1884

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page concerne l'année 1884 (MDCCCLXXXIV en chiffres romains) du calendrier grégorien.

Années :
1881 1882 1883  1884  1885 1886 1887

Décennies :
1850 1860 1870  1880  1890 1900 1910
Siècles :
XVIIIe siècle  XIXe siècle  XXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies géographiques :
Afrique • Amérique (Canada (Nouveau-Brunswick, Québec), États-Unis) • Asie • Europe (France (Paris), Italie, Suisse) • Océanie


Chronologies thématiques :
Architecture Chemins de fer Droit Football Littérature Musique populaire Musique classique Parcs de loisirs Photographie Science Sociologie Sport Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Événements[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]

La guerre au Soudan, affiche pour un spectacle en 1897
  • 13 mars : début du siège de Khartoum (fin le )
    • Des troubles menés par le Mahdi, un chef religieux, commencent au Soudan contre les Britanniques. Le gouvernement britannique demande au khédive Tawfiq d’évacuer le Soudan. L’opération est confiée au général britannique Gordon. Il remonte le Nil jusqu’à Khartoum, où il se trouve isolé en pays hostile, mais refuse de regagner l’Égypte et se retranche dans la ville pour organiser la résistance malgré la disproportion des forces en présence. La ville résiste pendant un an.
  • 5 et 10 juillet : protectorat allemand sur la côte du Cameroun et au Togo : l’explorateur Nachtigal fait signer aux chefs locaux des traités de protectorat.
  • Juillet :
    • Les prêtres mbona encouragent la révolte massingire en Afrique centrale portugaise.
    • Les Britanniques s’installent à Berbera.
  • 10 novembre
    • arrivée à Zanzibar de l’Allemand Carl Peters. Durant l'automne, il fait signer des traités aux chefs de l’intérieur.
    • Tunisie : le ministre résident obtient l’autorisation d’approuver la promulgation et la mise en exécution des lois tunisiennes.
  • 15 novembre : la Conférence de Berlin réunit 14 pays jusqu'au . Elle réglemente la colonisation sur le continent entre les différentes puissances européennes, ainsi que la rivalité franco-belge au Congo. Liberté de navigation sur les fleuves Niger et fleuve Congo.


  • À la mort d’Abou Sekkine, son fils Borkoumanda prend le pouvoir au Baguirmi. Un coup d’État met fin peu après à son règne et ses sujets désignent comme chef son oncle Abd er-Rhamane II.
  • Résistance Mandingue de Samori Touré contre les Français sur le Niger.
  • Expédition de O'Neil au Mozambique.
    • L’armée coloniale du Mozambique compte 1 400 hommes. Les hommes de troupe (cipaios) viennent de toute origine (prisonniers et déserteurs portugais, Goanais, Angolais et Mozambicains). Les cadres, de moins en moins portugais, sont le plus souvent des commerçants (swahili, goanais, métis…) ou des chefs bantou. Des renforts (7 000 hommes) seront envoyés du Portugal à la fin du siècle (douze expéditions de 1894 à 1901).
  • Fondation en Afrique du Sud du premier journal de la région réalisé par des Noirs, les Xhosas : Imvo ZabaNshundu (la voix du peuple).


Amérique[modifier | modifier le code]

  • 4 septembre : oligarchie au pouvoir en Bolivie après le départ du général Narciso Campero qui n’a pas pu se maintenir à la suite de la défaite face au Chili dans la guerre du Pacifique.


  • Les jésuites sont expulsés de Colombie.
  • Incapable de faire face au remboursement de ses divers emprunts, le Pérou doit concéder pour une durée de soixante-dix ans les bénéfices des chemins de fer et de l’exploitation du guano. D’une manière générale, l’ensemble de l’Amérique latine est confrontée à des déficits budgétaires en augmentation croissante.
  • Un contrat signé entre le Costa Rica et l’entrepreneur nord-américain Minor Keith prévoit l’octroi de 350 000 ha de terres (8 % du territoire national) en échange de la construction d’un chemin de fer et une concession de 99 ans pour son utilisation. Le chemin de fer est terminé en 1890 et Keith devient le premier exportateur de bananes et crée en 1899 l’United Fruit Company.

Asie et Pacifique[modifier | modifier le code]

La prise de Bac Ninh (12 mars) interprétée par l'imagerie d'Épinal.
  • 17 juin : le gouverneur de Cochinchine Charles Thomson impose un convention au roi Norodom. Le Cambodge est passe sous protectorat de la France.
  • 23 juin : les Français sont battus à Bac Le et contraint à la retraite par les troupes chinoises qui n’appliquent pas les traités de paix de Tianjin.
5 août : destruction de la flotte chinoise à Fuzhou.
  • Septembre (Queensland, Australie) : deux cent policiers indigènes à cheval affrontent six cent guerriers kalkatungu sur la Battle Mountain et les matent définitivement grâce à leurs armes à feu.
  • 4 décembre : révolution Kapsin en Corée, provoquée par les élites progressistes. Elle est durement réprimée. Le parti des « modernisateurs », réformistes qui veulent imiter la voie japonaise (ils ont fait adhéré la Corée à la convention internationale des postes) tente un coup d’État, mais le général chinois Yuan Shikai rétablit la situation et remet les conservateurs coréens en selle.
  • La République de Lanfang disparait à la suite de l'invasion néerlandaise.
  • Un sénat est créé au Japon, composé de membres de la noblesse de cour (kuge) et des familles daimyos.
  • Le parti libéral japonais est dissous.
  • Le sultan ottoman prend de nouvelles mesures contre la colonisation juive en Palestine. L’acquisition de biens immobiliers est interdite, et le séjour des pèlerins est limité à un mois en Terre sainte.

Europe[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : 1884 en France, 1884 en Italie et 1884 en Suisse.
  • 6 juin : loi sur les accidents du travail en Allemagne, mis à la charge des patrons.
  • 10 juin : défaite des libéraux aux législatives en Belgique. Leur nombre à la Chambre des représentants tombe de 79 à 52. Les catholiques abrogent la loi sur l’enseignement laïque. C'est la fin de la première guerre scolaire.
  • 23 juin : en Norvège, le roi Oscar II, après deux tentatives vaines pour faire investir un ministère conservateur et après des élections très défavorables à sa cause, se résigne à faire appel à Sverdrup pour former un cabinet capable de trouver le soutien du Storting. Cette décision marque le début du régime parlementaire en Norvège.
  • 28 août du calendrier julien : nouveau statut des universités en Russie. Suppression de l’autonomie universitaire, interdiction du droit d’association des étudiants, renforcement du pouvoir des curateurs, limitation de l’enseignement supérieur féminin.


  • Renouvellement de l’Alliance des trois empereurs (Russie-Autriche-Allemagne).
  • Loi électorale en Roumanie, favorisant les possédants.
  • Création du Parti de l’indépendance et de 1848 en Hongrie.
  • Reform Act au Royaume-Uni : les Communes adoptent des mesures (1882-1885) qui élargissent l’électorat, qui englobe désormais les ouvriers agricoles, et qui redessinent la carte des circonscriptions afin de donner plus de poids aux agglomérations urbaines, au pays de Galles et à l’Irlande. Le nombre d’électeur passe de 3 à 5 millions (29 % des adultes).
  • Suisse : Zurich réintroduit la peine de mort pour l'assassinat.
  • Mémoire de Kusserow, qui vante les avantages politiques et financiers du mode de colonisation par les compagnies à chartes. Bismarck se rallie à l’idée coloniale.
  • Suppression définitive des Annales de la Patrie, périodique russe.
  • Contrôle du Saint-Synode sur toutes les écoles primaires en Russie. Multiplication des écoles paroissiales systématiquement avantagées.
  • Environ 5 millions de têtes de bétail en Hongrie (plus de 6 millions en 1911).
  • Ouverture de l'usine de produits chimiques Ciba à Bâle.

Chronologies thématiques[modifier | modifier le code]

Biblis, peinture de William Bouguereau

Naissances en 1884[modifier | modifier le code]

Décès en 1884[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :