Heroes of the Storm

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Heroes of the Storm
Image illustrative de l'article Heroes of the Storm

Éditeur Blizzard Entertainment
Développeur Blizzard Entertainment
Musique Glenn Stafford
Jason Hayes

Début du projet 2011
Date de sortie
Version 2.33.0.65285
Genre MOBA
Mode de jeu Multijoueur
Plate-forme Windows, Mac OS X
Média Distribution numérique
Langue Multilingue
Contrôle Clavier, souris

Moteur Havok

Heroes of the Storm (abrégé HotS) est un jeu vidéo de type arène de bataille en ligne multijoueur (MOBA), édité et développé par Blizzard Entertainment, sorti le sur Windows et Mac OS X. Le jeu se déroule dans un univers fictif dans lequel s'affrontent des héros issus des franchises de Blizzard incluant Warcraft, Diablo, StarCraft, The Lost Vikings et Overwatch.

Le jeu est d'abord baptisé Blizzard DOTA et présenté lors de la BlizzCon de 2010 comme une carte personnalisée destinée à StarCraft II. Il est ensuite renommé en Blizzard All-Stars, puis en Heroes of the Storm à la suite d'un procès avec Valve qui remporte les droits d'utilisation de la marque DOTA.

Le jeu entre en alpha le , puis en version bêta le , pour sortir le . Les années suivantes, il reçoit deux extensions nommées L'Éternel conflit et Machines de guerre ajoutant de nouveaux héros, de nouvelles cartes ainsi qu'un nouveau mode de jeu.

Trame[modifier | modifier le code]

Univers[modifier | modifier le code]

Heroes of the Storm prend place dans un monde imaginaire inconnu de type fantasy. Une tempête transdimensionnelle y fait rage depuis des temps immémoriaux. Cette entité, sorte de limbes où s'entrechoquent les univers des jeux Blizzard[1], est nommée Nexus. Il a le pouvoir d’assimiler d’autres mondes[1] auxquels il est en permanence connecté, afin d’en façonner de nouveaux royaumes. Chacun de ces royaumes créés est gouverné par un puissant seigneur maître du jeu[2],[3]. Il impose ses propres règles et sa propre histoire, grâce aux pouvoirs que lui confèrent les pierres de singularité[2],[3].

Un royaume prend la forme d’un champ de bataille aux décors d’un univers de jeu Blizzard aspiré par le Nexus, où deux équipes s’affrontent dans un but de conquête[2]. Les héros de ces univers aspirés sont alors utilisés au combat, tels des pions, et sont ressuscités par leurs seigneurs respectifs s’ils tombent au combat. Il existe un grand nombre de héros servant le Nexus, où chacun existe en une multitude de versions différentes provenant de divers univers parallèles[4] ou d'autres royaumes[3],[5], revêtant ainsi des apparences très différentes selon l’époque d’où ils viennent.

Les seigneurs de ces mondes, omniscients[3], commentent et interagissent avec les héros de leur équipe durant les affrontements selon leur bon vouloir. Le but des seigneurs est de conquérir les terres des royaumes voisins[3].

Personnages[modifier | modifier le code]

Le joueur contrôle le personnage de son choix, appelé ici héros[6], et intègre une équipe de cinq joueurs[7]. Chaque héros dispose de talents et capacités spécifiques selon son rôle : il peut être assassin, soutien, guerrier ou spécialiste[8]. Chaque rôle dispose d'un style de jeu et d'une utilité bien spécifique. Afin de pouvoir faire face aux besoins de son équipe durant une partie, il est alors préférable de sélectionner son rôle stratégiquement. Les héros sont directement issus des franchises de Blizzard comme Warcraft, Diablo, StarCraft, The Lost Vikings et Overwatch[6].

Au fil de la partie, l'équipe du joueur acquiert des points d'expérience partagés entre tous les héros, les faisant alors progresser en niveaux. Les points d'expérience sont gagnés à mesure que les alliés éliminent des ennemis et des bâtiments[9]. À chaque niveau gagné, les dégâts et la vie des héros d'une même équipe sont augmentés. Dès qu'un palier de niveau est atteint, le joueur choisit d'obtenir soit une nouvelle compétence, soit une amélioration d'une compétence existante[9]. Au niveau 10, le joueur sélectionne une capacité puissante dite « capacité ultime », sorte de super-pouvoir pouvant reverser le dénouement d'une bataille[9].

Les héros disposent également d'un moyen de déplacement rapide pouvant prendre la forme d'une monture ou d'une capacité à activer[7]. En fin de partie, le joueur reçoit une somme de pièces d'or et des points d'expérience dépendant de l'issue de la partie. Ces points d'expérience permettent au héros joué de gagner des niveaux ce qui va, par extension, faire évoluer le niveau du joueur.

Au lancement du jeu, le [10], Heroes of the Storm compte au total 37 héros, dont 32 rendus disponibles durant l'alpha (entre le [11] et [12]), en plus des 5 sortis durant la période de bêta (du [10] à la sortie). Il existe plus de 80 héros jouables[6], Blizzard en ajoutant régulièrement de nouveaux.

