Robert Knepper

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Robert Knepper
Description de cette image, également commentée ci-après
Robert Knepper en 2016.
Nom de naissance Robert Lyle Knepper
Naissance (61 ans)[1]
Fremont (Ohio, États-Unis)
Nationalité Drapeau : États-Unis Américaine
Profession Acteur
Films notables Hitman
Le Transporteur 3
Cloclo
Séries notables Prison Break
Heroes
Stargate Universe
Blacklist

Robert Lyle Knepper est un acteur américain, né le à Fremont (Ohio).

Il est principalement connu pour son rôle de Theodore « T-Bag » Bagwell, un dangereux psychopathe, dans la série télévisée Prison Break. Il est aussi connu pour ses nombreux rôles de méchant dans plusieurs films et séries (comme Heroes).

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Dès sa naissance, Robert Knepper a un pied dans le monde du spectacle. Né d'un père vétérinaire et d'une mère accessoiriste, il prend goût pour la comédie en passant du temps dans le théâtre associatif où travaille sa mère. C'est donc tout naturellement que le futur acteur étudie les arts dramatiques, et fait ses armes sur les planches de Chicago et de New York.

Carrière[modifier | modifier le code]

En , Robert Knepper décroche son premier rôle à Hollywood dans la comédie dramatique That's Life! de Blake Edwards.

En 1987, il est en tête d'affiche d'un thriller, Wild Thing, où il mène une vie chaotique après avoir été témoin du meurtre de ses parents, alors qu'il n'était qu'un enfant. Par la suite, il tourne à deux reprises avec Kiefer Sutherland, d'abord dans Flic et Rebelle puis dans Young Guns 2.

En 1993, il interprète le rôle d'un lieutenant de police, aux côtés de Martin Sheen, dans le thriller Le Profiler de Michael Cohn.

En 1996, il décroche un rôle secondaire dans la comédie musicale de Woody AllenTout le monde dit I love you. La même année, il joue dans Dead of Night, un film assez sombre traitant le thème du vampirisme. Robert Knepper collectionne ensuite les seconds rôles dans des films et téléfilms (le troisième volet de La Mutante et un caméo dans Love and Sex en 2000), et c'est la télévision qui lui ouvre la voie du succès.

Sa carrière télévisuelle est en effet très prolifique. Il apparaît pour la première fois sur le petit écran en 1986 dans un épisode de la série télévisée The Paper Chase. Le comédien multiplie alors les rôles de guest-star, dans des séries comme L'Enfer du devoir (1987), Star Trek : La Nouvelle GénérationChina Beach (1990), New York, police judiciaire (1995), ou encore Urgences (1998). Il revient peu après avec un rôle récurrent dans Hôpital San Francisco (2002), avant de s'installer dans La Caravane de l'étrange (2003), où il joue un animateur radio au début du siècle dernier. Et c'est sans compter un détour par Les Experts : Miami (2004) ou encore Point Pleasant, entre le bien et le mal (2005).

C'est en 2005 que Robert Knepper se fait mondialement connaître. L'acteur se laisse enfermer dans le pénitencier Fox River de la série Prison Break où il tente de se joindre au plan d'évasion de Michael Scofield, joué par Wentworth Miller. Son personnage, Theodore « T-Bag » Bagwell , un psychopathe à la fois très inquiétant et charismatique[2], est présent tout au long des cinq saisons de la série. Il est fréquemment cité dans les médias comme l'un des meilleurs méchants de tous les temps[3]. Cette prestation, qui a valu à Robert Knepper deux nominations aux Satellite Awards (2006) et Teen Choice Awards (2007)[4], lui ouvre les portes de nombreux projets, souvent dans la peau d'un méchant.

Il croise ainsi successivement Bruce Willis dans OtageGeorge Clooney dans Good Night and Good Luck et devient l'ennemi préféré des productions EuropaCorp dans Hitman et Le Transporteur 3 où il tient tête à Jason Statham[5].

Au cours des années 2010, Robert Knepper a surtout été présent à la télévision, à travers deux rôles récurrents dans Heroes et Stargate Universe. Son retour au cinéma se fait dans une production française, le biopic Cloclo. Aux côtés du Claude Francois campé par Jérémie Renier, il interprète un autre chanteur mythique, Frank Sinatra.

Notons sa présence dans Hunger Games : La Révolte, partie 1 et 2 en 2014 et 2015, où il incarne le Ministre de la Défense, Antonius.

De à , il tourne en Thaïlande dans le film Chasse à l'homme 2 (Hard Target 2) de Roel Reiné, produit par John Woo, où il interprète de nouveau le méchant de l'intrigue. Ce film est une suite indirecte au film Chasse à l'homme avec Jean-Claude Van Damme[6].

En 2017, il tourne sous la direction de David Lynch dans la 3ème saison de la série Twin Peaks, Twin Peaks: The Return. Il y incarne Rodney, l'un des deux frères Mitchum (Bradley Mitchum étant interprété par Jim Belushi). Ce duo de gangsters occupe la 1ère place du classement des 10 Meilleurs Nouveaux Personnages de Twin Peaks: The Return établi par Vulture.com, le site culturel du New-York Magazine[7].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Robert Knepper a été marié avec Tory Herald de 2005 à 2009. Ils ont eu un fils ensemble, Benjamin Knepper, né en 2002. En 2013, il a épousé Nadine Kary en secondes noces.

En , Robert Knepper est accusé de harcèlement sexuel par une costumière lors du tournage du film Gas Food Lodging en 1991[8]. Sur le réseau social Instagram, le , il dément ces allégations et dit être « choqué et anéanti d'être faussement accusé de violences envers une femme » (« I am shocked and devastated to be falsely accused of violence against a woman. »). Deux enquêtes menées par les studios CW concluent à l'absence d'un quelconque comportement fautif de la part de l'acteur sur le tournage de la série iZombie[9].

Dans une interview accordée à Didier Allouch pendant le tournage de la saison 3 de Prison Break, Robert Knepper évoque ses liens d'amitié avec l'un de ses partenaires, Amaury Nolasco, son « meilleur pote sur la série » (« my best bro on the show »). Il est également un ami proche de Sarah Wayne Callies et Rockmond Dunbar[réf. nécessaire].

Robert Knepper est très attaché à la France et plus particulièrement à Paris qu'il a découvert lors de la promotion de Hitman et qu'il considère comme sa « deuxième maison » (en français dans le texte)[10].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France
et aussi

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Robert Knepper », MyHeritage (consulté le 3 mai 2020).
  2. « Prison Break : Robert Knepper en liberté ! », Allociné, (consulté le 3 mai 2020).
  3. (en) « 'Prison Break': The Top 25 Characters, Ranked », The Hollywood Reporter, (consulté le 9 mai 2020).
  4. (en) « Robert Knepper Awards », IMDb (consulté le 30 avril 2020).
  5. (en) « Statham is 'a great drinking buddy' », Newsbeat, (consulté le 3 mai 2020).
  6. (en) « John Woo Producing Hard Target 2; Scott Adkins to Star », sur Cutprintfilm.com, (consulté le 28 août 2016).
  7. (en) « The Best New Characters in Twin Peaks: The Return, Ranked », Vulture.com, (consulté le 3 mai 2020).
  8. « Robert Knepper alias T-Bag dans "Prison Break" accusé d'agression sexuelle », LCI,‎ (lire en ligne, consulté le 30 avril 2020).
  9. (en) « 'No evidence of wrongdoing' by Robert Knepper on iZombie set, studio says », Entertainment Weekly, (consulté le 30 avril 2020).
  10. [vidéo]« à 4:08 : Robert Knepper et la France », Jeuxactu.com, (consulté le 3 mai 2020).
  11. « Call of Duty WW2 : Robert Knepper en officier nazi et Josh Duhamel en soldat américain » (consulté le 21 juin 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :