Patrick Floersheim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Patrick Floersheim
Description de l'image Image manquante.jpg.
Nom de naissance Didier Patrick Michel Floersheim
Naissance
Briançon (Hautes-Alpes, France)
Nationalité Drapeau de la France française
Décès (à 71 ans)
Sées (Orne, France)
Profession Acteur
Directeur artistique
Films notables Diva
Je hais les acteurs
3615 code Père Noël
L'Empire des loups
Séries notables Fachoda, la mission Marchand
Les Cinq Dernières Minutes

Patrick Floersheim est un acteur et directeur artistique français, né le [1] à Briançon (Hautes-Alpes) et mort le [2],[3],[4] à Sées (Orne[5]), à l'âge de 71 ans, des suites d'une longue maladie[5].

Il a interprété à l'écran plusieurs seconds rôles bien qu'il soit resté principalement actif dans le doublage[4]. Il a notamment été une des premières voix françaises récurrentes de Robin Williams[6],[7] à ses débuts. Il a ensuite été de 1987 à 2015, la voix française régulière de Michael Douglas[6],[4] et Jeff Bridges[6],[4] ainsi que, de 1989 à 2015, d'Ed Harris[6],[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

icône image Images externes
Patrick Floersheim en 2015
Patrick Floersheim en 2001

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Patrick Floersheim est né le à Briançon, d'un père diplomate pour le plan Marshall, puis, conseiller commercial de la France pour les États-Unis[1] et d'une mère femme au foyer. Il a une sœur cadette, Brigitte.

Quelques années plus tard, toute la famille part aux États-Unis, d'abord à Washington, puis un peu partout dans le pays[1].

Adolescent, Patrick Floersheim passe quelques années au Brésil. Il étudie notamment au lycée Pasteur de São Paulo[1].

Il était marié à Magali Barney, également comédienne de doublage[1],[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Patrick Floersheim commence sa carrière au théâtre, il est alors âgé de 22 ans[8].

À l'âge de 30 ans, fort de ses prestations précédentes, Patrick Floersheim, parlant couramment l'anglais, enchaîne avec le cinéma en obtenant notamment des seconds rôles remarqués dans des productions américaines, comme Marseille contrat (1974) ou le James Bond Moonraker[1] (1979), puis fait aussi diverses apparitions à la télévision.

En 1986, il tient le rôle principal du film Je hais les acteurs, de Gérard Krawczyk[4] et en 1990, interprète celui du Père Noël assassin dans 3615 code Père Noël, réalisé par René Manzor[4]. Le jour de son décès, René Manzor, interviewé par L'Express déclare entre autres propos : « En travaillant avec lui, j'ai été « frappé par sa présence d'acteur », présence dont les spectateurs des films américains qu'il doublait étaient privés[4]. »

Patrick Floersheim est aussi une « voix » active dans le doublage, qu'il a commencé à pratiquer vers la fin des années 1970. Il a notamment eu la possibilité de doubler de manière occasionnelle Dustin Hoffman (Kramer contre Kramer[4],[1], 1979), Mel Gibson (2iers volets de Mad Max[1], 1979 et 1982), Arnold Schwarzenegger ( Le Contrat[1], 1986 et Jumeaux, 1988) ou encore Bill Murray (La Vie aquatique[1], 2004). Mais aussi, parfaitement bilingue, il a doublé Alain Delon dans la version anglaise du film Le Passage[4].

Puis, il devient une des premières voix françaises récurrentes de Robin Williams[6],[7], Martin Sheen, James Belushi[6],[1] ou encore de Kurt Russell[6],[4]. À la suite de ses performances vocales, il reste principalement actif dans ce domaine en devenant la voix française régulière de Michael Douglas[6],[4] (28 films), Jeff Bridges[6],[4] (20 films), Ed Harris[6],[4] (13 films et 2 téléfilms) et plus récemment de Michael Chiklis[6],[1], mais aussi une des voix ponctuelles de Christopher Walken[6],[1], Chris Cooper[6],[1], Willem Dafoe[6],[1] ou Geoffrey Rush[6],[1].

À partir de 2004, il devient également directeur artistique[6] de doublage pour différents médias (Weeds, La Cité interdite, Appleseed Ex Machinaetc.).

Il est la voix off pour la radio et la télévision du dispositif Alerte-Enlèvement[4],[3], ainsi que de nombreux documentaires diffusés sur France 5, dont par exemple la série Les Plus Beaux Sites du patrimoine mondial[3], qui présente, dans des modules de trois minutes, les sites classés de l'UNESCO.

Mort[modifier | modifier le code]

Il s'éteint d'un cancer le à l'âge de 71 ans, à l'hôpital de Sées, (Orne)[5].

Patrick Floersheim est inhumé le et repose au cimetière de Ferrières-la-Verrerie[9].

Théâtre[modifier | modifier le code]

Interprétation[modifier | modifier le code]

Mise en scène[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Longs métrages

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries télévisées

Doublage[modifier | modifier le code]

Note : Les dates en italique correspondent aux sorties initiales des films dont Patrick Floersheim a assuré le redoublage.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Films d'animation[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

  • Robin Williams dans :
    • Homicide (1995) : Robert Ellison (saison 2, épisode 1 : Engrenage)
    • Friends (1997) : Tomas (saison 3, épisode 24 : Celui qui voulait être ultime champion)

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Direction artistique[modifier | modifier le code]

Patrick Floersheim était également directeur artistique[6] :

Films
Films d'animation
Téléfilms
Séries télévisées

Voix-off[modifier | modifier le code]

Documentaires[modifier | modifier le code]

Publicités[modifier | modifier le code]

Formateur[modifier | modifier le code]

Patrick Floersheim était également formateur de comédiens pour le doublage, via la compagnie Vagabond dans Le Magasin : Centre de création[8].

Traducteur[modifier | modifier le code]

Patrick Floersheim a traduit plusieurs ouvrages de l'anglais[13],[14], trois romans policiers et deux de la série « Un livre dont vous êtes le héros » :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le film Coup monté a été doublé en 2005 et sorti directement en DVD en France.
  2. a et b Le film est sorti directement en DVD en France.
  3. Le film a été doublé en 1982.
  4. Troisième doublage effectué en 2008
  5. a et b Patrick Floersheim a effectué ce deuxième doublage en 2004.
  6. Patrick Floersheim a effectué ce deuxième doublage en 2008.
  7. Patrick Floersheim a effectué ce deuxième doublage en 2000.
  8. Ce film a été redoublé pour la version Director's cut de 1997.
  9. Patrick Floersheim a effectué ce deuxième doublage en 2005.
  10. Doublé par Ed Gilbert en version originale.
  11. Doublé par James Levine en version originale.
  12. Doublé par Bill Pullman en version originale.
  13. Doublé par Tim Curry en version originale.
  14. a, b et c Doublé par Conrad Vernon en version originale.
  15. Doublé par Daniel Craig en version originale. Les gestes sont effectués par Robert Dauney.
  16. Doublé par Ari Folman en version originale.
  17. Doublé par Stanley Tucci en version originale.
  18. Doublé par Alan Oppenheimer en version originale.
  19. Doublé par Bill Murray en version originale.
  20. Carton du doublage français diffusé le sur Arte.
  21. Diffusé en 2012.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o et p François Justamand, « Décès de Patrick Floersheim (1944-2016) », sur Objectif-cinema.com,‎ .
  2. « Décès de Patrick Floersheim », sur RS Doublage,‎ .
  3. a, b, c et d « Mort de Patrick Floersheim : Voix française de Michael Douglas et Robin Williams », sur Purepeople.com,‎ .
  4. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o et p Julien Jouanneau, « Mort de Patrick Floersheim, célèbre voix de Michael Douglas, visage avant tout », sur Lexpress.fr,‎ .
  5. a, b et c Laurent Rebours, « Hôpital : Fin de vie, "l'accompagnement humain qui change tout" (Patrick Floersheim) », sur Lereveilnormand.fr,‎ .
  6. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x, y, z, aa et ab « Patrick Floersheim : Doublages, filmographie et interview » sur RS Doublage, consulté en 2011, m-à-j le 15 mars 2015.
  7. a et b Olivier Petit, « Patrick Floersheim, voix française de Robin Williams : « Son énergie masquait une véritable détresse » », sur Telestar.fr,‎ .
  8. a et b Laurent Rebours, « Il était acteur, il était une voix. Patrick Floersheim est décédé », sur Lereveilnormand.fr,‎ (consulté le 23 mars 2016).
  9. Laurent Rebours, « Décès de l'acteur Patrick Floersheim : l'émouvant hommage du comédien Jacques Frantz », sur Lereveilnormand.fr,‎ (consulté le 23 mars 2016).
  10. « Fiche du doublage français du film Hold-up » sur Objectif-cinema.com
  11. « Fiche du doublage français du film Players (2013) » sur Voxofilm, consulté le 4 octobre 2013
  12. « Fiche du doublage de la série Unbreakable Kimmy Schmidt », sur AlloDoublage,‎ .
  13. « Patrick Floersheim », sur k-libre,‎ (consulté le 11 mars 2016)
  14. « Tous les ouvrages de Patrick Floersheim », sur Gallimard (consulté le 11 mars 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Médias externes[modifier | modifier le code]