American Horror Story

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

American Horror Story, ou Histoire d'horreur américaine , est une série télévisée d'anthologie américaine créée et produite par Ryan Murphy et Brad Falchuk, diffusée depuis le sur la chaîne FX et au Canada depuis le sur FX Canada[1].

En France la série est diffusée depuis le sur la chaîne Ciné+ Frisson[2] et est rediffusée depuis le sur Série Club[3] et en clair depuis le sur NRJ 12[4]. Au Québec, elle est diffusée depuis le sur AddikTV[5] et en Belgique, depuis le [6] sur Plug RTL[7]. Toutefois, elle reste inédite en Suisse.

Sommaire

Synopsis[modifier | modifier le code]

American Horror Story est une série d'anthologie, construite en saisons indépendantes. Cependant, on retrouve la plupart des acteurs dans chaque saison. Trois acteurs ont joué dans toutes les saisons pour le moment, que ce soit dans des rôles principaux ou seulement récurrents. Il s'agit de Sarah Paulson, Evan Peters et Lily Rabe. Jessica Lange a quitté la série après son quatrième chapitre, provoquant l'étonnement le plus total chez les fans de la série, Lange ayant toujours interprété des personnages principaux. La série a, au fil du temps, accueilli beaucoup de personnalités américaines célèbres tel Adam Levine, Naomi Campbell ou encore Lady Gaga qui a remplacé Jessica Lange dans la cinquième saison en tant que personnage féminin principal. Elle fait également partie de la distribution de la sixième saison mais cette fois-ci dans un rôle moins conséquent.

Bien que la série soit une anthologie, on peut remarquer de nombreuses connexions entre les saisons. Les plus célèbres sont les apparitions dans deux saisons de Queenie, Billie Dean Howard, Lana Winters, Mary Eunice McKee, et Pepper.

La série fait référence à des faits divers, des personnages historiques, des films (entre autres, les classiques du fantastique et de l'horreur), des légendes urbaines, des histoires paranormales et mystérieuses, mêlant la peur, le déséquilibre psychologique, le gore, le sexe, les tabous de la société et le politiquement correct.

1120 Westchester Place, Los Angeles, Californie

Saison 1 : American Horror Story: Murder House[modifier | modifier le code]

La première saison de la série est centrée autour de la famille Harmon composée de Ben (Dylan McDermott), Vivien (Connie Britton) et Violet (Taissa Farmiga). Peu après que Vivien a fait une fausse couche et que Ben l'a trompée avec l’une de ses étudiantes, les Harmon décident de quitter Boston et achètent une maison victorienne à Los Angeles.

À leur arrivée, ils apprennent que le précédent propriétaire de la demeure a été tué par son petit ami, qui s’est suicidé après le meurtre. Moira O'Hara (Frances Conroy et Alexandra Breckenridge), une étrange femme de ménage s’occupant de la maison depuis des années, se présente à la famille dès le début de la saison pour reprendre son travail. La maison subit de fréquentes visites de la voisine Constance (Jessica Lange) et de sa fille trisomique Adelaide (Jamie Brewer) qui semble être attachée à la maison et à son passé ainsi que le harcèlement d'un ancien propriétaire au corps ravagé par le feu et aux tendances psychotiques, Larry Harvey (Denis O'Hare).

Ben, psychiatre, a pour patient le jeune Tate Langdon (Evan Peters), probablement atteint de trouble de la personnalité antisociale, qui noue vite des liens avec Violet, la fille de Ben et Vivien. La famille Harmon réalise que leur nouvelle vie devient peu à peu leur pire cauchemar, habitant dans une maison cachant de terribles secrets.

Saison 2 : American Horror Story: Asylum[modifier | modifier le code]

La deuxième saison est centrée sur l'asile psychiatrique de Briarcliff, dirigé d'une main de fer en 1964 par Sœur Jude - Judy Martin pour l'état civil - (Jessica Lange), une nonne autoritaire et sadique qui prend sa mission très à cœur, cherchant la rédemption pour une faute passée. Elle est aidée dans cette tâche par la jeune et naïve Sœur Mary-Eunice McKee (Lily Rabe) et le docteur Arthur Arden (James Cromwell), un médecin au passé obscur qui s'adonne à des expérimentations perverses. L'établissement est sous les ordres d'un prêtre charismatique, arriviste et peu scrupuleux, Monseigneur Timothy Howard (Joseph Fiennes).

La région est en émoi : la police pense avoir enfin arrêté le terrible meurtrier psychopathe Bloody Face. Le malheureux Kit Walker (Evan Peters), dont l'épouse Alma (Britne Olford) a disparu dans des circonstances très étranges, est suspecté et enfermé à Briarcliff. Le fait qu'il soit persuadé d'avoir été enlevé par des extra-terrestres la nuit du meurtre ne plaide pas en sa faveur. Le Docteur Oliver Thredson (Zachary Quinto), un psychiatre aux méthodes plus modernes que celles de Sœur Jude, est chargé de son expertise psychiatrique. De son évaluation dépend le sort de Kit : la chaise électrique ou l'internement à vie.

L'arrivée médiatique de Bloody Face à Briarcliff y attire Lana Winters (Sarah Paulson), une jeune journaliste homosexuelle qui cherche à faire ses preuves. Sa curiosité est rapidement punie et elle se retrouve elle-même internée. C'est Grace (Lizzie Brocheré), enfermée pour avoir tué sa propre famille, qui sert de guide aux deux nouveaux arrivants.

Alors que Kit, Lana et Grace vont tenter de s'échapper, le Diable va se glisser à l'intérieur de Briarcliff, et il n'est qu'une des choses terrifiantes qui menacent les patients.

Saison 3 : American Horror Story: Coven[modifier | modifier le code]

Coven raconte l’histoire secrète des sorcières et de la sorcellerie en Amérique.

Plus de 300 ans ont passé depuis les jours turbulents des procès des sorcières de Salem et celles qui ont réussi à s’échapper font désormais face à l’extinction. Des attaques mystérieuses contre leur espèce s’intensifient et les jeunes filles sont envoyées dans une école spéciale à la Nouvelle-Orléans pour qu’elles puissent apprendre à se protéger.

C'est alors qu'arrive Zoe Benson (Taissa Farmiga), jeune sorcière portant un lourd héritage magique. Elle rencontre dans l'école trois autres jeune filles dans son cas : Madison Montgomery (Emma Roberts), starlette dégénérée qui a le pouvoir de télékinésie, Queenie (Gabourey Sidibe) qui est une véritable poupée vaudou, et Nan (Jamie Brewer) qui sait lire dans les pensées. Elle fait également la connaissance de Misty Day (Lily Rabe), sorcière au pouvoir de résurrection, et de Cordelia Foxx (Sarah Paulson), la directrice et professeure de l'école. Face aux agressions récentes, Fiona Goode (Jessica Lange), la mère de Cordelia, qui est aussi la sorcière la plus puissante de sa génération, refait surface en ville. Elle est déterminée à protéger l’assemblée et à éliminer quiconque se mettra sur son chemin pour rester la plus puissante. Mais le danger et l'animosité ambiante ne viennent pas seulement de l'extérieur mais aussi des rivalités et des rancœurs entre les sorcières elles-mêmes. Pour couronner le tout, la tueuse en séries raciste Marie-Delphine LaLaurie (Kathy Bates) et Marie Laveau (Angela Bassett), reine du vaudou, font surface, faisant émerger avec elles des fantômes du passé qui auraient mieux fait de rester enterrer.

Cette saison se déroule à notre époque et dans les années 1830.

Saison 4 : American Horror Story: Freak Show[modifier | modifier le code]

Cette quatrième saison prend place en 1952, à Jupiter, en Floride.

Elle se concentre autour de l’une des foires aux monstres les plus subsistantes des années 1950 et du dévouement de ses membres qui font tout pour maintenir leur gagne-pain conséquent. Dirigée par Elsa Mars (Jessica Lange), la troupe se compose d'une femme à barbe, Ethel (Kathy Bates) ; de son fils Jimmy, possédant des mains de homards (Evan Peters) ; de Paul, un homme aux bras mal-formés (Mat Fraser) ; de Suzi, une femme dont le corps s'arrête au ventre (Rose Siggins) ; d'un homme souffrant de nanisme, Meep (Ben Woolf) ; d'une femme microcéphale et de son mari, Pepper (Naomi Grossman) et Salty (Christopher Neiman) ; de la plus petite femme au monde (Jyoti Amge) ; d'au contraire une femme transgenre mesurant plus de deux mètres, Amazon Eve (Erika Ervin) ; et de plus récemment Bette et Dorothy Tattler (Sarah Paulson), des siamoises à deux têtes ; Wendell Toledo (Michael Chiklis), l'homme le plus fort du monde ; et de sa femme à trois seins, Desiree Dupree (Angela Bassett).

Alors que le succès de la troupe s'estompe, Stanley dit monsieur Spencer (Denis O'Hare), homme d'affaires, et Maggie Esmeralda (Emma Roberts), diseuse de bonne aventure, s'invitent sur les terres de la troupe.

En parallèle, nous suivons les péripéties de Twisty le Clown (John Carroll Lynch) qui ne demande qu'à rejoindre la troupe, et de ses momentanés employeurs, la famille Mott (Frances Conroy et Finn Wittrock).

L’arrivée en ville du cabinet de curiosités de Fräulein Elsa Mars coïncide avec l’étrange apparition d’une sombre entité qui menace sauvagement la vie des habitants de la ville et des forains, semant la terreur sur le petit hameau endormi qu'est Jupiter.

Saison 5 : American Horror Story: Hotel[modifier | modifier le code]

Los Angeles, durant les temps modernes,

Elizabeth Johnson (Lady Gaga), dite la Comtesse, tient d'une main de fer l'hôtel Cortez, un lieu étrange où les phénomènes inhabituels sont légion. Elle se complaît, avec son amant Donovan (Matt Bomer), à égorger certains de ses clients pour leur bon plaisir.

En parallèle, l'inspecteur John Lowe (Wes Bentley), marié à Alex Lowe (Chloë Sevigny), enquête sur une série de meurtres macabres qui le pousse à s'intéresser à l'hôtel Cortez. Il va alors découvrir l'envers du décor et les différents employés et résidents de l'hôtel - tels que Liz Taylor (Denis O'Hare), le barman, et Hazel Evers (Mare Winningham), la femme de ménage - tout en révélant au grand jour de nombreux mystères, et ainsi soulever de nombreuses questions. Qu'arrive-t-il aux résidents de la mystérieuse chambre 64 ? Pourquoi Iris (Kathy Bates), la gérante de l'hôtel, enferme-t-elle des clients pour les engraisser ? Qui sont Sally McKenna (Sarah Paulson), mystérieuse junkie locataire de l'hôtel, et James Patrick March (Evan Peters), le fondateur de l'hôtel avec qui elle semble avoir conclu un pacte macabre ? Quel est le but de Ramona Royale (Angela Bassett), actrice au sang chaud, qui semble connaître la vérité sur tout cela ?

Alors même que le célèbre styliste Will Drake (Cheyenne Jackson) vient d'y élire domicile, l'hôtel use de sa magie sur l'inspecteur John Lowe qui devra se méfier de tout le monde pour mettre cette affaire au clair.

Saison 6 : American Horror Story: Roanoke[modifier | modifier le code]

Shelby (Lily Rabe dans la réalité et Sarah Paulson dans l'émission) et Matt Miller (André Holland dans la réalité et Cuba Cooding Jr dans l'émission) décident de raconter leurs histoire dans une émission intitulée My Roanoke Nightmare produite par un homme d'affaires ambitieux, Sidney Aaron James (Cheyenne Jackson). Tout au long de l'émission, nous suivons les confessions du couple entrecoupées par une dramatisation de ce qu'ils ont vécu.

Suite à une agression dans un quartier de Los Angeles, le couple décide de déménager dans une vieille maison qu'ils pensent faite pour eux à Roanoke en Caroline du Nord. Mais très vite, Shelby se sent mal à l'aise et se voit obligée d'appeler à l'aide Lee (Adina Porter dans la réalité et Angela Bassett dans l'émission), la sœur de Matt. Bruit de cochon égorgé, pluie de dents humaines, tentative de noyade, elle et Matt pensent devenir fous. Cela ne fait qu'empirer le soir où Shelby se retrouve nez à nez avec une mystérieuse communauté dont la leader, mère du barbare Ambrose (Jesse La Flair dans la réalité et Wes Bentley dans l'émission), se fait appeler la Bouchère (Susan Berger dans la réalité et Kathy Bates dans l'émission). Pourrait-elle avoir affaire à la fameuse colonie perdue, celle qui avait disparue sans laisser d'autres traces que le mot « Croatoan » gravé sur un arbre ?

Aidés par le docteur Elias Cunnigham (Ric Sarabia dans la réalité et Denis O'Hare dans l'émission), le médium Cricket Marlowe (Leslie Jordan dans l'émission) et l'aristocrate Edward Philippe Mott (Elliott Ehlers dans la réalité et Evan Peters dans l'émission), le trio arrive à cette conclusion : rester chez soi est la meilleure chose à faire si l'on tient à sa vie.

Saison 7 : American Horror Story: Cult[modifier | modifier le code]

Ally Mayfair-Richards (Sarah Paulson), coulrophobe, trypophobe et hématophobe, voit ses phobies doublées en puissance lorsque Donald Trump est élu comme président des États-Unis. Elle commence alors à être pourchassé par une bande de clowns menaçant, tandis que la nourrice de son fils, Winter (Billie Lourd), et son frère, Kai Anderson (Evan Peters) agissent très étrangement. Sa femme Ivy (Alison Pill) et leur fils ne se rendent pas compte de ce qui se trame autour de leur petite famille et pensent qu'Ally est en plein épisode psychotique. Le manque de support de sa famille la poussera à prendre des mesures drastiques pour protéger sa famille.

Distribution[modifier | modifier le code]

Récapitulatif des 7 saisons[modifier | modifier le code]

Acteurs[modifier | modifier le code]

Acteur/Actrice Personnage(s)
Murder House
(2011)
Asylum
(2012)
Coven
(2013)
Freak Show
(2014)
Hotel
(2015)
Roanoke
(2016)
Cult
(2017)
Sarah Paulson Billie Dean Howard Lana Winters Cordelia 'Delia' Foxx (née Goode) Bette et Dorothy 'Dot' Tattler 'Hypodermic' Sally McKenna / Billie Dean Howard Audrey Tindall / Shelby Miller (version fictive) / Lana Winters Ally
Evan Peters Tate Langdon Kit Walker Kyle Spencer Jimmy Darling James Patrick March Rory Monahan / Edward Philippe Mott (version fictive) Kai
Lily Rabe Nora Montgomery Sœur Mary Eunice McKee Misty Day Sœur Mary Eunice McKee Aileen Wuornos Shelby Miller NC
Denis O'Hare Larry Harvey NC Spalding Stanley Nick 'Liz Taylor' Pryor William Van Henderson / Dr Elias Cunningham (version fictive) NC
Taissa Farmiga Violet Harmon NC Zoe Benson NC Sophie Green NC
Frances Conroy Moira O'Hara âgée Shachath Myrtle Snow Gloria Mott NC Mama Polk (version fictive) Inconnu
Adina Porter Sally Freeman NC Lee Miller Inconnu
Kathy Bates NC Marie-Delphine LaLaurie Ethel Darling Iris Agnes Mary Winstead / Thomasyn 'The Butcher' White (version fictive) NC
Angela Bassett NC Marie Laveau Desiree Dupree Ramona Royale Monet Tumusime / Lee Harris (version fictive) Inconnu
Mare Winningham NC Alicia Spencer Rita Gayheart Hazel Evers NC Inconnue
Emma Roberts NC Madison Montgomery Maggie Esmerelda NC Inconnu
Finn Wittrock NC Dandy Mott Tristan Duffy / Rudolph Valentino Jether Polk NC
Wes Bentley NC Edward Mordrake John Lowe Dylan / Ambrose White (version fictive) NC
Lady Gaga NC Elizabeth 'The Countess' Johnson Scáthach (version fictive) NC
Cheyenne Jackson NC Will Drake Sidney Aaron James Dr. Rudy Vincent
Cuba Gooding Jr. NC Dominic Banks / Matt Miller (version fictive) NC
André Holland NC Matt Miller NC
Billie Lourd NC Winter Anderson
Billy Eichner NC Harrison Wilton
Leslie Grossman NC Inconnu
Jessica Lange Constance Langdon Sœur Jude / Judy Martin / Betty Drake Fiona Goode Elsa Mars NC
Jamie Brewer Adelaide Langdon NC Nan Marjorie NC
Dylan McDermott Dr Ben Harmon Johnny Morgan NC
Zachary Quinto Chad Warwick Dr Oliver Thredson / Bloody Face NC
Alexandra Breckenridge Moira O'Hara jeune NC Kaylee NC
Christine Estabrook Marcy NC Marcy NC
Anthony Ruivivar Miguel Ramos NC Richard Ramirez NC
Naomi Grossman NC Pepper NC Pepper NC
Chloë Sevigny NC Shelley NC Alex Lowe NC
Matthew Bomer NC Andy Donovan NC
Gabourey Sidibe NC Queenie Regina Ross Queenie NC
Danny Huston NC L'homme à la hache Massimo Dolcefino NC
Grace Gummer NC Millie Penny NC
John Carroll Lynch NC Twisty le Clown John Wayne Gacy NC

Production[modifier | modifier le code]

Conception[modifier | modifier le code]

Les créateurs Murphy et Falchuck commencent à travailler sur American Horror Story avant le début de la production de la série Glee, diffusée sur Fox[10]. Murphy souhaite alors faire une série à l'opposé de ce qu'il a déjà fait auparavant, et commence donc son travail sur cette série. Il déclare « Nous faisons quelque chose de pur, gentillet, optimiste et pas cynique, je voulais faire quelque chose qui puise dans les différents aspects de ma personnalité[10],[11]. » Falchuck est intrigué par l'idée d'apporter un œil nouveau sur le genre de l'horreur, expliquant que leur but principal en créant la série est d'effrayer les téléspectateurs. « Vous voulez que les gens soient déstabilisés après le visionnement », dit-il[12]. Le ton très sombre donné à la série est inspiré du feuilleton Dark Shadows, que la grand-mère de Murphy le forçait à regarder quand il était plus jeune, afin de l'endurcir[13].

Développement[modifier | modifier le code]

  • En , FX annonce la commande d'un pilote d'une possible série de Ryan Murphy et Brad Falchuck, écrite également par les deux hommes et dirigée par Ryan Murphy. Dante Di Loreto est annoncé comme producteur exécutif. La série commence à être produite en avril 2011[14]. Le , FX annonce officiellement que le projet est devenu une série[15]. Le est annoncé la participation de Tim Minear, Jennifer Salt, James Wong et Jessica Sharzer en tant que scénaristes[16]. Les principaux thèmes abordés sont : le sexe, la violence, l'adultère, l'horreur.
  • Le , une deuxième saison de 13 épisodes est annoncée par FX[17]. Le créateur de la série annonce que la deuxième saison n'aura aucun rapport avec la première, les héros seront de nouveaux personnages, l'intrigue sera différente et le casting sera en partie renouvelé. Le concept de la maison hantée est lui aussi abandonné[18]. Ryan Murphy donne tout de même un indice concernant le secret de la deuxième saison : celui-ci se trouve durant l'épisode 11 s'il est regardé image par image[19]. Cette annonce entraîne de nombreuses suppositions concernant la deuxième saison[20], et les nombreuses images apparaissant quelques instants durant l'épisode entretiennent le mystère (Vivien se trouve en hôpital psychiatrique). Le , Ryan Murphy annonce que la seconde saison aura un titre différent (Asylum)[21].
  • Fin 2014, pour la quatrième saison « Freak Show », Ryan Murphy annonce qu'un personnage de la deuxième saison « Asylum » sera de retour[22]. Quelques semaines plus tard, c'est au tour d'un second personnage de la deuxième saison de faire son retour dans « Freak Show »[23] Ryan Murphy révèle alors qu'il existe un lien entre les différentes saisons dans une interview accordée à EW[24]. Il explique « Ce qui est intéressant avec une série comme AHS c’est que chaque saison a sa propre histoire, avec son début, son milieu et sa fin. Mais depuis le début nous pensons à des mythologies qui s’entremêlent et à une façon de connecter les choses, J’espère que quand la série touchera à sa fin, que ce soit dans 10 ou 15 ans, les gens réfléchiront à la série et se diront ‘’Ah, cette chose était en rapport avec ça’’ »[25].
  • En , l'actrice emblématique de la série Jessica Lange annonce qu'elle ne sera pas présente dans la 5e saison. Elle le confirmera en 2015[26],[27]. Par ailleurs, le , Ryan Murphy et Brad Falchuk ont annoncé le lancement d'une série parallèle qui s'intitulera American Crime Story et dont chaque saison sera une anthologie, comme pour la série originale. Une première saison de dix épisodes est en cours de tournage. Elle comportera le sous-titre The People vs. O. J. Simpson, d'après le cas de l'acteur O. J. Simpson, qui fut accusé d'avoir assassiné son ex-épouse et l'amant de cette dernière, et elle racontera la vie d'hommes et de femmes impliqués dans le procès.
  • Le , la chaîne FX a renouvelé le contrat pour une sixième saison, Roanoke, et qui sera plus "sombre" selon Ryan Murphy qui a déclaré à propos de la saison à venir, « La prochaine saison sur laquelle nous sommes en train de travailler est très très différente de celle de Hôtel, pas plus petite. Mais tout simplement pas opulente. Plus voyous et plus sombre ». Il a tweeté plus tard qu'il avait demandé à la co-star de Hotel, Lady Gaga, de participer à cette saison. Durant les Golden Globes 2016, Ryan Murphy a également annoncé qu'Angela Bassett serait de la partie. En février 2016, Lady Gaga a officiellement annoncé son retour dans la sixième saison.Lors d'un événement à propos de X-men le 9 mai 2016 à Londres, Evan Peters, acteur phare de la série, a confirmé sa participation lors de la saison à venir et que d'autres noms seront confirmés par la suite : Sarah Paulson, Kathy Bates, Matt Bomer, Leslie Jordan, Denis O'Hare, Cheyenne Jackson, Finn Wittrock.
  • Le 5 et , la chaîne FX annonce que cette saison comportera seulement 10 épisodes, avec pas moins de six teasers ont été diffusés par les réseaux sociaux (Snapchat, Facebook, Twitter...) qui sont enfin officialisés par la chaîne et diffusés du au . Puis, dans le courant du mois, un logo est dévoilé sur les réseaux sociaux, un 6 mélangé à un point d'interrogation, tous deux rouges sur fond noir.
  • La série est renouvelée pour deux nouvelles saisons le 4 octobre 2016. Le thème de la saison 7 sera révélé au printemps de l'année 2017. Ryan Murphy a déclaré que certains personnages de la saison 4, Freak Show, reviendront et que cette saison traitera entre autres de mythologie. Sarah Paulson et Evan Peters seront à l'affiche de cette septième saison, ils interpréteront des personnages principaux. Murphy ajoute également que le côté horrifique sera d'actualité, et que ceux qui avaient voté pour les élections américaines de 2016 allaient être heureux.
  • Une saison crossover entre Murder House (la première saison) et Coven (la troisième saison) est également prévue et d'après Murphy, cela sera « fun et très étrange ». Il a d'ores et déjà commencé à contacter certains acteurs pour cette saison future.
  • En janvier 2017, il est annoncé lors d'un panel que la série aura une huitième et neuvième saison[29].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Drapeau des États-Unis États-Unis : TV-MA
Drapeau de la France France : déconseillé aux moins de 12 ans
Source : Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb[30]

Générique d'ouverture[modifier | modifier le code]

Le générique d'ouverture de la première saison est créé par Kyle Cooper et sa compagnie Prologue, également à l'origine du générique d'ouverture de la série The Walking Dead diffusée sur AMC. La musique du générique est composée par Cesar Davila-Irizarry et Charlie Clouser[31]. La séquence se déroule dans le sous-sol de la maison et inclut des photographies de jeunes enfants, des fœtus en pots, des squelettes, une robe de baptême flottant dans le noir et une silhouette tenant un taille-haie ensanglanté. Murphy décrit le générique comme un « mini-mystère » et précise que « Lorsque vous aurez vu le neuvième épisode de cette saison, chaque image [du générique] aura été expliquée »[32]. »

Tout en gardant la même musique, les images du générique changent à chaque saison. Lors de la seconde saison, on aperçoit des patients d'hôpital et des fous, ainsi que des nonnes, des chirurgiens et des "possédés". Pour la troisième saison, ce sera en grande partie des sectes, des jeteurs de sorts vaudou ou encore des sabbats, ainsi que des références au Ku Klux Klan. La quatrième saison offre un générique tourné en images animées, avec des jouets de cirque et des clows mécaniques effrayants qui exécutent des danses macabres, ainsi que d'autres figurines difformes à deux têtes ou à trois jambes aux actions glauques. Enfin, la cinquième saison montre des scènes sombres et sanglantes ou des personnes décharnées sortent de lits éventrés, d'autres semblables à de servantes de maison sont aperçues par des judas de porte lors d'activité lubrique ou sanglante, et on aperçoit de temps à autre un enfant livide se promener dans des couloirs glauques, un masque à gaz sur le visage.

Pour la sixième saison, dû à la campagne de promotion particulière et inhabituelle où le thème de la dite-saison resta secret jusqu'à la sortie du pilote, les producteurs et réalisateurs décidèrent d'éluder le générique pour cette saison. De plus, le format de reconstitution/télé-réalité/found footage de cette saison voulant que le "générique" de chaque épisode soit un récapitulatif de l'épisode précédent, le générique d'ouverture faisant d'habitude office de mise en bouche de la série fut absent, ce qui malheureusement fut critiqué par les fans, déclarant que "le générique de la série changeant à chaque saison était comme une mini-saison à chaque nouvelle partie de la série", et était ouvertement considéré comme l'un des génériques de série les plus artistiques du moment.

Campagne promotionnelle[modifier | modifier le code]

  1. Pour la promotion de la série, FX lance une campagne de « visite à domicile », grâce à laquelle des spectateurs peuvent s'inscrire et recevoir la visite des personnages de la série[33]. Avant le lancement de la première saison « Murder House », FX publie plusieurs indices/teasers pour mettre la série en lumière. Ces indices sont présentés sur la chaîne YouTube de la série. Dix indices sont publiés en tout, intitulés « Violoncelle (Cello) », « Bébé (Baby) », « Couples (Couples) », « Cercueil (Coffin) », « Repose en bas (Lying Down) », « Feu (Fire) », « Escaliers (Stairs) », « Fondre (Melt) », « Violoncelle rouge (Red Cello) » et « Choc par le latex (Rubber Bump[34]) ».
  2. Pour la seconde saison « Asylum », le même concept sera utilisé. « Blue Coat », « Hydrobath », « White Rose », « Ascend », « Glass Prison », « Red Rave », « White Rave », « Taste », « Bandages », « Fork », « Stitches », « Save Us », « Hellevator », « Veiled », « Exam », « The Woods », « Spiral », « Awakening », « Door », « Face », ainsi que la série de reportages « Inside the ASYLUM »
  3. La campagne promotionnelle de la troisième saison « Coven », qui débute en août 2013, les vidéos suivantes sont publiées sur la page officielle de la série : « Detention », « Pins & Needles », « Staircase », « Stakes », « Coffin », « Initiation » où l'on peut apercevoir les différents personnages, « Pins », « Slither », « Burn » (qui est la bande-annonce du premier épisode Bitchcraft), « Mythology (seconde bande annonce de l'épisode 1)» « Laveau », « Voodoo », « Voodoo Queen », « Study Hall », « Hair Don't », « Writhing », « Spellbound », « The Stand », « Black Hat », « Bullhorn », « Minotaur », « Mythology » (la deuxième bande-annonce du premier épisode). Ainsi que deux mini-reportages, sur le Vaudou & La Nouvelle-Orléans et « Inside the Coven »
  4. Pour la quatrième saison « Freak Show » : une campagne promotionnelle de teasers (en général de 10 à 15 s) débute fin août jusqu'à octobre 2014 : « Admit One », « Lick », « Spotlight », « Caged », « Head to Toe », « Twisted Smile », « Open Wide », « Sword Swallow », « Voyeur (Extended Trailer) », « Sword Girl », « Big and Small », « Extremes », « Peek a Boo », « Twisted Swinger », « Back to Back », « Two Faced », « Trapeze », « Tweaked Clown », « Wrapped », « Let it Out », « Hand in Hand », « Strange Twist » ainsi qu'un reportage en plusieurs parties « Inside the FREAK SHOW ». Le hashtag « #WirSindAlleFreaks » (Nous sommes tous des Monstres) est également utilisé pour la campagne.
  5. La cinquième saison « Hotel » présenta une campagne de teasers et d'affiches animées, que l'on peut retrouver sur les comptes officiels de la série sur les réseaux sociaux ou encore sur la chaîne YouTube officielle.
  6. La campagne promotionnelle de la sixième saison est très particulière, en effet, le thème de la saison (généralement dévoilé pendant la campagne promotionnelle) fût cette fois-ci dévoilé pendant la "Season Premiere", c'est-à-dire la première diffusion. La sixième saison est donc finalement nommée « Roanoke » ou en entier « My Roanoke Nightmare » . Pendant la campagne, FX a continuellement sorti des teasers dévoilant de possibles éléments de la saison sans jamais dévoiler le thème ou l'intrigue. Une promotion que félicite la majorité des critiques et des télé-spectateurs.
  7. Le thème de la saison 7 a été dévoilé pendant le Comic-Con de San Diego, suivi de plusieurs teasers au fil des jours ainsi que l'identité des personnages.

Tournage[modifier | modifier le code]

L'épisode pilote de la première saison est tourné sur place, dans une maison au Country Club Park, à Los Angeles en Californie, qui sert finalement de maison hantée et de scènes de crimes dans la série. Construite aux alentours de 1908 par l'architecte Alfred Rosenheim (en), la maison de style victorien servait précédemment de couvent[35],[36],[37]. La série est filmée à partir d’une réplique exacte de la maison[38]. Certains détails comme les vitraux et les luminaires en bronze ont été recréés pour préserver le style de la maison[36]. En raison d'un planning très chargé, le tournage de l'épisode pilote prend du retard, les cocréateurs Ryan Murphy et Brad Falchuk travaillant sur une autre série : Glee.

Le tournage de la saison 2 qui s'est déroulé en partie à l'extérieure à Hidden Valley à Los Angeles, Californie

Les saisons 3 et 4 sont tournées à la Nouvelle-Orléans.

Les saisons 5 et 6, se déroulent principalement à Los Angeles en studio, mais aussi en ville.

Liste des épisodes[modifier | modifier le code]

Saison Nombre
d'épisodes
Drapeau des États-Unis Diffusion originale sur FX Drapeau de la France Diffusion française sur Ciné+ Frisson
Années Début de saison Fin de saison Début de saison Fin de saison
1 12 2011 5 octobre 2011 21 décembre 2011 5 mai 2012 9 juin 2012
2 13 2012-2013 17 octobre 2012 23 janvier 2013 6 avril 2013 11 mai 2013
3 13 2013-2014 9 octobre 2013 29 janvier 2014 26 avril 2014 31 mai 2014
4 13 2014-2015 8 octobre 2014 21 janvier 2015 25 avril 2015 30 mai 2015
5 12 2015-2016 7 octobre 2015 13 janvier 2016 16 avril 2016 21 mai 2016
6 10 2016 14 septembre 2016 16 novembre 2016 22 avril 2017 20 mai 2017
7 11 2017 5 septembre 2017 indéterminée

Première saison : Murder House[modifier | modifier le code]

Deuxième saison : Asylum[modifier | modifier le code]

Troisième saison : Coven[modifier | modifier le code]

Quatrième saison : Freak Show[modifier | modifier le code]

Cinquième saison : Hotel[modifier | modifier le code]

Sixième saison : Roanoke[modifier | modifier le code]

Septième saison : Cult[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Audiences[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis[modifier | modifier le code]

L'épisode pilote est regardé par 3,2 millions de téléspectateurs pour la plupart âgés de 18 à 49 ans[39], et totalisa 5,2 millions de vues en comptant la rediffusion[40]. Le classement de la série s'améliore au fur et à mesure de sa diffusion : le septième épisode rassemble 3,06 millions de spectateurs ; un exploit pour un épisode de milieu de saison[41],[42],[43].

La première saison de la série a réuni en moyenne 2,82 millions de téléspectateurs aux États-Unis, et 2,53 millions de téléspectateurs pour la deuxième saison. Le premier épisode de la saison 3 réalise un record historique avec plus de 5,5 millions de téléspectateurs, le 2e épisode de la saison 3 a rassemblé 4.5 millions de téléspectateurs et le 3e épisode 3.8 millions de fidèles.

Dans les pays francophones[modifier | modifier le code]

Sur NRJ 12, 224 000 spectateurs ont regardé le premier épisode et 137 000 spectateurs pour les épisodes 2 et 3 de la 1re saison en deuxième partie de soirée [44]

Réception critique[modifier | modifier le code]

American Horror Story reçoit généralement des avis positifs venant des critiques. Le premier épisode obtient un score de 62 sur 100 sur Metacritic basé sur 29 critiques (du 1er épisode, les épisodes suivants ayant eu des critiques globalement meilleures[45],[46]). Ken Tucker d'Entertainment Weekly note l'épisode pilote B+, écrivant : « AHS tente de nous effrayer, avec beaucoup de cris, secousses, sexe, visages décomposés, comportements psychotiques et bébés morts[47] ». Chuck Barney du San Jose Mercury News dit : « Beaucoup de séries TV s’effacent de votre mémoire assez rapidement. Cette série va hanter vos rêves[48] ». Hank Stuever du The Washington Post dit dans sa critique : « Exagérer les choses est l’un des principaux défauts de Murphy, mais cette série a un style captivant et vertigineux[49] ». Mike Hale du New York Times qualifia AHS comme : « une série adulte culte, mélangeant le succès des séries True Blood et The Walking Dead[50] ». Les critiques ne furent pas toutes favorables : Alan Sepinwall de HitFix attribua un D−, commentant : « La série perd pied avec la réalité, et son accumulation de bruits et de personnages étranges ne vous permettra pas d’oublier cette série, bien que beaucoup le souhaiteraient »[51]. Mary McNamara du Los Angeles Times écrivit une critique mitigée, expliquant : « tout s’effondre à chaque occasion » mais qu’il est « dur de détourner les yeux[52] ». L'Express publie à propos de la saison 3 : « Après une saison 1 réussie, une saison 2 intense et horrible, nous pouvions nous attendre à une saison 3 décevante. Finalement... la beauté d'American Horror Story, c'est de sans cesse se renouveler dans un registre différent. La maison hantée était mystérieuse, l'asile était terrifiant et le couvent est hypnotique.» [53]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nomination[modifier | modifier le code]

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

Sorties DVD et disque Blu-ray[modifier | modifier le code]

Intitulé du coffret Nombre
d'épisodes
Dates de sortie Nombre
de disques
Société de distribution
Drapeau des États-Unis États-Unis
(Zone 1)
Drapeau de la France France
(Zone 2)
L'intégrale de la saison 1 12 [54] [55] 4 (DVD)
3 (Blu-ray)
20th Century Fox Home Entertainment
Asylum - L'intégrale de la saison 2 13 [56] [57]
Coven - L'intégrale de la saison 3 [58] [59]
Freak Show - L'intégrale de la saison 4 [60] [61]
Hotel - L'intégrale de la saison 5 12 [62] [63]
Roanoke - L'intégrale de la saison 6 10 TBA [64]

Série dérivée[modifier | modifier le code]

Article détaillé : American Crime Story.

En octobre 2014, Ryan Murphy et FX annoncent vouloir agrandir la franchise American Horror Story, avec une toute nouvelle série d'anthologie basée sur de vraies affaires criminelles, American Crime Story.

La première saison de dix épisodes, sous-titrée The People vs O. J. Simpson (basée sur le livre The Run of His Life: The People V. O. J. Simpson de Jeffrey Toobin) se centrera sur l'affaire O. J. Simpson en 1994, un ancien joueur de football américain qui a été accusé d’avoir assassiné son ex-femme. Le tournage a commencé à Los Angeles, en janvier 2015[65]. Elle est diffusée sur FX dès février 2016 aux États-Unis.

La saison 2, diffusée en 2018, se focalise sur l'assassinat du célèbre couturier italien Gianni Versace assassiné à Miami en 1997 par le tueur en série Andrew Cunanan.

Katrina, la saison 3, sera diffusée en (2019. Elle se penchera sur l'ouragan Katrina survenu en 2005 dans une grande partie des États-Unis, notamment en Louisiane, et qui fit des milliers de morts. La saison se déroulera principalement dans un hôpital en panique juste après l'ouragan. Elle s'inspire du livre de Sheri Fink, Five Days at Memorial.

La quatrième saison examinera le scandale sexuel entre le président américain Bill Clinton et Monica Lewinsky, stagiaire à la Maison-Blanche. La saison ne se centrera pas autour des Clinton mais plutôt autour de Monica Lewinsky, Linda Tripp et Paula Jones, trois femmes utilisées par la droite afin de faire tomber les Clinton[66]. La saison est adaptée d'un autre livre de Tobbin, A Vast Conspiracy: The Real Sex Scandal That Nearly Brought Down a President[67].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Eagerly-awaited sneak peek of FX Canada series American Horror Story delivers with 1 million viewers on Citytv monday night », sur Rogers Media,
  2. « Diffusion à partir du 5 mai 2012 sur Ciné+ Frisson » sur Programme-tv, consulté et mis en ligne le 5 août 2012.
  3. http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18621620.html.
  4. « American Horror Story arrive sur NRJ12 en novembre » sur BrainDamaged.fr, mis en ligne le 13 octobre 2015.
  5. « Quebecor Média : la saison des lancements se termine » sur Infopresse.com, mis en ligne le 15 juin 2012.
  6. « American horror story saison I INEDITE » sur Ipb.be, consulté le 24 septembre 2015
  7. « #Rentrée2014 // #RTL fait entrer l’interactivité dans l’ère de la maturité » sur Tuner.be, consulté le 6 septembre 2014
  8. « American Horror Story : complete list actors characters » (consulté le 28 avril 2015).
  9. « American Horror Story : Max Greenfield de New Girl débarque à l'Hotel de Ryan Murphy » (consulté le 12 juin 2015)
  10. a et b (en) Tim Stack, « American Horror Story co-creator Ryan Murphy talks premiere, his favorite scene, and identity of Rubber Man », Entertainment Weekly, .
  11. (en) Steve Nash, « American Horror Story Interview: “People Want To Be Scared” », SFX, .
  12. (en) Brian Juergens, « Ryan Murphy and Brad Falchuk Talk American Horror Story: Blood, Infidelity, and Zachary Quinto », AFTERELTON, .
  13. (en) Josef Adalian, « Ryan Murphy Talks American Horror Story », Vulture, .
  14. (en) Daniel Fienberg, « FX orders American Horror Story from Glee pair », Entertainment Weekly, (consulté le 17 février 2011).
  15. (en) « FX Orders American Horror Story to series », sur TheFutonCritic,
  16. (en) Lesley Goldberg, « American Horror Story Adds Tim Minear, 3 More Writers (Exclusive) », The Hollywood Reporter, (consulté le 3 août 2011).
  17. (en) Daniel Frankel, « American Horror Story gets season 2 order from FX », Reuters (consulté le 19 novembre 2011).
  18. « Que vont devenir les acteurs de la première saison » sur Ozap.com.
  19. (en) Tim Stack, « American Horror Story: (SPOILER) features the secret to season 2 », sur EW.com,
  20. (en) « Season two » sur TheInsider.com.
  21. (en) Nellie Andreeva, « American Horror Story sets title for second cycle », sur Deadline.com,
  22. (en) « Yes, fan favorite Pepper will return to American Horror Story », sur insidetv.ew.com (consulté le 19 novembre 2014)
  23. (en) « Lily Rabe to appear on American Horror Story: Freak Show', reprise Asylum role », sur insidetv.ew.com (consulté le 19 novembre 2014)
  24. (en) « Ryan Murphy on the different seasons of American Horror Story: 'They're all connected' », sur insidetv.ew.com (consulté le 19 novembre 2014)
  25. « American Horror Story saison 4 : Ryan Murphy "Toutes les saisons sont connectées" ! », sur melty.fr, (consulté le 19 novembre 2014)
  26. http://series-tv.premiere.fr/News-Series/American-Horror-Story-Jessica-Lange-confirme-que-la-saison-4-sera-sa-derniere-3898559
  27. http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18640442.html
  28. http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18640076.html
  29. Charles Nisolle, « American Horror Story : La série est renouvelée pour une saison 8 et 9 ! », sur Melty.fr, (consulté le 18 juin 2017).
  30. « Casting et équipe technique » sur IMDb, consulté le 2 août 2012.
  31. (en) Tim Stack, « American Horror Story: Watch the terrifying opening credits sequence -- EXCLUSIVE VIDEO », Entertainment Weekly, .
  32. (en) Michael Crider, « American Horror Story opening credits are totally creepy [Updated] », Screenrant.com, (consulté le 29 septembre 2011).
  33. (en) Jesse Carp, « American Horror Story continues creepy promos plus a horror house call campaign », Television Blend, (consulté le 10 août 2011).
  34. (en) Jesse Carp, « American Horror Story promos are creepy clues », Television Blend, (consulté le 5 août 2011).
  35. Où est la maison utilisée dans la série sur Hollywoodinside.net, consulté le 20 décembre 2011.
  36. a et b (en) David A. Keeps, « Set pieces: The haunted house of American Horror Story », Latimes, (consulté le 5 novembre 2011).
  37. (en) Adrian Glick Kudler, « American Horror Story gave Alfred Rosenheim house in country club park an early Halloween costume », Curbed.com, (consulté le 13 octobre 2011).
  38. (en) Jen Chaney, « Connie Britton on American Horror Story, Friday Night Lights and what she learned from Rob Zombie », Washingtonpost.com, (consulté le 13 octobre 2011).
  39. (en) Robert Seidman, « Wednesday cable: American Horror Story premiere, South Park return top MLB playoffs + Ghost Hunters, Nick Swardson and more », Zap2It, .
  40. (en) Robert Seidman, « American Horror Story scares up 3.2 million viewers in premiere telecast », Zap2It, .
  41. (en) Bill Gorman, « Wednesday cable ratings: American Horror Story series high edges South Park + Psych, Daily Show, Ultimate Fighter and more », Zap2It, (consulté le 29 octobre 2011).
  42. (en) Bill Gorman, « Wednesday cable ratings: American Horror Story series high + South Park + Psych, Real World, Ultimate Fighter, Mythbusters and more », Zap2It, .
  43. (en) « American Horror Story surges to series highs in multiple demos », The Futon Critic, .
  44. http://www.toutelatele.com/les-portes-de-l-angoisse-de-nrj12-le-bilan-de-christine-american-horror-story-phenomene-paranormal-77204
  45. (en) « American Horror Story: Season 1 reviews », IGN UK (consulté le 11 décembre 2011).
  46. (en) « American Horror Story: Season 1 », Metacritic (consulté le 2 octobre 2011).
  47. (en) Ken Tucker, « American Horror Story », Entertainment Weekly (consulté le 28 septembre 2011).
  48. Chuck Barney, « Chuck Barney: Scary, sexy 'American Horror Story' gets its freak on » (consulté le 30 septembre 2011).
  49. (en) Hank Stuever, « 2011 TV season: Few smooth takeoffs, many bumpy arrivals », The Washington Post, .
  50. (en) Mike Hale, « They said it had good bones », The New York Times, .
  51. (en) Alan Sepinwall, « Review: FX's American Horror Story an overwrought mess », HitFix, .
  52. (en) Mary McNamara, « TV review: American Horror Story on FX », The Los Angeles Times, .
  53. « American Horror Story - Saison 3 (Coven) : Critique de la série », sur www.lexpress.fr (consulté le 19 novembre 2014)
  54. (en) « American Horror Story: Season 1 », sur Amazon.com,
  55. (en) « American Horror Story: Saison 1 », sur Amazon.fr,
  56. (en) « American Horror Story: Season 2 », sur Amazon.com,
  57. (en) « American Horror Story: Saison 2 », sur Amazon.fr,
  58. (en) « American Horror Story: Season 3 », sur Amazon.com,
  59. (en) « American Horror Story: Saison 3 », sur Amazon.fr,
  60. (en) « American Horror Story: Season 4 », sur Amazon.com,
  61. (en) « American Horror Story: Saison 4 », sur Amazon.fr,
  62. (en) « American Horror Story: Season 5 », sur Amazon.com,
  63. (en) « American Horror Story: Saison 5 », sur Amazon.fr,
  64. (en) « American Horror Story: Saison 6 », sur Amazon.fr,
  65. (en) « American Horror Story companion series American Crime Story from Ryan Murphy set at FX – O. J. first topic », sur Deadline.com,
  66. Watch What Happens Live with Andy Cohen, « Ryan Murphy Discusses Casting Bill Clinton And Monica Lewinsky », (consulté le 19 février 2017)
  67. (en) « Monica Lewinsky Saga in the Works as American Crime Story Season », The Hollywood Reporter,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

|}