Le Flic de Beverly Hills 3

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Flic de Beverly Hills (série de films).
Le Flic de Beverly Hills 3
Titre original Beverly Hills Cop III
Réalisation John Landis
Scénario Steven E. De Souza
Acteurs principaux
Sociétés de production Paramount Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie policière
Durée 104 minutes
Sortie 1994

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Flic de Beverly Hills 3 (Beverly Hills Cop III) est un film américain réalisé par John Landis, sorti en 1994.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Après une descente qui a tourné au drame et au meurtre de l'inspecteur Todd, Axel Foley va à Beverly Hills où il découvre que les meurtriers de son patron travaillent dans un parc d'attractions nommé WonderWorld.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

La première ébauche de scénario voyait Axel Foley, Billy Rosewood et John Taggart se rendre à Londres pour sauver le capitaine Bogomil, pris en otage par des terroristes durant une convention internationale de la police. Cependant, plusieurs problèmes remettent en cause cette idée et John Aston (John Taggart) et Ronny Cox (Bogomil) sont pris par d'autres projets[2].

Le producteur Brandon Tartikoff suggère que ce film soit un crossover avec la saga Crocodile Dundee avec Paul Hogan. Cette idée est rejetée par Eddie Murphy[2]. Un autre idée, développée par Robert Towne, prévoyait un Axel Foley devant faire face à son nouveau statut de policier célèbre. D'autres idées mettaient en scène le personnage à Londres où il aurait collaboré avec un agent de Scotland Yard (qui aurait pu être joué par Sean Connery ou John Cleese). Une derrière autre version envisageait un personnage de gangster britannique, inspiré des jumeaux Kray, capturé à Détroit et ramené à Londres par l'inspecteur Jeffrey Friedman (incarné par Paul Reiser dans les deux premiers films de la saga). Jeffrey est ensuite assassiné par les hommes de main du criminel (l'idée sera reportée sur l'inspecteur-chef Todd, qui se fera tuer par Ellis Dewald, dans le script final). Axel tente de les neutraliser. Ce concept est finalement rejeté par les producteurs Don Simpson et Jerry Bruckheimer qui le jugent trop proche du film Black Rain sorti en 1989[2].

Steven E. de Souza développe ensuite un nouveau scénario présenté comme un « Die Hard dans un parc d'attractions ». Le budget est alors estimé à 70 millions de dollars. Cependant, à la suite de l'échec au box-office de Monsieur le député avec Eddie Murphy, la Paramount décide de le réduire à 55 millions. Cela provoque le départ des producteurs des deux précédents volets de la série, Don Simpson et Jerry Bruckheimer. Joel Silver sera alors contacté par le studio. Mais aucun accord ne sera trouvé, notamment sur le budget. Mace Neufeld et Robert Rehme[2].

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

Alan Young, qui incarne ici l'oncle Dave Thornton, est célèbre pour être la voix anglophone de l'oncle Picsou[2]. À noter que l'on retrouve aussi la même voix française qui est celle de Philippe Dumat.

Après avoir été absent dans le second film, Bronson Pinchot reprend son rôle de Serge.

Plusieurs cinéastes font des caméos dans le film. George Lucas, réalisateur de Star Wars, est ainsi présent dans une scène à WonderWorld. John Singleton joue quant à lui un pompier. Martha Coodlige, Barbet Schroeder, Joe Dante, Arthur Hiller, Ray Harryhausen apparaissent pour la plupart dans la scène où Axel Foley entre dans un bar pour téléphoner. Dans cette même scène, le patron du bar est joué par Robert B. Sherman, qui a écrit la chanson de WonderWorld[2].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a eu lieu du au , principalement en Californie[3].

Le parc d'attractions présenté comme WonderWorld se nomme en réalité « California's Great America » ; il ne se situe pas à Beverly Hills, mais à Santa Clara. Par ailleurs, l'attraction Alien Attack a été tournée dans Earthquake: The Big One du parc Universal Studios Hollywood[2].

Bande originale[modifier | modifier le code]

Beverly Hills Cop III
Original Motion Picture Soundtrack
Bande originale de divers artistes
Sortie
Enregistré 1993—1994
Durée 41:20
Genre R'n'B, rap, rock
Format CD, cassette
Compositeur Nile Rodgers, Jimmy Jam et Terry Lewis, …
Producteur John Landis (exécutif)
Leslie Belzberg (exécutif)
Label MCA Records
Critique

Bandes originales de Le Flic de Beverly Hills

La musique originale du film est composée par Nile Rodgers, qui succède à Harold Faltermeyer. Le célèbre thème Axel F est repris par Nile Rodgers dans une version breakbeat hardcore.

Comme le film, la bande originale ne rencontra qu'un mince succès, se classant seulement 158e au Billboard 200 et 66e au Billboard Top R&B/Hip-Hop Albums. Les 3 singles The Right Kinda Lover de Patti LaBelle, Luv 4 Dem Gangsta'z d'Eazy-E et The Place Where You Belong du groupe Shai, n'ont également pas connu de succès commercial.

La chanson du parc WonderWorld a été écrite et composé par les frères Sherman, qui ont travaillé à de nombreuses reprises pour Walt Disney Pictures, mais n'apparait pas sur l'album[2].

Liste des titres[5]
No Titre Auteur(s) Interprètes Durée
1. Keep The Peace Andrew Farriss, Keith Forsey, Mark Younger-Smith, Michael Hutchence INXS 4:29
2. Right Thing, Wrong Way James Harris III, Terry Lewis, Terence Trent Howard Terence Trent D'Arby 5:13
3. Summer Jamming Ian Lewis Inner Circle 4:03
4. Luv 4 Dem Gangsta'z Doctor Jam, Kevyn "Shaki" Carter Eazy-E 4:33
5. Leavin' John "Jubu" Smith, Raphael Wiggins Tony! Toni! Toné! 4:04
6. The Place Where You Belong Carl Martin, Darnell Van Rensalier, Garfield Bright, Marc Gay, Trey Lorenz Shai 4:22
7. Mood Chanté Moore, James Harris III, Terry Lewis Chanté Moore 4:10
8. The Right Kinda Lover Ann Bennett-Nesby, James Harris III, Terry Lewis Patti LaBelle 4:53
9. Axel F Harold Faltermeyer Nile Rodgers feat. Richard Hilton 2:57
10. Come See About Me Brian Holland, Lamont Dozier, Eddie Holland The Supremes 2:37
41:20

Sortie[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
42 614 912 $[1] [6] 5[6]
Drapeau de la France France 2 006 637 entrées[7]
Alt=Image de la Terre Mondial 119 208 989 $[1] - -

Distinctions[modifier | modifier le code]

Source : Internet Movie Database[8]

  • The Stinkers Bad Movie Awards 1994 : « pire suite »
  • Razzie Awards 1995 : nominations dans les catégories « pire remake, adaptation ou suite », et « pire réalisateur » pour John Landis

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « Beverly Hills Cop III », sur Box Office Mojo (consulté le 20 novembre 2015)
  2. a, b, c, d, e, f, g et h (en) Trivia sur l’Internet Movie Database
  3. (en) Filming locations sur l’Internet Movie Database
  4. (en) « Original Soundtrack - Beverly Hills Cop III », sur AllMusic (consulté le 20 novembre 2015)
  5. (en) Music From The Motion Picture Soundtrack - Beverly Hills Cop III sur Discogs
  6. a et b (en) « Beverly Hills Cop III - weekly », sur Box Office Mojo (consulté le 20 novembre 2015)
  7. « Le Flic de Beverly Hills 3 », sur JP box-office.com (consulté le 20 novembre 2015)
  8. (en) Awards sur l’Internet Movie Database

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]