Hot Shots!

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hot Shots!
Description de l'image Hot Shots!.jpg.
Titre québécois Des pilotes en l'air
Titre original Hot Shots!
Réalisation Jim Abrahams
Scénario Jim Abrahams
Pat Proft
Musique Sylvester Levay
Acteurs principaux
Sociétés de production 20th Century Fox
Pays de production Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre comédie parodique
Durée 84 minutes
Sortie 1991

Série

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Hot Shots! ou Des pilotes en l'air au Québec est un film américain réalisé par Jim Abrahams et sorti en 1991. Il s'agit d'un film parodique s'inspirant principalement de Top Gun de Tony Scott sorti en 1986. Le film connaît une suite deux ans plus tard : Hot Shots! 2.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le lieutenant Sean « Topper » Harley est un pilote de chasse talentueux. Il est cependant complexé par le souvenir de son père Buzz qui jadis aurait été responsable de la mort de son coéquipier lors d'une mission aérienne. Retiré du monde dans une réserve indienne, il est recruté par le commandant Block pour une délicate mission au Proche-Orient.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Choix des acteurs[modifier | modifier le code]

George C. Scott devait jouer dans le film, mais il est finalement remplacé par Lloyd Bridges[3].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a eu lieu principalement en Californie (Los Angeles, San Diego, désert des Mojaves, Riverside, Red Rock Canyon, Ridgecrest...)[4]. Le porte-avions est en fait un pont en bois construit sur le bord d'une falaise près d'un établissement militaire désaffecté du Marine-land[3].

Certaines images sur le porte-avions proviennent du film Le Vol de l'Intruder sorti la même année[3].

Accueil[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

Hot Shots! est l'un des plus gros succès au box-office en 1991. Pour un budget de 26 millions de dollars, il en rapporte 181 096 164 dans le monde, dont 69 467 617 aux États-Unis[2]. En France, le film totalise 2 121 622 entrées[5].

Commentaires[modifier | modifier le code]

Références à d'autres œuvres[modifier | modifier le code]

Le film parodie de nombreux films américains :

  • Top Gun : Hot Shots! s'inspire principalement de ce film. Comme le personnage incarné par Tom Cruise, le personnage de Charlie Sheen est une tête brûlée, vivant dans l'ombre de son père. Le personnage d'antagoniste de Kent Gregory renvoie à celui d'Iceman, incarné par Val Kilmer. Par ailleurs le style global du film emprunte beaucoup à celui de Tony Scott ;
  • Full Metal Jacket : notamment lorsque « Red » Herring aboie sur les pilotes en arrivant dans le dortoir ;
  • Autant en emporte le vent : lors de la séquence musicale Only You, Topper porte Ramada dans ses bras et tente de monter l'escalier. Ils sont vêtus comme dans le film et Topper dit « Scarlett, cette fois ne me dis pas que tu as la migraine » ;
  • Danse avec les loups : au début du film, Topper vit dans une réserve indienne. Le vieil Owatonna lui donne un blouson de motard offert par un autre indien nommé « Danse avec les loubards » ;
  • Rocky : lors de la séquence musicale Only You, Topper est sur un ring, très amoché. Il hurle « Ramada ! » comme Sylvester Stallone. De plus, Ramada est coiffée comme Talia Shire dans le film ;
  • Superman : lors de la séquence musicale Only You, Topper et Ramada sont habillés respectivement comme Christopher Reeve et Margot Kidder ;
  • Le Parrain ;
  • 9 semaines ½ ;
  • Supercopter.

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Lorsque le vieil Owatonna demande des piles alcalines à Topper, il parle en dialecte indien mais dit en réalité « latoya tito jermaine » en référence à trois membres de la famille Jackson : La Toya Jackson, Tito Jackson et Jermaine Jackson.
  • On peut voir dans une scène que le pape Jean-Paul II, incarné par Eugene Greytak, assiste à un combat de boxe.
  • Les avions du film, les « Oscar EW-5894 Phallus Tactical Fighter Bomber » sont en fait des Folland Gnat[6], des avions d’entraînement britanniques qui n’ont jamais équipé les forces armées des États Unis et surtout pas l’aéronavale américaine, car le Gnat était en fait incapable d’atterrir sur porte-avions et ne franchissait pas le mur du son.
  • Le nom Topper Harley est un clin d'œil au scooter Harley-Davidson Topper, produit par la marque dans les années 1960[3].
  • Le générique de fin du film contient des recettes de cuisine.
  • Dans le générique de fin, se trouve une liste de choses à faire après avoir vu le film : Démarrer une heure d'histoire à la bibliothèque locale, aider quelqu'un à apprendre à lire, apprendre à quelqu'un à utiliser un ordinateur, aider quelqu'un à apprendre à parler une nouvelle langue, organiser un programme de fitness, visiter une laiterie et voir comment le lait est manipulé et préparé pour la livraison...
  • À la fin du générique de fin, on peut lire le message « Si vous étiez parti au début du générique vous seriez déjà chez vous »[3].
  • Dans une scène, on peut apercevoir une peluche de Garfield accrochée avec des ventouses dans le cockpit de Topper[3].
  • On peut remarquer que l'amiral Benson n'appelle jamais le commandant Block par le même prénom, et ce, tout au long du film.
  • Jon Cryer sera le futur Alan Harper de Mon oncle Charlie, de nouveau avec Charlie Sheen. Ryan Stiles apparaît également dans plusieurs épisodes de la sitcom.
  • On peut voir les basketteurs Charles Barkley et Bill Laimbeer parodier une célèbre bagarre générale dans laquelle ils avaient eux-mêmes été impliqués l'année avant la sortie du film.

Suite[modifier | modifier le code]

En 1993, une suite intitulée Hot Shots! 2 (Hot Shots! Part Deux) et toujours réalisé par Jim Abrahams, sort au cinéma. Charlie Sheen, Lloyd Bridges et Valeria Golino reprennent leur rôle, ainsi que Jerry Haleva, qui incarne Saddam Hussein. Ryan Stiles, qui joue dans le premier volet Dominic Mailman, y tient le rôle de Rabinowitz, l'expert en démolition.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Titres et dates de sortie sur l’Internet Movie Database
  2. a et b (en) Box-office - Box Office Mojo
  3. a b c d e et f Secrets de tournage - Allociné
  4. (en) Lieux de tournage sur l’Internet Movie Database
  5. Box-office - JP's box-office
  6. « Folland FO-145 Gnat », sur aviationsmilitaires.net (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]