Sergueï Bortkiewicz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sergueï BortkiewiczСергей Эдуардович Борткевич

Description de cette image, également commentée ci-après

Sergei Bortkiewicz en 1905

Nom de naissance Sergueï Eduardowitsch Bortkiewicz
Naissance 28 février 1877
Kharkov, Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Décès 25 octobre 1952 (à 75 ans)
Vienne, Drapeau de l'Autriche Autriche
Activité principale compositeur et pianiste
Style romantique
Formation Conservatoire Impérial de Saint-Pétersbourg
Conservatoire de Leipzig
Maîtres Karl von Arek, Anatoli Liadov, Alfred Reisenauer, Salomon Jadassohn
Conjoint Elisabeth Geraklitova
Site internet http://www.bortkiewicz.com

Sergueï Bortkiewicz est un pianiste et compositeur ukraino-autrichien, né à Kharkov le 28 février 1877 et décédé à Vienne le 25 octobre 1952.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sergueï Bortkiewicz naquit à Kharkov (Ukraine), fils d'Edward et Zofia-Uszynska Bortkiewicz. La famille était d'origine noble polonaise et possédait le domaine Artemovka près de Kharkov. Bortkiewicz étudia la musique avec Karl von Arek et Anatoli Liadov au Conservatoire Impérial de Saint-Pétersbourg et à partir de 1900 au Conservatoire de Leipzig avec Alfred Reisenauer (piano) et Salomon Jadassohn (composition).

En 1904, il épouse Elisabeth Geraklitova ; le couple s'installe à Berlin. Brillant pianiste, il se produit en concert dans toute l'Europe. Il donne également des cours privés, et, pour un an, enseigne au Conservatoire Klindworth-Scharwenka, où commence une longue amitié avec le pianiste néerlandais Hugo van Dalen (qui interprètera plus tard le premier concerto pour piano de Bortkiewicz).

Avec le déclenchement de la Première Guerre mondiale en 1914 commence une période malheureuse, marquée par la pauvreté. Le couple est plusieurs fois contraint de fuir, et s'installe définitivement à Vienne en 1923 (ils acquièrent la nationalité autrichienne en 1925). Ils n'eurent pas d'enfants.

Bortkiewicz est décédé le 25 octobre 1952 et Elisabeth Geraklitova Bortkiewicz le 9 mars 1960. Ils sont tous deux enterrés au Zentralfriedhof (Cimetière Central) de Vienne.

Style[modifier | modifier le code]

Bortkiewicz a composé uniquement dans le style romantique, profondément lyrique et nostalgique. Ses œuvres évoquent parfois Chopin, Rachmaninov ou Scriabine.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • op. 1 Concerto pour piano (détruite par le compositeur)
  • op. 2 Chansons
  • op. 3 Quatre morceaux (piano solo)
  • op. 4 Impressions (sept morceaux pour piano)
  • op. 5 "Minuit" Deux morceaux pour piano (Andante con moto, Allegro quasi presto)
  • op. 6 Trois morceaux pour piano (Prelude, Valse triste, Etude)
  • op. 7 Deux morceaux pour piano (Mélodie et Menuet-Fantaisie)
  • op. 8 Esquisses de Crimée
  • op. 9 Sonate pour piano en si majeur
  • op. 10 Quatre morceaux
  • op. 11 Six pensées lyriques (piano solo)
  • op. 12 Morceaux (piano solo)
  • op. 13 Six Préludes (piano solo)
  • op. 14 Souvenirs d'enfance" (Suite de morceaux faciles: Ce que chantait la nourice - La chambre noire - La leçon de danse - Première amour - Première douleur - Quand je serai grand.)
  • op. 15 Dix études pour piano
  • op. 16 Concerto pour piano N° 1
  • op. 17 Lamentationen et Consolationen (piano solo)
  • op. 18 Morceaux pour piano
  • op. 19 Othello. Symphonische Dichtung. 1914
  • op. 20 Concerto pour violoncelle et orchestre en un mouvement
  • op. 21 Le Petit Voyageur (piano)
  • op. 22 Concerto pour violon et orchestre en ré majeur
  • op. 23 Sept poèmes de Paul Verlaine (cycle de chansons)
  • op. 24 Trois morceaux (piano): Nocturne - Valse grotesque (Satyre) - Impromptu (Eros)
  • op. 25 Trois morceaux pour violoncelle et piano
  • op. 26 Sonate pour violon et piano en sol mineur
  • op. 27 Trois valses pour piano
  • op. 28 Concerto pour piano No 2 (pour la main gauche, commandée par Paul Wittgenstein)
  • op. 29 Douze nouvelles Etudes „illustrées“ (piano)
  • op. 30 Musikalisches Bilderbuch. Aus Hans Christian Andersens Märchen (Contes d'Andersen - piano solo)
  • op. 31 Russische Weisen und Tänze (piano solo)
  • op. 32 Per aspera ad astra. Concerto pour piano No 3 en un mouvement avec orchestre
  • op. 33 Dix Préludes
  • op. 35 Un roman pour piano
  • op. 37 Nuits Arabes Ballett, 1916
  • op. 39 Jeunesse (piano solo)
  • op. 40 Sept Préludes
  • op. 42 Ballade (piano solo)
  • op. 43 Chansons
  • op. 46 Elégie (piano solo)
  • op. 48 Morceaux (piano solo)
  • op. 50 Akrobaten (Opéra, 1938)
  • op. 51 Österreichische Suite für Streichorchester. 1939
  • op. 52 Symphonie nº 1
  • op. 53 Ouvertüre
  • op. 54 Morceaux pour piano
  • op. 55 Symphonie nº 2
  • op. 56 Chansons
  • op. 58 Suite yougoslave
  • op. 59 Lyrica Nova (piano solo)
  • op. 60 Sonate pour piano en do dièse majeur
  • op. 62 Chansons
  • op. 63 Morceaux pour piano
  • op. 65 Quatre morceaux pour piano
  • op. 66 Préludes
  • op. 71 Trois Mélodrames
  • op. 72 Chansons
  • op. 73 Chansons
  • op. 74 Chansons

Références[modifier | modifier le code]

  • Elke Paul: Sergei Bortkiewicz 1877-1952: Leben und Werk. Diplomarbeit, Universität Mozarteum Salzburg, 2002 (en allemand)
  • Ria Feldman: Musikwissenschaftliche Anmerkungen zu Sergei Bortkiewicz: Musik des Ostens. Sammelbände für historische und vergleichende Forschung. Bd. 6, 1972, S. 170–188. ISSN 0580-3225 (en allemand)
  • Sergei Bortkiewicz: Erinnerungen: Musik des Ostens. Sammelbände für historische und vergleichende Forschung. Bd. 6, 1972, S. 136–169. ISSN 0580-3225 (en allemand)
  • Wouter Kalkman et Klaas Trapman : Sergei Bortkiewicz (1877-1952). Réflexions sur son amitié avec les pianistes néerlandais Hugo van Dalen et Hélène b. Mulholland et son importance pour la musique de pianiste : bulletin de piano (European Piano Teachers Association EPTE), 2002-2, S. 3–39 (en néerlandais)
  • A translation of Erinnerungen and a selection of letters Bortkiewicz wrote to Hugo van Dalen, Hélène Mulholland and Hans Ankwicz-Kleehoven: B. Thadani, Sergei Bortkiewicz, Recollections, letters and document, translated from the German and annotated, Cantext publications, 2001, ISBN 0-921267-26-6 (en anglais)

Liens externes[modifier | modifier le code]