Liste des héros disponibles
Nom français Nom anglais Univers Rôle Sortie
Abathur Abathur StarCraft Spécialiste 13 mars 2014
Alarak Alarak StarCraft Assassin 13 septembre 2016[13]
Alexstrasza Alexstrasza Warcraft Soutien 14 novembre 2017[14]
Ana Ana Overwatch Soutien 26 septembre 2017[15]
Anub'arak Anub'arak Warcraft Guerrier 7 octobre 2014[16]
Artanis Artanis StarCraft Guerrier 20 octobre 2015[17]
Arthas Arthas Warcraft Guerrier 13 mars 2014
Asmodan Azmodan Diablo Spécialiste 7 octobre 2014[16]
Auriel Auriel Diablo Soutien 9 août 2016[18]
Balafré Stitches Warcraft Guerrier 13 mars 2014
Blanchetête Whitemane Warcraft Soutien 7 août 2018 [19]
Bourbie Murky Warcraft Spécialiste 22 mai 2014[20]
Cassia Cassia Diablo Assassin 4 avril 2017[21]
Chacal Junkrat Overwatch Assassin 17 octobre 2017[22]
Chen Chen Warcraft Guerrier 10 septembre 2014[23]
Cho Cho Warcraft Guerrier 17 novembre 2015[24]
Chromie Chromie Warcraft Assassin 17 mai 2016[25]
D.Va D.Va Overwatch Guerrier 16 mai 2017[26]
Deckard Deckard Diablo Soutien 24 avril 2018[27]
Dehaka Dehaka StarCraft Guerrier 29 mars 2016[28]
Diablo Diablo Diablo Guerrier 13 mars 2014
E.T.C. E.T.C. Warcraft Guerrier 13 mars 2014
EDN-OS Probius StarCraft Spécialiste 14 mars 2017[29]
Falstad Falstad Warcraft Assassin 13 mars 2014
Fénix Fenix StarCraft Assassin 27 mars 2018[30]
Gall Gall Warcraft Assassin 17 novembre 2015[24]
Garrosh Garrosh Warcraft Guerrier 8 août 2017[31]
Gazleu Gazlowe Warcraft Spécialiste 13 mars 2014
Genji Genji Overwatch Assassin 25 avril 2017[32]
Grisetête Greymane Warcraft Assassin 12 janvier 2016[33]
Gul'dan Gul'dan Warcraft Assassin 12 juillet 2016[34]
Hanzo Hanzo Overwatch Assassin 12 décembre 2017[35]
Illidan Illidan Warcraft Assassin 13 mars 2014
Jaina Jaina Warcraft Assassin 2 décembre 2014[36]
Johanna Johanna Diablo Guerrier 2 juin 2015[37]
Kael'thas Kael'thas Warcraft Assassin 12 mai 2015[38]
Kel'Thuzad Kel'Thuzad Warcraft Assassin 5 septembre 2017[39]
Kerrigan Kerrigan StarCraft Assassin 13 mars 2014
Kharazim Kharazim Diablo Soutien 18 août 2015[40]
Kramer Blaze StarCraft Guerrier 9 janvier 2018[41]
Le boucher The Butcher Diablo Assassin 30 juin 2015[42]
Léoric Leoric Diablo Guerrier 21 juillet 2015[43]
Les vikings perdus The Lost Vikings The Lost Vikings Spécialiste 10 février 2015[44]
Li Li Li Li Warcraft Soutien 15 avril 2014[45]
Li-Ming Li-Ming Diablo Assassin 2 février 2016[46]
Lt. Morales Lt. Morales StarCraft Soutien 6 octobre 2015[47]
Luisaile Brightwing Warcraft Soutien 15 avril 2014[45]
Lunara Lunara Warcraft Assassin 15 décembre 2015[48]
Lúcio Lúcio Overwatch Soutien 14 février 2017[49]
Maiev Maiev Warcraft Assassin 6 février 2018[50]
Malfurion Malfurion Warcraft Soutien 13 mars 2014
Malthaël Malthael Diablo Assassin 13 juin 2017[51]
Medivh Medivh Warcraft Spécialiste 14 juin 2016[52]
Méphisto Mephisto Diablo Assasin 4 septembre 2018 [53]
Muradin Muradin Warcraft Guerrier 13 mars 2014
Nasibo Nazeebo Diablo Spécialiste 13 mai 2014
Nova Nova StarCraft Assassin 13 mars 2014
Ragnaros Ragnaros Warcraft Assassin 14 décembre 2016[54]
Raynor Raynor StarCraft Assassin 13 mars 2014
Rehgar Rehgar Warcraft Soutien 23 juillet 2014[55]
Rexxar Rexxar Warcraft Guerrier 8 septembre 2015[56]
Samuro Samuro Warcraft Assassin 18 octobre 2016[57]
Sgt Marteau Sgt. Hammer StarCraft Spécialiste 13 mars 2014
Sonya Sonya Diablo Guerrier 13 mars 2014
Stukov Stukov StarCraft Soutien 11 juillet 2017[58]
Sylvanas Sylvanas Warcraft Spécialiste 24 mars 2015[59]
Tassadar Tassadar StarCraft Soutien 13 mars 2014
Thrall Thrall Warcraft Assassin 13 janvier 2015[60]
Tracer Tracer Overwatch Assassin 16 avril 2016[61]
Tychus Tychus StarCraft Assassin 18 mars 2014[62]
Tyrande Tyrande Warcraft Soutien 13 mars 2014
Tyraël Tyrael Diablo Guerrier 13 mars 2014
Uther Uther Warcraft Soutien 13 mars 2014
Valeera Valeera Warcraft Assassin 24 janvier 2017[63]
Valla Valla Diablo Assassin 13 mars 2014
Varian Varian Warcraft Multiclasse 15 novembre 2016[64]
Xul Xul Diablo Spécialiste 1 mars 2016[65]
Yrel Yrel Warcraft Guerrier 4 juin 2018[66]
Zagara Zagara StarCraft Spécialiste 26 juin 2014[67]
Zarya Zarya Overwatch Guerrier 27 septembre 2016[68]
Zeratul Zeratul StarCraft Assassin 13 mars 2014
Zul'jin Zul'jin Warcraft Assassin 4 janvier 2017[69]

