Alec Baldwin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Alec Baldwin
Description de cette image, également commentée ci-après
Alec Baldwin au San Diego Comic-Con en 2016.
Nom de naissance Alexander Rae Baldwin III
Surnom Alec Baldwin
Naissance (66 ans)
Massapequa, État de New York (États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Acteur
Réalisateur
Producteur délégué de cinéma
Films notables Beetlejuice
À la poursuite d'Octobre rouge
Code Mercury
Pearl Harbor
Aviator
Les Infiltrés
Pas si simple
Blue Jasmine
Still Alice
Mission impossible (saga)
Séries notables 30 Rock
Site internet www.alecbaldwin.com

Alexander Rae Baldwin III, dit Alec Baldwin (prononcé en anglais : [ˈælɪk ˈbɒldwən])[1], né le à Massapequa (État de New York), est un acteur américain, réalisateur et producteur délégué de cinéma.

Il obtient son premier grand rôle dans Beetlejuice de Tim Burton en 1988, avant de jouer dans des films tels que : À la poursuite d'Octobre rouge (1990), Pearl Harbor (2001), Les Infiltrés (2006), Pas si simple (2009), Mission impossible : Rogue Nation (2015) et Mission impossible : Fallout (2018). Entre 2016 et 2020, il est reconnu pour son interprétation comique du président Donald Trump dans le cadre de l'émission humoristique Saturday Night Live.

En 2017, il prête sa voix au personnage principal du film d’animation Baby Boss des studios DreamWorks Animation[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Alexander Rae Baldwin III naît le à Massapequa (État de New York).

Famille[modifier | modifier le code]

Il grandit dans une famille nombreuse d'origine irlandaise, deuxième enfant, et premier garçon, d'une fratrie de six, tous futurs comédiens : Daniel Baldwin, William Baldwin, Stephen Baldwin, Elizabeth Keuchler, Jane Sasso. Leur cousin Joseph Baldwin sera comédien, lui aussi.

Carrière[modifier | modifier le code]

Alec Baldwin étudie le droit et les sciences politiques, qu'il abandonne pour l'art dramatique. Son professeur est le célèbre Lee Strasberg. Il débute à la télévision, en jouant des rôles plus ou moins importants dans des séries telles que Côte Ouest. Dès ses débuts, il reçoit plusieurs récompenses, le Théâtre World Award en 1986 et l'Obie Award en 1990.

En 1987, Amos Kollek l'engage dans le film Prise (Forever, Lulu). L'année suivante, il joue dans Veuve mais pas trop avec Michelle Pfeiffer ; puis avec Melanie Griffith dans Working Girl ; et il est le mari de Geena Davis dans Beetlejuice de Tim Burton. Il produit, pour la première fois à la radio, Conversations nocturnes. En 1989, il joue dans Great Balls of Fire! avec Dennis Quaid, un film racontant la vie de Jerry Lee Lewis.

Alec Baldwin en 1990.

Dans les années 1990, il refuse de jouer dans Always pour Steven Spielberg, au profit d'un rôle d'analyste de la CIA, Jack Ryan, dans À la poursuite d'Octobre rouge où il se retrouve pour la première fois en tête d'une grosse production. Il devient alors acteur à succès. Il joue ensuite dans Malice (1993), puis dans The Shadow (1994) et enfin dans Instant de bonheur (1995).

En 1991, il rencontre l'actrice Kim Basinger sur le tournage de La Chanteuse et le Milliardaire. On les verra d'ailleurs ensemble dans un épisode des Simpson, Homer fait son cinéma. Ils se retrouvent sur le tournage de Guet-apens en 1993, année où ils se marient. Leur fille, Ireland, naît le  ; ils divorcent cependant en 2002.

Il prend part en 2001 à Séquences et conséquences de David Mamet, mais aussi à Pearl Harbor ou encore Final Fantasy : les Créatures de l'esprit. Il enchaine aussi Pluto Nash aux côtés d'Eddie Murphy, qui parait en 2002. Il redevient acteur dans : Le Chat chapeauté (2004), Polly et moi (2004), Bob l'éponge (2004), Lady Chance (2004), The Last Shot (2004) et dans Aviator de Martin Scorsese (2004). Son rôle dans Lady Chance lui vaut une nomination aux Oscars 2004, dans la catégorie meilleur second rôle masculin.

L’année 2006 marque un tournant dans sa carrière. Grâce au rôle de Jack Donaghy dans la série 30 Rock, il redevient l'un des acteurs les plus appréciés à la télévision américaine. Pour cette série, il remporte plusieurs Golden Globe du meilleur acteur dans une série télévisée musicale ou comique et Primetime Emmy Award du meilleur acteur dans une série télévisée comique entre autres.

Il s'essaye à la réalisation avec Sexy Devil, qui met en vedettes Jennifer Love Hewitt, Anthony Hopkins, Kim Cattrall et Dan Aykroyd, qui sort en 2007 sur les écrans[3]. Il tourne ensuite la comédie romantique Une fille à la page aux côtés de Sarah Michelle Gellar, qui parait la même année[4].

En 2009, il partage l'affiche du film Pas si simple de Nancy Meyers, avec Meryl Streep et Steve Martin[5].

Le , il est le présentateur de la 82e cérémonie des Oscars, aux côtés de Steve Martin[6].

En 2012, il est une des têtes d'affiches de To Rome with Love de Woody Allen, qui fera appel à lui un an plus tard pour Blue Jasmine.

En 2013, après l'arrêt de 30 Rock, il anime 'Up Late with Alec Baldwin sur MSNBC. Lors des premières semaines de diffusion, il reçoit Bill de Blasio, Debra Winger et Chris Matthews. L'émission est arrêtée par MSNBC après quatre épisodes à la suite des propos homophobes tenus par Alec Baldwin à l'encontre d'un photographe[7].

Il enchaîne en 2015 avec un autre projet acclamé par la critique, le drame indépendant Still Alice, ayant pour vedette principale Julianne Moore. Il s'agit de l'adaptation du roman éponyme de Lisa Genova. Julianne Moore y interprète le rôle d'une linguiste diagnostiquée avec une forme précoce de la maladie d'Alzheimer. Le film a été présenté au festival international du film de Toronto 2014. Il a reçu de nombreuses critiques positives, particulièrement à propos de l'interprétation de Moore, rôle qui lui a valu les plus importantes récompenses de cinéma : l'Oscar, le BAFTA, le Golden Globe, le Screen Actors Guild Award et le Critics' Choice Award de la meilleure actrice[8],[9],[10],[11]. En cette même année, il est à l'affiche du cinquième opus de la franchise Mission Impossible, intitulé Mission impossible : Rogue Nation[12]. Le film engrange 688 millions de dollars de recettes[13].

Il retrouve en 2016 Demi Moore pour le drame indépendant Amour aveugle, de Michael Mailer, où il incarne un homme aveugle, qui s'éprend d'une femme délaissée[14].

En 2017, il prête sa voix au personnage principal du film d’animation Baby Boss des studios DreamWorks Animation[2]. Accompagné par Tobey Maguire et Lisa Kudrow, il est succès mondial au box office avec plus de 527 965 936 $ au box-office mondial[15].

Accident de tir à Santa Fe[modifier | modifier le code]

Le , lors du tournage du western Rust à Santa Fe, il blesse accidentellement la directrice de la photographie Halyna Hutchins — déclarée morte par les médecins quelques heures après l'accident — et le réalisateur et scénariste Joel Souza[16],[17],[18]. L'accident serait lié à l'utilisation d'une arme à feu du film, arme qui devait être normalement chargée à blanc[17]. Après interrogatoire par la police, Alec Baldwin est relâché et aucune poursuite n'est engagée à ce stade, la thèse de l'accident étant privilégiée[17].

Cet accident ressemble à celui survenu au cours du tournage du film The Crow en 1993, où Michael Massee avait tiré accidentellement sur Brandon Lee (fils de l'acteur Bruce Lee), qui avait succombé à ses blessures[19].

Une plainte pour « comportement dangereux » est déposée par la famille de Hutchins à la mi-novembre contre Alec Baldwin. L'acteur est accusé de ne pas avoir vérifié l'arme qu'il a utilisée et d'en avoir fait usage sans être en présence de l'armurière[20].

Lors d'une interview pour la chaîne ABC News rendue publique le , Alec Baldwin affirme cependant ne pas avoir pressé la détente[21]. Il ajoute qu'il « ne pointerait jamais une arme sur quelqu'un ».

Le 5 octobre 2022, Alec Baldwin annonce être parvenu à un accord avec la famille de la victime décédée, mettant un terme aux poursuites judiciaires au civil[22].

Le , la procureure du comté de Santa Fe (Nouveau-Mexique), Mary Carmack-Altwies, annonce son intention de poursuivre l'acteur en justice pour homicide involontaire coupable (homicide involontaire par négligence ou manquement à une obligation de sécurité). Baldwin est formellement inculpé le suivant[23]. Baldwin plaide non coupable le suivant[24]. Les poursuites contre l'acteur sont officiellement abandonnées le , l'enquête devant être approfondie[25].

Le 17 octobre 2023, soit six mois après l'abandon des charges envers Alec Baldwin, les procureurs annoncent finalement qu'ils demanderont à un grand jury si Baldwin doit être, ou non, poursuivi pour la mort d'Halyna Hutchins[26]. Cette décision fait suite à la découverte de nouveaux éléments pendant l'enquête qui, selon les procureurs, démontreraient la culpabilité de Baldwin[26].

Le 19 janvier 2024, Alec Baldwin est de nouveau inculpé d'homicide involontaire, il risque 18 mois de prison en cas de condamnation[27].

Vie privée[modifier | modifier le code]

En 1983, Alec Baldwin fiancé à l'actrice Janine Turner rompt leurs fiançailles l'année suivante[28]. Il vécut ensuite pendant plus de sept ans avec l'actrice Holly Gagnier[29].

En 1990, il rencontre l'actrice Kim Basinger sur le tournage de La Chanteuse et le Milliardaire, et l'épouse le . Ensemble, ils ont une fille, Ireland Eliesse Baldwin, née le , devenue mannequin et actrice. Le couple se sépare en 2000, puis divorce en 2002[30].

Alec Baldwin en 2011.

En 2001, il fréquente brièvement l'actrice Kristin Davis[31] puis vit en couple avec l'avocate Nicole Seidel pendant plus de sept ans[32].

Depuis , il partage la vie de l'entrepreneuse Hillary Lynn Hayward-Thomas (désormais connue sous le nom de Hilaria Baldwin), de vingt-six ans sa cadette. Ils se fiancent en puis se marient deux mois plus tard, le . Ensemble, ils ont sept enfants : Carmen Gabriela Baldwin (née le ), Rafael Thomas Baldwin (né le ), Leonardo Ángel Charles Baldwin (né le ), Romeo Alejandro David Baldwin (né le ), Eduardo Pau Lucas Baldwin (né le ), María Lucía Victoria « Lucía » Baldwin (née le par mère porteuse) et Ilaria Catalina Irena Baldwin (née le )[33].

Il souffre de la maladie de Lyme[34].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Années 1980[modifier | modifier le code]

Années 1990[modifier | modifier le code]

Années 2000[modifier | modifier le code]

Années 2010[modifier | modifier le code]

Années 2020[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Documentaires[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Voix francophones[modifier | modifier le code]

En France, Bernard Lanneau est la voix régulière d'Alec Baldwin[35]. En parallèle, Emmanuel Jacomy et Hervé Jolly l'ont aussi doublé à sept et quatre reprises.

Au Québec, Marc Bellier et Pierre Auger sont les voix québécoises régulières de l'acteur l’ayant respectivement doublé à 13 et 8 reprises[36].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Prononciation en anglais américain retranscrite selon la norme API.
  2. a et b Bryan Alexander, « Sneak peek: Alec Baldwin is 'The Boss Baby' », USA Today,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le )
  3. Steven Zeitchik, « Bedeviled pic finds distributor », Variety,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le )
  4. (en) Ronnie Scheib, « Suburban Girl », Variety,‎ (lire en ligne)
  5. (en) Stuart Heritage, « It's Complicated recap: wait until your dream girl is vulnerable, then move in », sur the Guardian, (consulté le ).
  6. (en-US) Hank Stuever, « Academy Awards: Hosts Alec Baldwin and Steve Martin put on fun Oscars broadcast », washingtonpost,‎ (ISSN 0190-8286, lire en ligne, consulté le ).
  7. Benjamin Meffre, « Alec Baldwin viré de la chaîne MSNBC pour homophobie ? », sur ozap.com, Puremédias, (consulté le ).
  8. Benjamin Lee, « Julianne Moore wins best actress Oscar for Still Alice role », sur The Guardian, (consulté le )
  9. Dave McNary, « Julianne Moore Wins Oscar for Lead Actress », Variety,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. Edwin Arnaudin, « Julianne Moore deserves Oscar but not for 'Still Alice' », sur USA Today, (consulté le )
  11. Ben Sachs, « Julianne Moore might deserve an Oscar, but not for Still Alice », sur Chicago Reader, (consulté le )
  12. (en) [1], sur variety.com, 2015.
  13. « Mission: Impossible - Rogue Nation (2015) », Box Office Mojo (IMDb) (consulté le )
  14. « Alec Baldwin Premieres 'Blind,' Takes Dig at Trump at Woodstock Film Festival », sur Hollywood Reporter, (consulté le )
  15. (en) « The Boss Baby (2017) », sur Box Office Mojo (consulté le ).
  16. François de La Taille, « Un mort et un blessé après un tir accidentel d'arme à feu déclenché par Alec Baldwin sur le tournage d'un western », sur BFMTV.com, (consulté le ).
  17. a b et c « L’acteur Alec Baldwin auteur d’un coup de feu mortel sur le tournage d’un western », Le Monde, (consulté le ).
  18. « Alec Baldwin : une réaction et un nouvel élément accablant après le coup de feu mortel », sur linternaute.com, (consulté le ).
  19. Benjamin Ferrari, « Avant Alec Baldwin, le précédent Brandon Lee tué sur le tournage de "The Crow" », sur Le HuffPost, (consulté le ).
  20. « Tir mortel d'Alec Baldwin : une plainte déposée contre l'acteur pour "comportement dangereux" », sur Franceinfo, (consulté le ).
  21. « Tir mortel d’Alec Baldwin. L’acteur nie avoir pressé la détente du revolver », sur Ouest-France, (consulté le ).
  22. « Tir mortel d'Alec Baldwin : l'acteur américain trouve un accord avec la famille de sa victime », sur Franceinfo, (consulté le )
  23. « Alec Baldwin formellement inculpé d’homicide involontaire à la suite de son tir mortel sur un tournage », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  24. « Alec Baldwin plaide non coupable du tir mortel sur un tournage de film », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  25. « Les poursuites contre Alec Baldwin après un tir mortel sur le tournage d’un film ont été abandonnées », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  26. a et b (en-US) Meg James et Ryan Faughnder, « 'Rust' prosecutors consider charging Alec Baldwin again in fatal shooting », sur Los Angeles Times (www.latimes.com), (consulté le ).
  27. Radio-Canada et Agence France Presse, « Cinéma Tir mortel sur le film Rust : Alec Baldwin de nouveau inculpé pour homicide involontaire », sur Radio-Canada, (consulté le )
  28. (en) Lisa Capretto, « Janine Turner Recalls Her 'Devastating' Split From Ex-Fiancé Alec Baldwin (VIDEO) », sur huffpost.com, (consulté le ).
  29. (en) « Alec Baldwin's Dating History : See a List of Ex-Girlfriends », sur Closer Weekly, (consulté le ).
  30. (en) « Kim Basinger Refers to Her Marriage to Ex Alec Baldwin as 'Sleeping With the Enemy' », Entertainment Tonight,‎ (lire en ligne).
  31. https://www.parismatch.com/People/Television/En-images/Kristin-Davis-La-star-de-Sex-and-the-City-a-50-ans-715694.
  32. (en) « Alec Baldwin breaks up with longtime girlfriend, lawyer Nicole Seidel; still brings her to 'It's Complicated' premiere * starcasm.net », sur starcasm.net, (consulté le ).
  33. « Alec Baldwin et sa femme Hilaria ont accueilli leur septième enfant », sur parismatch.com (consulté le )
  34. « Maladie de Lyme : les stars touchées par la maladie », sur Doctissimo (consulté le ).
  35. a b c d e f g h i et j « Comédiens ayant doublé Alec Baldwin en France » sur RS Doublage.
  36. a b c d e f et g « Comédiens ayant doublé Alec Baldwin au Québec » sur Doublageqc.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :