Mini-série

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une mini-série (ou télésuite au Québec) est une série télévisée racontant une histoire en un nombre fini d'épisodes[1] (entre deux et douze), pour une durée totale de trois à douze heures[2].

Depuis le milieu des années 1970, ce type de séries a commencé à avoir du succès aux États-Unis, avec notamment Racines. De nombreuses mini-séries américaines ont été diffusées dans des pays francophones, comme Les oiseaux se cachent pour mourir, mais aussi des mini-séries australiennes comme Le Vent d'Australie. Ce concept s'affirme à partir de 1985 et se situe entre le film et la série[3]. La mini-série peut également être qualifiée de téléfilm à gros budget[4]. Parmi les plus connues, on peut citer The Pacific, Frères d'armes, John Adams, Generation War ou encore Les Voyages de Gulliver qui ont chacune remporté l'Emmy de la meilleure mini-série, ou encore Battlestar Galactica en 2003.

Terminologie[modifier | modifier le code]

Le terme télésuite a été créé au Québec pour remplacer l'expression mini série, calquée sur l'anglais miniseries.

Au Royaume-Uni on appelle ces œuvres des serials, le terme miniseries étant là-bas réservé aux mini-séries importées des États-Unis.

Au Brésil, l'anglicisme, minissérie, désigne les mini-séries produites localement à partir de 1982. Quelques-unes d'entre elles ont été diffusées dans des pays francophones, comme Anarchistes, grâce à Dieu et Chiquinha Gonzaga.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]