe-Noire Drapeau de la République du Congo Congo PNR FCPP Aéroport international Agostinho-Neto
Port Elizabeth Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud PLZ FAPE Aéroport de Port Elizabeth Airport
São Paulo Drapeau du Brésil Brésil GRU SBGR Aéroport international de Guarulhos
Victoria Falls Drapeau du Zimbabwe Zimbabwe VFA FVFA Aéroport de Victoria Falls
Washington Drapeau des États-Unis États-Unis IAD KIAD Aéroport international de Washington-Dulles
Windhoek Drapeau de la Namibie Namibie WDH FYWH Aéroport international Hosea Kutako de Windhoek

Alliance et partenariats[modifier | modifier le code]

South African Airways est membre de Star Alliance depuis 2006.
En dehors de ses partenaires d'alliance, elle a signé des accords de partage de codes avec:

Références[modifier | modifier le code]

  1. « South African Airways Fleet Details », sur planespotters.net
  2. « South African Airways (SAA) takes delivery of its first two A320s », Airbus,‎ 23 Juillet 2013
  3. David Kaminski-Morrow, « South African Airways firms renegotiated A320 order », Flight International,‎ 27 Mai 2010 (lire en ligne)
  4. http://www.iol.co.za/business/news/saa-needs-to-choose-well-as-it-expands-its-fleet-1.1696981#.U47O__mSySo
  5. a, b et c « New freighter for SAA », DefenceWeb,‎ 2010-10-14 (lire en ligne)
  6. South African Airways, 26 avril 2013

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :