The Sentinel (film, 2006)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir The Sentinel.

The Sentinel

Titre original The Sentinel
Réalisation Clark Johnson
Scénario George Nolfi
Acteurs principaux
Sociétés de production Regency Enterprises
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Thriller
Sortie 2006

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

The Sentinel est un film américain de Clark Johnson, sorti en 2006.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Pete Garrison (Michael Douglas) est un agent des services secrets et l’un des gardes du corps de la première dame des États-Unis Sarah Ballentine (Kim Basinger), avec laquelle il a une liaison. Il est l’un de ceux qui ont sauvé le président Ronald Reagan lors d’une tentative d’assassinat. Charlie Merriweather (Clark Johnson), son meilleur ami, est trouvé assassiné devant sa maison. Pete obtient des informations indiquant qu’un complot pour assassiner le président est mis en place. On révèle aussi qu’un des agents de sécurité de président est impliqué. Le Secret Service Protective Intelligence Division, mené par l’ancien protégé et ex-ami de Garrisson, David Breckinridge (Kiefer Sutherland), avec Jill Marin (Eva Longoria), est appelé à enquêter sur l’affaire. Tous les agents sont passés au polygraphe. Garrison échoue au polygraphe, et devient le premier suspect dans l’affaire.

Lorsque Breckinridge confronte Garrison dans sa maison, en l’interrogeant sur le complot, on apprend que Garrison a été en relation avec la femme de Breckinridge, ce que Garrison nie. Garrison réussit à s’évader et commence à conduire sa propre enquête. Il prend contact avec la première dame et lui explique son innocence. Il essaye de contacter son informateur, mais il apprend qu’il a été tué. Il affronte Breckinridge, ce dernier refuse de tirer sur lui. Il continue son enquête et apprend que l’attentat contre le président est prévu durant le sommet du G8.

Pendant ce temps, la première dame révèle sa liaison avec Garrison à Breckinridge, et lui explique la raison pour laquelle Garrison a échoué au test. Garrison et Breckinridge découvrent l’identité de la taupe et de l’assassin, il s’agit de William Montrose (Martin Donovan) qui n’a jamais passé le test. Montrose est le responsable de la sécurité du président à Toronto. Le leader de complot, connu sous le nom ‘’The Handler’’, demande à Montrose de lui livrer le président. Montrose refuse au début, mais The Handler le tient en menaçant de tuer sa femme et ses enfants s'il ne coopère pas. Garrison et Breckinridge vont au sommet pour sauver le président et arrêter l’assassin qui s’est habillé en agent de l’’’Emergency Response Team’’. The Handler est déguisé en officier de la Gendarmerie Royale du Canada. Plusieurs agents sont tués comme Ed et Pamela. Montrose est tué par le faux agent de l’Emergency Task Force, en essayant de protéger le président. Jill Marin et Breckinridge réussissent à sauver la vie du président, pendant que Garrison sauve la vie de la première dame, lorsque The Handler essaye de la prendre en otage. Garrison prend sa retraite anticipée.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Critiques[modifier | modifier le code]

Les critiques n’ont pas apprécié le film. Il obtient un score de 34 % chez Rotten Tomatoes. Pour sa part le Los Angeles Times a donné une critique favorable pour le film.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]