Numéro 9 (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Numéro neuf.
Numéro 9
Titre original 9
Réalisation Shane Acker
Scénario Shane Acker
Pamela Pettler
Ben Gluck
Acteurs principaux
Sociétés de production Tim Burton
Timur Bekmambetov
Jim Lemley
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Durée 81 minutes
Sortie 2009

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Numéro 9 (9) est un film américain d'animation réalisé par Shane Acker, basé sur le court métrage homonyme de Acker (nommé aux Oscars) et sorti en 2009. Il est produit par Tim Burton et Timur Bekmambetov.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Uchronie post-apocalyptique lourd en émotions et en symboles, le film narre les aventures d'un groupe de poupées créées par un savant, dernières survivantes sur notre planète. Numéro 9, la dernière poupée créé, de par ses idées, sa curiosité et son courage va mettre toute la communauté des poupées en branle. Et en voulant sauver ses amis, il réveillera une terrible chose qui les mettra tous en périls.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Les humains :
    • Le scientifique : C'est lui qui a créé l'appareil qui transfère une âme dans une machine. Il a d'abord créé la Machine avant de créer plus tard les neuf poupées. Ces neuf poupées sont tout ce qu'il reste de l'humanité (au sens philosophique, pas physique, car il précise que le temps de l'homme est révolu). Grâce à l'appareil, il va donner une partie de son humanité (ou son âme) aux neuf poupées.
    • Le chancelier : C'est un personnage secondaire qui a un énorme impact sur l'histoire car il a assisté à la création de la Machine. C'est un homme qui cherche le pouvoir et, derrière son slogan de paix, il va prendre de force la Machine au scientifique et lui faire construire des robots de guerre.
  • Les poupées :
    • Numéro 1 : c'est le chef autoproclamé des poupées, il est froid et n'hésite pas à faire passer les autres devant lui lors du danger. Il a déclaré 7, 3 et 4 comme morts lorsqu'ils se sont enfuis. Il incarne la peur.
    • Numéro 2 : C'est le plus sage et âgé du groupe, il va rencontrer en premier le héros et lui donner la parole. Il incarne la sagesse.
    • Numéros 3 & 4 : Ce sont des jumeaux. Ils ne peuvent pas parler, mais il communiquent grâce à la lumière et aux films. Le lieu où le héros va rencontre est une bibliothèque ; il semble qu'ils aient beaucoup de connaissances sur la vie avant la domination de la Machine. Ils représentent le savoir.
    • Numéro 5 : Il a un caractère proche de Numéro 9, mais il a tendance à ne pas vouloir dépasser les règles. Il est vite devenu un ami de Numéro 9. Un accident l'a rendu borgne lors de la guerre des machines. Il incarne le handicap.
    • Numéro 6 : Il passe son temps à dessiner l'artefact, il donne un conseil caché au héros : retrouver la pièce où il est né.
    • Numéro 7 : C'est la seule fille du groupe. C'est une guerrière qui s'est révoltée contre Numéro 1. Elle s'est occupée des jumeaux en partant de la cachette de 1. Elle incarne l'esprit combatif.
    • Numéro 8 : C'est une brute, le plus fort du groupe, mais peu intelligent. Il suit les ordres de 1 et sort souvent de son rôle de garde (il met en danger le groupe lorsqu'il joue avec un aimant alors qu'il est sensé monter la garde, il marche sur les dessins de 6, etc.). Il incarne la brutalité.
    • Numéro 9 : C'est le héros, il est courageux et créatif. C'est ce qui va le pousser à aller chercher son ami 2 et désobéir à 1. Après avoir réveillé la Machine, Numéro 9 va chercher des réponses sur le passé, afin de la détruire et de sauver ses amis. Il incarne la curiosité.
  • Les machines :
    • La Bête : Le premier antagoniste du film. Ce robot semble agir comme un simple animal, traquant les poupées à travers la ville en ruine, mais son but est de réveiller la Machine.
    • La Machine : Principal antagoniste du film, elle est réveillée accidentellement par 9 après avoir réussi à venir à bout de la Bête (on ne sait pas comment elle s'est arrêtée). Entité autonome devant assurer le bien-être des Humains, elle a été forcée par le chancelier à créer des robots de guerre. Elle finira par se retourner contre les humains, les tuant tous jusqu'au dernier. Contrairement aux poupées, elle n'a pas d'âme, c'est pourquoi elle va traquer les poupées par tous les moyens possibles pour les "récolter".

Il est important de noter qu'à la fin du film toutes les poupées qui incarnent une faiblesse du l'humanité ont péri. Néanmoins, lors de l'activation de l'artefact, on les voit se disperser dans l'environnement : il pleut, le cycle de la vie reprend son cours.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Voix originales[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]