1877

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Icône de redirection Cette page concerne l'année 1877 (MDCCCLXXVII en chiffres romains) du calendrier grégorien. Pour l'année -1877, voir -1877.

Années :
1874 1875 1876  1877  1878 1879 1880

Décennies :
1840 1850 1860  1870  1880 1890 1900
Siècles :
XVIIIe siècle  XIXe siècle  XXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies géographiques :
Afrique • Amérique (Canada (Nouveau-Brunswick, Québec), États-Unis) • Asie • Europe (France (Paris), Italie, Suisse) • Océanie


Chronologies thématiques :
Architecture Chemins de fer Droit Football Littérature Musique populaire Musique classique Parcs de loisirs Photographie Science Sociologie Sport Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Événements[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]

Capelo et Ivens
  • Mai : le général britannique Gordon Pacha (1833-1885) devient gouverneur (hikimdar) de la province équatoriale de l’Égypte (1877-1879). Il soumet le Soudan oriental, lutte contre la traite et arrête la révolte du Darfour.
    • Gordon confie à l’Italien Romolo Gessi, qui a servi sous ses ordres, le soin d’éliminer les marchands d’esclaves arabes du Bahr el-Ghazal. Gessi les bât, exécute leur chef Souleiman et délivre 10 000 captifs (1879). Un autre italien, Messedaglia, est chargé d’administrer le Darfour.
  • 11 mai : décret du Portugal organisant l'exploration de la zone entre l'Angola et le Mozambique.
  • 9 août : l'expédition de Stanley, partie de Zanzibar en 1874 à travers la région des lacs et le bassin du Congo atteint la côte Atlantique.


  • Réorganisation de l’armée zanzibarite par les Britanniques pour combattre la traite intérieure des esclaves. Création d’une administration moderne.
  • Soudan : La promotion de non-musulmans dans l’administration soudanaise suscite l’hostilité de la population et des fonctionnaires déjà en place. L’arrêt de la traite ruine le commerce du Soudan.
  • Le chef de l’état-major de l’armée égyptienne est le général américain Stone, originaire du Massachusetts.

Amérique[modifier | modifier le code]

  • 17 février : Porfirio Díaz devient président de la république du Mexique (1877-1880 et 1884-1911). Il impose une dictature. Progressiste et autoritaire, il entreprend de moderniser le Mexique au nom du positivisme grâce aux cientificos, un groupe d’intellectuels qui vont sans cesse le conseiller.
    • Le Mexique connaît un important développement économique et commercial (construction d’usines et de voies ferrées, amélioration des ports, aménagement urbain, etc.). Beaucoup de ces entreprises sont financées et dirigées par des étrangers, ce qui provoque le mécontentement des Mexicains. La grande propriété fait des progrès considérables tandis que les sociétés foncières étrangères accumulent des millions d’hectares. À la fin de la dictature, 97 % des terres cultivables appartiendront à 1 % de la population et 80 % des paysans n’auront plus de terres. Ils deviendront ouvriers agricoles dans d’immenses haciendas ou formeront un prolétariat urbain misérable dont les révoltes seront une à une écrasées.
  • 2 mars : compromis Hayes-Tilden. Le républicain Rutherford B. Hayes est déclaré président des États-Unis.


  • Mouvement de population vers l'Acre.

Asie et Pacifique[modifier | modifier le code]

  • 1er janvier : Victoria du Royaume-Uni est proclamée solennellement impératrice des Indes par l’assemblée (darbar) de Delhi présidée par lord Lytton. Les princes indiens deviennent vassaux de la couronne. L’administration de l’Inde est absolument centralisée, car les gouverneurs de province ne sont que les délégués du vice-roi qui les nomme et qui dirige l’empire depuis Calcutta. Cette centralisation a pris progressivement la forme d’une machine bureaucratique et conservatrice.
  • 17 mars (Empire ottoman) : les députés se réunissent pour l’ouverture de la première session parlementaire qui se tient dans le cadre de la nouvelle Constitution.
    • Les reformes fiscales entreprises sous la pression des créanciers permettent une augmentation des revenus du Trésor. La dîme sur les récolte augment de 50 % de 1862 à 1878. Les tarifs du bebel (impôt dispensant du service militaire) sont relevés. Le coût de la guerre dans les Balkans empêche cependant l’assainissement durable des finances ottomanes.
  • 12 avril : fondation en Inde de la National Muhammadan Association par Syed Ameer Ali, pour garantir les intérêts des Musulmans.
  • 20 août : contrairement à son prédécesseur, le nouveau gouverneur du Queensland (Australie) décide l’arrêt immédiat de l’immigration chinoise.


Europe[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : 1877 en France, 1877 en Italie et 1877 en Suisse.
Arrivée du tsar Alexandre II de Russie à Bucarest
  • 10 janvier : recul des nationaux-libéraux aux législatives en Allemagne. Le parti au pouvoir paie un tribut à la crise économique qui a invalidé le discours libéral au profit des protectionnistes. Le parti social-démocrate allemand obtient 12 sièges au Reichstag.
  • 15 janvier : accord entre la Russie et l’Autriche-Hongrie signé à Budapest, prévoyant un partage des Balkans sur la base de l’entrevue de Reichstadt (1876).
  • 20 février (calendrier julien) : grands procès des Cinquante populistes de Moscou (fin en 1878). Il se soldera par de nombreuses déportations, dont le nombre est en augmentation (19 000 entre 1875 et 1878).
  • 23 août (Royaume-Uni) : la Chambre des communes adopte le Merchandise Marks Act qui contraint les exportateurs à mentionner le lieu de fabrication de tous leurs produits.
  • 11 décembre : Plevna capitule. Les troupes russes poursuivent leur avance et forcent la résistance au col de Chipka. Bucarest réclame la reconnaissance immédiate de l’indépendance par les puissances et le delta du Danube et la Dobroudja comme indemnité de guerre.


  • Échec d’une insurrection paysanne préparée par le populiste I. Stefanovitch à Tchyhyryne, en Ukraine, à l’aide d’un faux manifeste du tsar censé ordonner à ses fidèles paysans de se révolter contre les propriétaires fonciers. Elle échoue comme la majorité des actions tentées par les populistes en direction des paysans.
  • Une loi fédérale introduit le système métrique en Suisse ; le mètre, le litre et le kilogramme sont désormais appliqués comme unités de mesure dans l'ensemble du pays.
  • À Lugano, des gendarmes arrêtent des jeunes gens armés de sabres et de revolvers qui chantent des chansons révolutionnaires dans la rue. Bilan: plusieurs blessés, ainsi qu'un mort du côté des gendarmes.
  • Suisse : la première loi fédérale sur les fabriques instaure la journée de onze heures et interdit de faire travailler des enfants. Le comité d'initiative publie un article dans le journal de Genève le 20 octobre 1877 concernant leur opposition contre cette loi

Chronologies thématiques[modifier | modifier le code]

Arts et cultures[modifier | modifier le code]

Les Toits rouges, toile de Pissarro.

Naissances en 1877[modifier | modifier le code]

Décès en 1877[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :