Keith Carradine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Keith Carradine
Description de cette image, également commentée ci-après
Keith Carradine en 2006.
Nom de naissance Keith Ian Carradine
Naissance (73 ans)
San Mateo, Californie, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Profession Acteur
Compositeur
Producteur
Films notables Nashville
Les Duellistes
Séries notables Les Sauvages
Dexter
Fargo
Madam Secretary
Fear The Walking Dead

Keith Carradine [kiθ ˈkɛɹədiːn][1], est un acteur, compositeur et producteur américain né le à San Mateo (Californie).

Faisant partie de la distribution du film Nashville (1975), réalisé par Robert Altman, il glane le Golden Globe et l'Oscar de la meilleure chanson originale pour le titre I'm Easy. Toujours au cinéma, il fait notamment face à Harvey Keitel dans une série de duels dans The Duellists (1977), première réalisation de Ridley Scott.

À la télévision, il incarne la légende de l'Ouest Wild Bill Hickok dans Deadwood (2004), l'agent du FBI Frank Lundy dans Dexter (2007-2009), l'ancien policier Lou Solverson dans Fargo (2014) ou encore le président des États-Unis Conrad Dalton dans Madam Secretary (2014-2019).

Sa famille est une dynastie d'acteurs.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Keith Carradine est issu d'une famille d'acteurs. Il est le fils de John Carradine, le frère de Robert Carradine et le demi-frère de David Carradine. Dès 14 ans, il développe des talents de musicien. Pendant ses études, le théâtre a été une de ses occupations.

En 1969, il auditionne pour la comédie musicale Hair, et se retrouve à Broadway pour un an de représentations.

Keith Carradine est le père de l'actrice Martha Plimpton, née de sa relation avec la comédienne et chanteuse Shelley Plimpton (en), créatrice de Hair.

Carrière[modifier | modifier le code]

En 1970, Keith Carradine commence sa carrière d'acteur de cinéma avec Dialogue de feu.

En 1971, il joue dans John McCabe sous la direction de Robert Altman.

En 1975, pour le film Nashville, il reçoit le Golden Globe et l'Oscar de la meilleure chanson originale : I'm Easy.

En 1977, il joue dans le film Les Duellistes de Ridley Scott puis accompagne le premier grand rôle de Brooke Shields dans La Petite.

En 2002, il prête sa voix à un personnage de Les Rois du Texas (King of the Hill).

En 2004, il obtient un rôle dans la première saison de Deadwood. La même année jusqu'en , il incarne un père de famille dans la sitcom de Mel Gibson, Les Sauvages, jusqu'à l'annulation de la série.

En 2006, il tient le rôle récurrent de l'agent spécial du FBI Frank Lundy dans la deuxième saison de la série Dexter, puis il réapparait dans la quatrième saison de cette même série.

En 2012, il prête sa voix à Blake Dexter, l'un des personnages principaux du jeu vidéo Hitman: Absolution.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Films d'animation[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Comme compositeur[modifier | modifier le code]

  • 1975 : Nashville
  • 1979 : The Carradines Together (documentaire)
  • 2003 : Monte Walsh (téléfilm)

Comme producteur[modifier | modifier le code]

  • 1989 : The Forgotten (téléfilm)
  • 2014 : Terroir
  • 2016 : Ray Meets Helen

Ludographie[modifier | modifier le code]

Voix francophones[modifier | modifier le code]

En France, et de 1977 à 1980, Keith Carradine est doublé par Bernard Murat dans Les Duellistes, Philippe Ogouz dans Le Gang des frères James[5], Jean Lagache dans Sans retour et Philippe Bellay dans Wanda's Café. Par la suite, Edgar Givry est devenu sa voix française la plus fréquente[6]. Il le double dans les œuvres suivantes : Accusée d'amour, Un mystérieux étranger, Les Sauvages, Esprits criminels, Numb3rs, Dollhouse, Le Secret de Peacock, Missing : Au cœur du complot et Madam Secretary[6].

En parallèle, il est doublé à trois reprises par Thierry Mercier[5] dans L'Amour égaré, Un intrus dans la famille et NCIS : Enquêtes spéciales ainsi que par Christian Cloarec[6] dans Dexter, Damages et Fargo. Il est également doublé à deux reprises par Bernard Lanneau[5] dans La Promesse et The Californians ainsi que par Pierre Dourlens[6] dans Into the West et The Big Bang Theory. À titre exceptionnel, François Dunoyer le double dans Deux jours à Los Angeles[5], Michel Vigné dans Deadwood, Paul Borne dans Cowboys et Envahisseurs, Franck Dacquin dans Rodéo Princess 2 : L'Été de Dakota et Jean Barney dans The Power of the Dog.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Prononciation en anglais américain retranscrite selon la norme API.
  2. a b c et d Le film est sorti directement en DVD.
  3. a et b (en) « Filmographie à venir de Keith Carradine », sur IMDb.com, .
  4. Ce téléfilm est tiré d'un livre Bitter Blood (en), racontant un fait divers sanglant.
  5. a b c et d « Comédiens ayant doublé Keith Carradine en France », sur RS Doublage.
  6. a b c et d « Comédiens ayant doublé Keith Carradine en France » sur Doublage Séries Database.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :