Été

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’été est l'une des quatre saisons de l'année, dans les zones tempérées et polaires de la planète. L'été suit le printemps et précède l'automne.

Il existe plusieurs définition de l'été : astronomique (saison comprenant les jours les plus longs de l'année), météorologique (saison comprenant les mois les plus chauds de l’année) et calendaire (dont les dates varient selon les pays).

Dans l’hémisphère nord, l'été se situe entre les deuxième et troisième trimestres de l'année et dans l'hémisphère sud, il se situe entre le dernier trimestre de l'année et le premier de l'année suivante.

Quelle que soit sa définition, l'été est la période de fructification pour la plupart des plantes et celle des vacances. L'été est ainsi utilisé comme une métaphore d’une période faste, d’un apogée.

Définitions[modifier | modifier le code]

Astronomique[modifier | modifier le code]

Saisons sur Terre.

Du point de vue astronomique, l'été correspond aux jours les plus longs de l'année. Dans l'hémisphère nord, il s'étend ainsi du 7 mai au 7 août. Le solstice d'été, c'est-à-dire le moment où le soleil est au plus haut hors de la zone intertropicale, très souvent le 21 ou 22 juin, représente l'apogée de l'été. Le solstice de juin a déjà eu lieu le 20 juin en 2012, 2008 et 1896. Il a eu lieu le 22 juin en 1975 et tombera à nouveau à cette date en 2302. Première depuis la création du calendrier grégorien, il aura lieu le 19 juin en 2488.[réf. nécessaire]

Dans l'hémisphère sud, l'été astronomique dit austral se retrouve donc du 7 novembre au 7 février.

De ce point de vue, été ne signifie pas nécessairement jours les plus chauds : sur une planète avec une orbite très excentrique, un des hémisphère pourrait avoir un hiver plus chaud que l'été.

Météorologique[modifier | modifier le code]

Les températures journalières n'augmentent de façon marquée que plusieurs semaines après l'équinoxe de printemps, la terre et la mer mettant un certain temps à se réchauffer. Du point de vue météorologique, l'été correspond donc à des dates plus tardives que l'été astronomique, ainsi la période la plus chaude de l'année, dans l'hémisphère nord, se situe aux mois de juin, juillet et août, précisément pour les météorologues du 1er juin au 31 août.

Dans l'hémisphère sud, l'été météorologique est inversé et comprend donc les mois de décembre, janvier et février, autrement dit du 1er décembre au 28 ou 29 février.

Calendaire[modifier | modifier le code]

Les dates de l’été sur le calendrier diffèrent selon les cultures. Certains pays font correspondre l'été calendaire à la période de l'été météorologique, comme en Russie où il est fixé au 1er juin[réf. nécessaire]. Ce qui correspond bien à l'été, défini par les météorologues comme la saison des jours les plus chauds, à plus forte raison pour un pays au climat continental qui connait de fortes amplitudes thermiques entre l'été et l'hiver.

D’autres pays placent sur leur calendrier l'été sur une période s'étendant du solstice d'été, (le 20 juin ou 21 juin) à l'équinoxe d'automne (le 22 septembre ou 23 septembre). Cela vient du fait que le jour du solstice d'été est défini comme le jour de l'été, et par extension il est devenu le premier jour de l'été. Plus symboliquement, il fait entrer dans la saison estivale. C'est le cas des calendriers de beaucoup de pays européens, notamment la France[réf. nécessaire], bien qu'en dehors de rares lieux où l'influence maritime soit prononcée (comme à Nice, Ajaccio ou Brest), le mois de septembre est plus froid (donc plus typiquement automnal) que le mois de juin.

Enfin, des pays calent les dates calendaires de l'été sur la période de l'été astronomique, en prenant donc comme bornes chronologiques les jours à égale distance des solstices et des équinoxes. C’est le cas par exemple du calendrier chinois où l’été débute vers le 7 mai[réf. nécessaire]. Dans l'ancien calendrier irlandais celtique, l'été débutait dès le 1er mai (ce qui correspond, à une semaine près, à l'été astronomique)[réf. insuffisante][1].

Dans le sud et le sud-est de l’Asie, l’été est plus généralement défini comme la période allant de mars à mai ou début juin, la période la plus chaude de l’année qui se termine avec l’arrivée de la mousson[réf. nécessaire].

Effets[modifier | modifier le code]

Un champ en été

L'été est généralement perçu comme la saison où les températures sont les plus élevées, ainsi que la période de l'année où l'apport d'énergie solaire y est à son maximum, c'est-à-dire où le Soleil envoie le plus de lumière et le plus de chaleur. En effet pendant la période estivale, les rayons du Soleil arrivent sur Terre en suivant un axe vertical plutôt que horizontal. Puisque ceux-ci arrivent presque perpendiculairement par rapport au sol, ils sont plus concentrés et par conséquent éclairent et chauffent une plus petite surface qu'en hiver. Donc en été, les journées sont chaudes et longues. Du fait de l’inclinaison de la Terre sur le plan de l'écliptique, l'hémisphère plongé dans la saison d’été est incliné en direction du Soleil, provoquant ainsi l’allongement de la durée des jours et l’augmentation de la température.

Dans l'hémisphère nord, la Terre se trouve à l’aphélie de son orbite en été (ce phénomène s'est produit par exemple en 2006 le 3 juillet). La Terre se trouve donc à ce moment-là au plus loin du Soleil, ce qui a pour conséquence une vitesse orbitale plus faible que lors des autres saisons ; l’été est donc la saison la plus longue dans l’hémisphère nord. Un phénomène symétrique se produit dans l’hémisphère sud, la Terre se trouvant alors au périhélie et l’été y est la saison la plus courte.

Aux latitudes plus élevées que les cercles polaires, le phénomène de soleil de minuit se produit pendant l’été et le Soleil ne se couche pas du tout pendant plusieurs jours. Sur des latitudes plus basses, le crépuscule dure au moins une heure et conduit parfois au phénomène de nuits blanches, rencontré par exemple au nord de la Scandinavie.

L'été est la période de fructification pour la plupart des plantes, elle précède l’automne au cours duquel la nature entre dans une phase de déclin. L’été est donc fréquemment utilisé comme une métaphore d’une période faste, d’un apogée.

Activités[modifier | modifier le code]

A lété nous allons a la ronde , au glissade deau , meridland et etc

Construction[modifier | modifier le code]

Dans les latitudes tempérées, où l'été est plutôt sec et chaud, c'est la saison propice à la réalisation des travaux sensibles aux intempéries : réfection de toitures, réfection de routes, peintures extérieures, etc.

Vacances[modifier | modifier le code]

Dans la plupart des pays, les écoliers et étudiants ont une longue période de vacances,pendant la saison d'été.

De même, les adultes prennent généralement une partie de leurs congés annuels dans cette période où les bains de mer sont plus plaisants, les journées plus longues et les températures agréables.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Arts[modifier | modifier le code]

L'été a inspiré et inspire encore de nombreux artistes.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]