Alexandre de Serpa Pinto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portrait de Serpa Pinto
Buste de Serpa Pinto à São Filipe (Cap-Vert)

Alexandre Alberto da Rocha de Serpa Pinto, né le dans le district de Viseu au nord du Portugal et mort le à Lisbonne, est un militaire, un explorateur et un administrateur colonial portugais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a mené des expéditions difficiles en Afrique centrale et australe, entre Angola et Mozambique, et a contribué à cartographier l'intérieur du continent. Il atteint l'océan Indien en 1869, en explorant le fleuve Zambèze. Huit ans plus tard, il mène une expédition partie de Benguela en Angola, jusqu'au bassin du Congo et au Zambèze.

De 1894 à 1897 il est gouverneur général de la colonie du Cap-Vert.

Postérité[modifier | modifier le code]

Au Portugal, notamment à Lisbonne et à Porto, des rues portent son nom. À Cinfães (district de Viseu) un musée lui est consacré[1].

À São Filipe, sur l'île de Fogo, un monument est érigé à sa mémoire sur la place qui porte son nom.

Écrits[modifier | modifier le code]

  • Comment j'ai traversé l'Afrique : depuis l'Atlantique jusqu'à l'Océan indien à travers des régions inconnues (ouvrage traduit d'après l'édition anglaise collationnée sur le texte portugais avec l'autorisation de l'auteur par J. Belin de Launay), Hachette, Paris, 1881, 2 vol., vol. I : La carabine du roi ; vol. II : La famille Coillard, 456 p. et 468 p. (texte intégral sur Gallica : [2] et [3])

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (pt) Museu Municipal Serpa Pinto [1]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (pt) Carlota de Serpa Pinto, A vida breve e ardente de Serpa Pinto, Divisão de publicações e biblioteca, Agencia Geral das Colonias, Lisbonne, 1937, 270 p.
  • (pt) Gastão Sousa Dias, Como Serpa Pinto atravessou a África, Livraria Sá da Costa, Lisbonne, 1944, 227 p.

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • (fr) Iconographie sur Gallica : 1879 et 1884