1911

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page concerne l'année 1911 (MCMXI en chiffres romains) du calendrier grégorien.

Années :
1908 1909 1910  1911  1912 1913 1914

Décennies :
1880 1890 1900  1910  1920 1930 1940
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies géographiques :
Afrique • Amérique (Canada (Nouveau-Brunswick, Ontario, Québec), États-Unis) • Asie • Europe (France (Paris), Italie, Suisse) • Océanie


Chronologies thématiques :
Aéronautique Architecture Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Droit Économie Football Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Événements[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]

  • 14 avril[2]: l’État belge passe un contrat avec la société britannique Lever pour créer la HCB (Huileries du Congo belge). Il prévoit la concession par étape de 750 000 ha de terre pour y exploiter l’huile de palme. En 1930, la HCB traitera 96 900 tonnes de fruits et exportera 18 000 tonnes d’huile et 10 300 tonnes d’amandes.
  • 28 juin : un arrêté général détache le cercle de Gao du territoire militaire pour l’intégrer à la région de Tombouctou.


  • Résistance tutsi et hutu aux Britanniques et aux Allemands (1911-1917).
  • Second traité Massa : Au Kenya, les Masaï sont expulsés de leur terres et regroupés par la force dans les réserves.
  • Révolte des Acholis contre l’impôt en Ouganda.
  • Native Labour Regulation Act. Le Colour Bar interdit aux Noirs d’Afrique du Sud de postuler l’emploi de travailleurs spécialisés. Le pass-system les assigne à résidence.
  • Grande sécheresse et famine gande-beer (grande poitrine) au Sahel (1911-1914).
  • Famine en Angola (fin en 1916).
  • Lignes de chemin de fer Conakry-Bouaké et Cotonou-Savé.
  • Le Congo belge produit 998 tonnes de cuivre (136 992 en 1929, 163 610 en 1944).
  • 5 973 000 habitants en Afrique du Sud dont 67,28 % de Noirs, 21,36 % de Blancs, 2,54 % d’Asiatiques et 8,80 % de « Colorés ».
  • 13 167 colons blancs au Kenya. 12 000 Indiens.

Afrique du Nord[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Guerre italo-turque.
Guerre italo-turque : bombardement aérien par des zeppelins en Tripolitaine


Amérique[modifier | modifier le code]

  • 9 mai (Nicaragua) : les États-Unis contraignent Estrada à démissionner et le vice-président Adolfo Díaz lui succède. Plus conciliant, il cède aux nord-américains le contrôle des chemins de fer nationaux, de la compagnie maritime du lac et de la Banque nationale.
  • Mai : Porfirio Díaz abandonne le pouvoir puis quitte définitivement le Mexique le 1er octobre.
  • 1er septembre : Francisco Madero remporte les élections présidentielles au Mexique. Il ne peut mettre fin aux remous politiques et militaires qui agitent le pays. D’autres rebelles, comme Emiliano Zapata et Pancho Villa, refusent de se soumettre à son autorité. Ses partisans sont divisés, et la création par le nouveau président du parti constitutionnel progressiste exacerbe les passions. Les dirigeants paysans sont choqués de la décision de Madero de dissoudre les armées révolutionnaires et non l’armée fédérale, vaincue. Madero ne se montre pas en mesure de tenir ses timides promesses de réformes agraires.
  • 25 novembre : Zapata lance son plan de Ayala, deuxième manifeste révolutionnaire très critique à l’égard de Madero et annonce l’intention des paysans de s’emparer des terres dont ils ont été dépossédés. Zapata reprend la lutte contre l’armée fédérale. L’agitation atteint les milieux ouvriers.


  • Intervention américaine à Cuba (1911-1912).
  • Intervention américaine au Honduras.
  • Madero décide de taxer plus lourdement les activités d’extraction de pétrole, ce qui lui attire l’opposition des compagnies étrangères et donc des États-Unis.

Asie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Révolution chinoise de 1911.


  • À la suite du renversement des Qing par la révolution en Chine, le Tibet devient de facto indépendant bien que toujours dépendant de la Chine au regard du droit international. Les derniers soldats chinois sont chassés de Lhassa.
  • Formation de l’Entente libérale par l’opposition à la turquisation de l’Empire ottoman.
  • Fondation à Paris par de jeunes étudiants arabes d’Al-Fatat, société secrète qui vise à l’indépendance des pays arabes.
  • Fondation à Bakou du parti Musawat (« Égalité »), d’abord socialisant, puis nationaliste azéri.
  • Fondation en Indonésie du Sarekat Islam et éveil du sentiment national.
  • Criminal Castes and Tribes Act en Inde.

Europe[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : 1911 en France, 1911 en Italie et 1911 en Suisse.
  • 26 mai (Allemagne) : adoption d’un projet de constitution pour l’Alsace-Lorraine par le Reichstag, mais le Reichsland n’acquiert pas l’égalité des droits avec les États confédérés.
  • 31 mai :
    • Premier congrès international de réglementation aérienne à Paris.
    • Lancement du Titanic le plus grand paquebot du monde à Belfast avec un public de 100 000 personnes.


  • Prise en charge des salaires des maîtres d’école par l’État en Espagne.
  • Les ouvriers agricole obtiennent le bénéfice des assurances sociales en Allemagne.
  • National Insurance Act au Royaume-Uni : protection sociale contre la maladie pour ceux qui ont un emploi.
  • La première concession de réception de radiodiffusion suisse est accordé à l’École des horlogers de Neuchâtel.

Russie[modifier | modifier le code]

21 juillet[9] : arrestation de Beilis, accusé du meurtre d'un jeune garçon de treize ans. Début de l'affaire Beilis

Dates du calendrier julien

Portugal[modifier | modifier le code]

  • 20 avril : loi de séparation de l'Église et de l'État au Portugal.
  • 22 mai : une nouvelle monnaie, l’escudo, se substitue au réal.
  • 19 juillet : élections législatives.
  • 24 août : Manuel de Arriaga devient le premier présidents de la République.
  • 3 septembre : constitution fondée sur le principe de la séparation des trois pouvoirs, accordant la priorité au Parlement (bicaméralisme).
    • Suffrage universel aux citoyens majeurs (21 ans), sachant lire et écrire, ou chef de famille depuis au moins un an. Ceci pour lutter contre le phénomène du « caciquisme ». En effet, dans les campagnes, un cacique, souvent le curé, dicte aux habitants (illettrés) leurs attitudes politiques.
  • Décembre : en réaction à la loi de séparation de l'Église et de l'État, lettre pastorale, dont la lecture dans les églises est interdite par le Parlement. Exil du patriarche de Lisbonne, des archevêques d’Evora et de Braga, des évêques. Les prêtres refusent à 80 % les pensions offertes par l’État. Le conflit s’apaisera rapidement.


  • Semaine de six jours suite aux mouvements de grève.
  • Le Portugal supprime les subventions aux écoles privées (1911-1926).
  • Scolarité obligatoire de 7 à 10 ans.

Chronologies thématiques[modifier | modifier le code]

Arts et culture[modifier | modifier le code]

Jardin de August Macke

Prix Nobel[modifier | modifier le code]

Naissances en 1911[modifier | modifier le code]

Décès en 1911[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]