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Généralités[modifier | modifier le code]

Bien que décrit comme un « Hero Brawler » en ligne par ses développeurs[70], Heroes of the Storm est considéré comme étant un jeu d'arène de bataille en ligne multijoueur dit MOBA[9], dans la lignée de League of Legends, Dota 2[9] ou bien encore Smite. Comme dans ces derniers, deux équipes de cinq joueurs[9] s’affrontent sur une carte aux proportions symétriques, avec pour objectif la destruction du bâtiment principal adverse, nommé ici Idole[7] ou Core[70] en anglais.

Chaque joueur contrôle un héros, qu'il choisit avant le lancement de la partie, parmi les différentes classes de personnages disponibles. Ils disposent de talents augmentant en puissance en fonction de l'expérience acquise au combat. À chaque ennemi ou bâtiment adverse éliminé, un héros fait gagner de l'expérience à son équipe, permettant d'améliorer la vie, les dégâts et les compétences de tous les alliés.

L'Idole est protégée par des portes gardées par des tours et des bastions, mais aussi par des unités générées en continu par l'idole, appelés sbires. Ces derniers progressent sur les routes reliant les bases des deux équipes et attaquent les bâtiments, les unités et les héros adverses. Elles permettent également de donner un aperçu des alentours lors de leurs déplacements dans le brouillard de guerre recouvrant la carte qui empêche les joueurs de voir ce qu'il se passe là où il n'y a pas d'allié. Ces sbires sont des unités fragiles mais stratégiques que le joueur doit pousser à aller le plus loin possible vers l'idole ennemie. L'équipe qui détruit l'idole adverse — le cœur de la base ennemie — remporte la victoire[9].

Tout comme les autres jeux du genre, les champs de bataille disposent de camps neutres peuplés de mercenaires et de bosses. Ils permettent aux joueurs d'en faire de puissants alliés contrôlés par le jeu qui combattront pour l'équipe qui capture le camp.

Heroes of the Storm se distingue d’abord des autres jeux du genre par une plus grande variété de champs de bataille, chacun proposant des objectifs spécifiques[9] devant être atteints pour obtenir un avantage. Les développeurs ont également simplifié certains mécanismes de jeu en supprimant notamment le gain de pièces d'or[9] permettant habituellement d'acheter de l'équipement, ou encore le gain individuel d'expérience mettant ainsi tous les joueurs d'une équipe sur un même pied d'égalité. Les parties sont également plus courtes que les autres jeux du genre, ne dépassant que très rarement les 30 minutes.

Rôles[modifier | modifier le code]

Un rôle, aussi appelé classe, représente un ensemble de capacités, un style de jeu et une utilité bien spécifique. Chaque personnage appartient à une seule classe, à l'exception du héros Varian, personnage multirôle, pouvant être soit guerrier soit assassin, selon les compétences que le joueur choisit en début de partie.

  • Assassin : inflige de gros dégâts aux ennemis, mais dispose de points de vie limités. Lors de combats de groupes, des personnages comme Illidan, ou Jaina auront besoin de l'aide de leurs alliés guerriers ou soutiens afin de pouvoir rester en vie le plus longtemps possible, leur permettant d'infliger davantage de dégâts aux unités ou bâtiments ennemis ;
  • Guerrier : encaisse de larges dégâts à la place de ses alliés, mais inflige peu de dégâts. Johanna par exemple, encaisse de gros montants de dégâts grâce à ses points de vie conséquents et à sa capacité de protection temporaire, la rendant insensible aux dégâts reçus durant plusieurs secondes ;
  • Soutien : aide les héros en les soignant ou en leur offrant un bonus temporaire de protection ou de vitesse. Des héros comme Deckard ou Uther permettent d'appliquer un contrôle sur l'ennemi en ralentissant sa vitesse de course ou en l'étourdissant momentanément tout en soignant ses alliés, offrant ainsi la possibilité aux autres classes d'affronter les ennemis plus sereinement ;
  • Spécialiste : classe polyvalente qui s'apparente à celle de l'assassin, mais dont les compétences lui permettent de se spécialiser dans un domaine comme l'élimination des sbires pour Bourbie, ou la destruction des bâtiments comme Zagara. D'autres héros plus spécifiques encore comme Abathur, permettent d'apporter un soutien aux alliés tout en envoyant une créature infligeant de lourds dégâts aux bâtiments adverses, sans devoir s'exposer physiquement sur le champ de bataille.

Modes de jeu[modifier | modifier le code]

Heroes of the Storm possède plusieurs modes de jeu offrant une expérience répondant à divers besoins.

  • Contre IA : regroupe les modes de jeu orientés joueur contre environnement ;
    • Entraînement : prend l'apparence d'une partie classique contre l'ordinateur, sans la possibilité d'être accompagné d'autres joueurs humains. Ce mode permet d'apprendre les bases du jeu grâce à des conseils mis en évidence sur l'écran du joueur[71], et ne permet pas de gagner de l'or ni de compléter les quêtes journalières[71] ;
    • Coopération : partie classique opposant deux équipes de cinq héros dont l'équipe ennemie est contrôlée par l'ordinateur[71]. Le joueur peut être accompagné de cinq autres joueurs, soit humains, soit IA dont la difficulté est paramétrable[71] avant le lancement du match ;
  • Partie rapide : affrontement de deux équipes de cinq joueurs humains. Le héros est choisi avant le lancement[71] de la partie et la carte n'est pas connue à l'avance. Si l'équipe ne comporte pas cinq joueurs au lancement de la partie, le jeu va alors la compléter avec d'autres joueurs en recherche de partie ;
  • Non classé : mode de jeu permettant plus de réflexion sur la composition des équipes. Les joueurs connaissent la carte à l'avance et peuvent se concerter sur le choix des héros à prendre pour composer leurs équipes[71]. Les deux équipes peuvent également bannir deux héros de leur choix, empêchant ainsi qu'ils soient sélectionnés ;
  • Classé : représente la partie compétitive du jeu offrant un rang[71] après dix matchs de placement obligatoires ;
    • Ligue héroïque : deux équipes de cinq joueurs sont formées à partir de joueurs en solo[71], sélectionnés selon leur rang. La carte est connue à l'avance et les héros sont sélectionnés un à un comme en mode non classé ;
    • Ligue par équipe : similaire à la Ligue héroïque à la différence près que les deux équipes sont formées par des joueurs ayant formés eux-mêmes leurs équipes[71] peu importe leur rang et leur nombre ;
  • Arène : (appelé aussi Choc des héros[71]) propose des affrontements sur des cartes spéciales[71], souvent réduites, avec des règles fantaisistes faisant la part belle à l'amusement plutôt qu'à la compétition. Chaque semaine les règles changent[71] introduisant parfois des champs de bataille inédits ;
  • Personnalisé : permet l'organisation de tournois sur des cartes prédéfinies, avec des règles spécifiques, autorisant l'ajout de héros IA, ainsi que la possibilité d'observer les matchs[71].

Si un joueur quitte une partie (sauf en mode entraînement), il ne pourra pas relancer de nouvelle partie tant que celle qu'il a quittée n'est pas achevée. Cela vise à forcer les joueurs à terminer leurs parties, réduisant ainsi le nombre de départs volontaires pénalisant les joueurs restés en jeu.

Quêtes journalières[modifier | modifier le code]

Chaque jour, des quêtes facultatives sont proposées au joueur[72]. Elles permettent d'obtenir des pièces d'or en remplissant des objectifs précis. Ces pièces d'or gagnées servent à débloquer de nouveaux héros, rendant alors l'obtention de ces derniers possible sans dépenser d'argent réel. Ces quêtes se composent d'objectifs simples à remplir : jouer plusieurs parties avec un héros issu soit d'un univers Blizzard imposé, soit d'une classe spécifique, ou bien encore de jouer plusieurs parties imposant ou non la victoire. Il est possible de faire progresser plusieurs quêtes simultanément lorsque les prérequis sont atteints. Leur accomplissement peut se faire dans presque n’importe quel mode de jeu et l'or obtenu varie selon les objectifs des quêtes.

Le journal de quêtes permet de contenir jusqu'à trois quêtes différentes qui n'expirent jamais.

Champs de bataille[modifier | modifier le code]

Le champ de bataille est le nom donné à un niveau ou carte sur le jeu[73]. Chaque champ de bataille est composé de deux camps constitués de l'idole, de portes, de tours et de bastions ralentissant la progression des ennemis. Afin de ne pas avantager plus une équipe qu'une autre, les champs de bataille sont disposées de façon symétrique. En plus des bâtiments, on y retrouve des camps de mercenaires que les équipes peuvent capturer pour que ces unités combattent de leur côté. Chaque champ de bataille est également pourvu de zone de camouflage appelé buissons qui offre un avantage d'invisibilité, mais également la possibilité d'y dissimuler des pièges.

Le jeu dispose de 14 cartes[73] dont certaines proviennent directement d'un univers de Blizzard.

Liste des champs de bataille disponibles
Nom français Nom anglais Univers Objectif Sortie
Baie de Cœur-Noir Blackheart's Bay Heroes of the Storm Récupérer des doublons et payer le pirate fantôme pour qu'il retourne ses armes sur l'ennemi endommageant ainsi ses bâtiments. 13 mars 2014
Champs de L'Éternité Battlefield of Eternity Diablo Vaincre l'immortel ennemi afin de le faire combattre temporairement aux côtés de l'équipe vainqueur. 21 juillet 2015[42]
Comté du Dragon Dragon Shire Heroes of the Storm Activer deux sanctuaires simultanément afin d'invoquer et prendre possession d'un puissant dragon. 13 mars 2014
La passe d’Alterac Alterac Pass Warcraft Libérer des prisonniers qui aideront à atteindre le camp adverse afin d'en faire tomber le général. 4 juin 2018[74]
Fonderie Volskaya Volskaya Foundry Overwatch Capturer et maintenir un point stratégique afin d'invoquer un puissant robot destructeur contrôlé par deux joueurs. 26 septembre 2017[15]
Le Temple d'Hanamura Hanamura Temple Overwatch Accompagner et défendre un convoi qui, une fois arrivé à destination, inflige de lourds dégâts sur les structures adverse. 25 avril 2017[32] retirée puis ajoutée à nouveau le 4 septembre 2018[75]
Les jardins de Terreur Garden of Terror Heroes of the Storm Récupérer trois graines afin de faire pousser une puissante terreur de jardin sur chaque voies. 23 juillet 2014[55] modifiée sur le serveur de test le 17 septembre 2018 [76] sortie prévue pour le 26 septembre 2018.
Laboratoire de Braxis Braxis Holdout StarCraft II Activer les balises le plus longtemps possible afin de libérer un maximum de zergs sur le camp ennemi. 13 septembre 2016[13]
Menace nucléaire Warhead Junction StarCraft II Récupérer et activer le plus de bombes nucléaires sur les bâtiments ennemis afin de percer plus facilement leurs défenses. 27 septembre 2016[68]
Mines hantées Haunted Mines Heroes of the Storm Récupérer un maximum de crânes afin d'invoquer un golem contrôlé par l'IA dont la résistance dépend des crânes collectés. 13 mars 2014
Sanctuaires infernaux Infernal Shrines Diablo Invoquer puis éliminer les gardiens des sanctuaires afin d'invoquer un puissant dominateur. 18 août 2015[40]
Temple céleste Sky Temple Heroes of the Storm Défendre les temples célestes de leurs gardiens afin qu'ils dirigent leur lumière destructrice sur les bâtiments ennemis. 13 janvier 2015[60]
Tombe de la Reine araignée Tomb of the Spider Queen Heroes of the Storm Éliminer les araignées adverses pour récupérer leurs gemmes à offrir à la Reine araignée afin d'invoquer de puissantes tissetoiles. 24 mars 2015[59]
Tours du Destin Towers of Doom Heroes of the Storm Capturer des autels pour endommager l'idole adverse protégée par un bouclier impénétrable. 17 novembre 2015[24]
Val maudit Cursed Hollow Heroes of the Storm S'emparer des tributs avant l'ennemi afin de lui infliger une malédiction rendant ses défenses inoffensives. 13 mars 2014

Modèle économique[modifier | modifier le code]

Avant Heroes of the Storm 2.0[modifier | modifier le code]

Au premier lancement du jeu, le joueur ne dispose pas de tous les héros jouables. Il doit les acquérir en les achetant soit avec de l'argent réel, soit avec des pièces d'or gagnées en remplissant des quêtes journalières. Il est possible de tester un héros dans une arène de bataille personnalisable, permettant au joueur de prendre en main un personnage non débloqué avant son achat. Des éléments cosmétiques, achetables uniquement en argent réel permettent de personnaliser les personnages et leurs montures grâce à des apparences. Il est également possible d'acquérir des bonus temporaires d'expérience, faisant monter le niveau des héros et du joueur plus rapidement.

Après Heroes of the Storm 2.0[modifier | modifier le code]

Le , la mise à jour 2.0 du jeu fait son apparition introduisant des coffres de butin[32]. Ces coffres permettent au joueur d'obtenir gratuitement tous les éléments cosmétiques, mais aussi les héros qui étaient auparavant payants[77]. Le joueur obtient un coffre lorsqu'un de ces héros gagne un niveau, ainsi qu'en participant aux activités hebdomadaires de l'arène. Ils peuvent être de diverses qualités allant du coffre normal à l'épique en passant par le rare. Chaque coffre offre quatre objets aléatoires selon sa qualité[77]. Les éléments déjà obtenus par le joueur sont convertis en monnaie virtuelle pouvant être dépensée pour débloquer d'autres éléments cosmétiques.

Cette mise à jour intègre également deux nouvelles monnaies virtuelles : les gemmes et les cristaux[78]. Les gemmes peuvent être obtenues lorsque le joueur atteint un certain palier de niveaux d'expérience[77], ou en les achetant directement. Tout comme les pièces d'or, elles permettent d'obtenir des héros ou des offres à la une dans le magasin du jeu. Elles donnent aussi la possibilité d'obtenir des bonus d'expérience ainsi que des coffres de butin[78]. Quant aux cristaux, ils permettent d'obtenir des éléments de personnalisation comme les apparences, les montures, mais également de nouveaux éléments disponibles depuis cette mise à jour comme les répliques de héros, les totems, les tags et les annonceurs[77]. Lors que le joueur obtient un élément qu'il possède déjà, ce dernier est automatiquement transformé en cristaux selon sa rareté.

Développement[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

D’abord baptisé Blizzard DOTA, le jeu est annoncé par Blizzard Entertainment lors de la BlizzCon , le studio prévoyant alors de le distribuer sous la forme d’une carte personnalisée pour le mode arcade de StarCraft II[79]. Le projet est d'abord principalement destiné à démontrer les possibilités offertes par l’éditeur de niveau de StarCraft II[80]. En , le projet repart cependant de zéro, ses développeurs expliquant lors de la présentation du jeu à la BlizzCon que cette nouvelle version est en comparaison plus rapide et plus adaptée[81],[82],[83]

Après l’annonce du développement de Dota 2 par Valve, Rob Pardo, le vice-président exécutif de Blizzard, exprime ses inquiétudes concernant l’utilisation du nom Dota, celui-ci étant à l'origine issu d’une carte personnalisée créée pour Warcraft III. À la suite d'un premier conflit avec le studio Riot Games concernant cette marque, Blizzard a acquis la filiale DotA-Allstars de Riot Games, anciennement chargée du développement de Defense of the Ancients. Blizzard considère donc détenir les droits sur la marque Dota et attaque Valve en justice[84]. Le conflit prend fin le lorsque Blizzard et Valve annoncent avoir trouvé un arrangement, Valve conservant alors les droits sur l'exploitation de la marque Dota, et Blizzard rebaptisant son jeu Blizzard All-Stars[85].

En , Dustin Browder, le concepteur de StarCraft II, annonce que la sortie de Blizzard All-Stars suivra celle de StarCraft II : Heart of the Swarm[86]. Dans une entrevue en , il déclare que l'expérience multijoueur est très prometteuse, mais que le projet n'est pas assez avancé pour annoncer une date pour sa version alpha[87]. En , les rapports financiers de Activision Blizzard indiquent que le projet est une cible d'investissement importante pour l'année [88]. Lors d'un AMA sur le site Reddit en , Dustin Browder indique que des artistes travaillant alors sur StarCraft II : Heart of the Swarm ont été réaffectés à l'équipe de développement de Blizzard All-Stars[89].

En , Mike Morhaime, le président de Blizzard, annonce que le projet a atteint une étape importante de son développement et est prêt pour un test de grande ampleur. Le décrivant comme un jeu d'action et de stratégie en temps réel, il explique que l’ambition de Blizzard est d'y imposer sa propre vision du genre en retravaillant certaines mécaniques préétablies par le genre. L'équipe de développement se voit alors agrandie en à la suite d'un changement dans le développement du projet Titan de Blizzard[90].

C'est le que le projet prend officiellement le nom de Heroes of the Storm[91].

Le [92] Heroes of the Storm entre en phase de test technique alpha qui prendra fin le [93]. L'alpha technique reprend le pour l'Amérique du Nord, l'Amérique latine, l'Asie du Sud-Est, l'Australie et la Nouvelle-Zélande. Les serveurs européens, coréens, chinois et taïwanais restés fermés rouvrent leurs portes les semaines suivantes[94]. L'alpha technique continue jusqu'au lancement de la version bêta fermée qui débute le [12]. En , Blizzard enregistre plus de 9 millions d'inscriptions de joueurs pouvant recevoir une invitation à la bêta du jeu[95]. La phase de bêta ouverte voit le jour le pour prendre fin le , jour de la sortie officielle du jeu[10].

Mises à jour[modifier | modifier le code]

Après sa sortie officielle, le jeu reste très suivi, Blizzard proposant régulièrement des mises à jour de rééquilibrage des héros, ou en en introduisant de nouveaux[96]. Avant d'être officiellement déployées, la plupart des mises à jour sont testées sur des serveurs de tests appelés « Royaumes de test publics » (ou PTR pour Public Test Realm)[97]. N'importe quel joueur est libre de tester ces versions transitoires et d'en apporter les retours qu'il souhaite, cela aidant Blizzard à étudier les effets des modifications prévues. Le , le jeu reçoit une mise à jour majeure de son modèle économique, introduisant les coffres de butin, de nouveaux éléments cosmétiques, de nouvelles monnaies et autres éléments de personnalisation[32], tout en conservant le principe de gratuité de son titre.

Le , Alan Dabiri annonce que Blizzard souhaite ajouter du contenu inédit qui ne serait pas issu d'un univers Blizzard existant[98].

Accueil[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes obtenues
Heroes of the Storm
Média Nat. Notes
Gameblog FR 9/10[99]
Gamekult FR 7/10[9]
Jeuxvideo.com FR 15/10[100]
Game Informer US 9.25/10[101]
Game Revolution US 4.5/5[102]
IGN US 8/10[103]
PC Gamer US 84%[104]
The Escapist US 4/5[105]
Agrégateurs
Metacritic US 86%[106]
GameRankings US 85.31%[107]

Heroes of the Storm reçoit en majorité des avis favorables. L'agrégateur Metacritic lui calcule la note de 86 sur 100, indiquant des critiques généralement positives basées sur 57 sites internationaux[108]. Les sites francophones Jeuxvideo.com et Gamekult lui accordent respectivement les notes de 15 sur 20 et 7 sur 10, soulignant l’accessibilité du titre aux non-initiés, ainsi que des parties rapides et nerveuses, mais également une liste de héros encore trop limitée[100],[109].

En , le jeu est nominé dans la catégorie des meilleurs jeux esport aux National Academy of Video Game Trade Reviewers Awards, mais perdra face à Super Smash Bros. for Wii U[110]. L'année suivante, il est nominé aux Golden Joystick Awards 2016 dans la catégorie du meilleur jeu compétitif de l'année, mais perdra au profit de Overwatch[111]. En , le jeu est nominé comme « Choice Video Game » aux Teen Choice Awards 2017[112].

Le , le journaliste Mitch Dyer du site anglophone IGN lui attribue la note de 6,5 sur 10, faisant alors partie d'une des notes les plus basses[106]. Ce dernier évoque la pauvreté des cartes et des objectifs, ainsi que des mécanismes de jeu répétitifs et inutiles[113]. Quelque temps après, Blizzard s'en amusera en ajoutant une banderole affichant « 6.5/10 » dans la bande-annonce de l'ajout du mode Arène[114]. Le site décide le de publier une nouvelle critique, lui attribuant cette fois la note de 8 sur 10[103].

Postérité[modifier | modifier le code]

Lors de la BlizzCon , alors que le jeu est encore en alpha, Blizzard organise le tout premier tournoi esport officiel Heroes of the Storm invitant des équipes internationales majeures comme Cloud9, Evil Geniuses, Fnatic et Team Liquid[115]. En , la société lance un événement esport annuel spécialement réservé aux étudiants canadiens et américains, nommé Heroes of the Dorm. Ce dernier consiste en un tournoi officiel où plusieurs équipes constituées ici uniquement d'étudiants s'affrontement dans le but de remporter le premier prix. Les gagnants se voient offrir une récompense en dollars ou des PC de jeu haut de gamme[116].

Le , Blizzard publie la première bande dessinée[3] en rapport avec l'univers du jeu apportant alors quelques détails et explications sur croisement des univers jusqu'alors resté sans explication.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « BlizzCon 2013 – Heroes of the Storm – Fact Sheet », sur blizzplanet.com, (consulté le 10 mai 2018)
  2. a b et c (en) « Heroes of the Storm tackles narrative story starting with Rise of the Raven Lord », sur blizzardwatch.com, (consulté le 10 mai 2018)
  3. a b c d e et f (en) « FIRST LOOK: NEXUS LORE AND RISE OF THE RAVEN LORD COMIC », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 10 mai 2018)
  4. (en) « NEW MECHA SKINS AND BUNDLES NOW AVAILABLE », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 10 mai 2018)
  5. (en) « BEHOLD THE POWER OF THE DARK NEXUS! », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 10 mai 2018)
  6. a b et c « Héros - Heros of the Storm », sur heroesofthestorm.com (consulté le 10 mai 2018)
  7. a b et c « Découvrez le jeu - Heroes of the Storm », sur heroesofthestorm.com (consulté le 10 mai 2018)
  8. « Rôles des héros - Heroes of the Storm », sur heroesofthestorm.com (consulté le 10 mai 2018)
  9. a b c d e f g h i et j « Test de Heroes of the Storm - PC - Gamekult », sur gamekult.com, (consulté le 11 mai 2018)
  10. a b et c (en) « Blizzard’s Worlds Collide When Heroes of the Storm™ Launches June 2 », sur businesswire.com, (consulté le 10 mai 2018)
  11. (en) Heroes of the Storm, « Heroes of the Storm Tech Alpha Walkthrough », (consulté le 10 mai 2018)
  12. a et b (en) « HEROES CLOSED BETA ANNOUNCED AT BLIZZCON 2014! », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 18 mai 2018)
  13. a et b (en) « HEROES OF THE STORM PATCH NOTES — SEPTEMBER 13, 2016 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 6 mai 2018)
  14. (en) « HEROES OF THE STORM PATCH NOTES — NOVEMBER 14, 2017 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 7 mai 2018)
  15. a et b (en) « HEROES OF THE STORM PATCH NOTES — SEPTEMBER 26, 2017 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 7 mai 2018)
  16. a et b (en) « HEROES TECHNICAL ALPHA PATCH NOTES -- OCT 7, 2014 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 7 mai 2018)
  17. (en) « HEROES OF THE STORM PATCH NOTES -- OCTOBER 20, 2015 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 7 mai 2018)
  18. (en) « HEROES OF THE STORM PATCH NOTES — AUGUST 9, 2016 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 6 mai 2018)
  19. (en-US) « Heroes of the Storm », sur Heroes of the Storm (consulté le 25 septembre 2018)
  20. (en) « HEROES TECHNICAL ALPHA PATCH NOTES -- MAY 22, 2014 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 7 mai 2018)
  21. (en) « HEROES OF THE STORM PATCH NOTES - APRIL 4, 2017 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 6 mai 2018)
  22. (en) « HEROES OF THE STORM PATCH NOTES — OCTOBER 17, 2017 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 6 mai 2018)
  23. (en) « HEROES TECHNICAL ALPHA PATCH NOTES -- SEPT 10, 2014 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 7 mai 2018)
  24. a b et c (en) « HEROES OF THE STORM PATCH NOTES – NOVEMBER 17, 2015 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 6 mai 2018)
  25. (en) « HEROES OF THE STORM PATCH NOTES — MAY 17, 2016 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 6 mai 2018)
  26. (en) « HEROES OF THE STORM PATCH NOTES — MAY 16, 2017 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 7 mai 2018)
  27. (en) « HEROES OF THE STORM PATCH NOTES – APRIL 24, 2018 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 6 mai 2018)
  28. (en) « HEROES OF THE STORM PATCH NOTES — MARCH 29, 2016 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 7 mai 2018)
  29. (en) « HEROES OF THE STORM PATCH NOTES - MARCH 14, 2017 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 7 mai 2018)
  30. (en) « HEROES OF THE STORM PATCH NOTES – MARCH 27, 2018 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 6 mai 2018)
  31. (en) « HEROES OF THE STORM PATCH NOTES — AUGUST 8, 2017 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 7 mai 2018)
  32. a b c et d (en) « HEROES OF THE STORM 2.0 LAUNCH NOTES - APRIL 25, 2017 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 6 mai 2018)
  33. (en) « HEROES OF THE STORM PATCH NOTES – JANUARY 12, 2016 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 6 mai 2018)
  34. (en) « HEROES OF THE STORM PATCH NOTES — JULY 12, 2016 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 6 mai 2018)
  35. (en) « HEROES OF THE STORM PATCH NOTES — DECEMBER 12, 2017 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 6 mai 2018)
  36. (en) « HEROES TECHNICAL ALPHA PATCH NOTES -- DECEMBER 2, 2014 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 6 mai 2018)
  37. (en) « HEROES OF THE STORM PATCH NOTES – JUNE 2, 2015 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 7 mai 2018)
  38. (en) « HEROES CLOSED BETA PATCH NOTES -- MAY 12, 2015 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 6 mai 2018)
  39. (en) « HEROES OF THE STORM PATCH NOTES — SEPTEMBER 5, 2017 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 6 mai 2018)
  40. a et b (en) « HEROES OF THE STORM PATCH NOTES -- AUGUST 18, 2015 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 7 mai 2018)
  41. (en) « HEROES OF THE STORM PATCH NOTES — JANUARY 9, 2018 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 7 mai 2018)
  42. a et b (en) « HEROES OF THE STORM PATCH NOTES -- UPDATED: JULY 21, 2015 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 6 mai 2018)
  43. (en) « HEROES OF THE STORM PATCH NOTES -- UPDATED: JULY 21, 2015 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 7 mai 2018)
  44. (en) « HEROES CLOSED BETA PATCH NOTES -- FEBRUARY 10, 2015 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 7 mai 2018)
  45. a et b (en) « HEROES TECHNICAL ALPHA PATCH NOTES -- APRIL 15, 2014 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 7 mai 2018)
  46. (en) « HEROES OF THE STORM PATCH NOTES -- FEBRUARY 2, 2016 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 6 mai 2018)
  47. (en) « HEROES OF THE STORM PATCH NOTES -- OCTOBER 6, 2015 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 6 mai 2018)
  48. (en) « HEROES OF THE STORM PATCH NOTES -- DECEMBER 15, 2015 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 6 mai 2018)
  49. (en) « HEROES OF THE STORM PATCH NOTES — FEBRUARY 14, 2017 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 6 mai 2018)
  50. (en) « HEROES OF THE STORM PATCH NOTES - FEBRUARY 6, 2018 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 6 mai 2018)
  51. (en) « HEROES OF THE STORM PATCH NOTES — JUNE 13, 2017 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 6 mai 2018)
  52. (en) « HEROES OF THE STORM PATCH NOTES — JUNE 14, 2016 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 7 mai 2018)
  53. (en-US) « Heroes of the Storm », sur Heroes of the Storm (consulté le 25 septembre 2018)
  54. (en) « HEROES OF THE STORM PATCH NOTES — DECEMBER 14, 2016 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 6 mai 2018)
  55. a et b (en) « HEROES TECHNICAL ALPHA PATCH NOTES -- JULY 23, 2014 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 7 mai 2018)
  56. (en) « HEROES OF THE STORM PATCH NOTES -- SEPTEMBER 8, 2015 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 7 mai 2018)
  57. (en) « HEROES OF THE STORM PATCH NOTES — OCTOBER 18, 2016 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 6 mai 2018)
  58. (en) « HEROES OF THE STORM PATCH NOTES — JULY 11, 2017 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 7 mai 2018)
  59. a et b (en) « HEROES CLOSED BETA PATCH NOTES -- MARCH 24, 2015 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 7 mai 2018)
  60. a et b (en) « HEROES CLOSED BETA PATCH NOTES -- JANUARY 13, 2015 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 6 mai 2018)
  61. (en) « HEROES OF THE STORM PATCH NOTES — APRIL 19, 2016 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 6 mai 2018)
  62. (en) « TYCHUS HERO SPOTLIGHT », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 6 mai 2018)
  63. (en) « HEROES OF THE STORM PATCH NOTES — JANUARY 24, 2017 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 6 mai 2018)
  64. (en) « HEROES OF THE STORM PATCH NOTES — NOVEMBER 15, 2016 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 7 mai 2018)
  65. (en) « HEROES OF THE STORM PATCH NOTES — MARCH 1, 2016 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 7 mai 2018)
  66. (en-US) « Heroes of the Storm », sur Heroes of the Storm (consulté le 25 septembre 2018)
  67. (en) « HEROES TECHNICAL ALPHA PATCH NOTES -- JUNE 25, 2014 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 7 mai 2018)
  68. a et b (en) « HEROES OF THE STORM PATCH NOTES — SEPTEMBER 27, 2016 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 7 mai 2018)
  69. (en) « HEROES OF THE STORM PATCH NOTES — JANUARY 4, 2017 », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 6 mai 2018)
  70. a et b (en-US) Martin Gaston, « Blizzard explains why it doesn't call Heroes of the Storm a MOBA », sur GameSpot, (consulté le 11 mai 2018)
  71. a b c d e f g h i j k l et m « Découvrez le jeu (modes de jeu) - Heroes of the Storm », sur heroesofthestorm.com (consulté le 12 mai 2018)
  72. « Guide : gagner de l'or dans Heroes of the Storm », sur heroes-strategie.com (consulté le 10 mai 2018)
  73. a et b « Champs de bataille - Heroes of the Storm », sur heroesofthestorm.com (consulté le 12 mai 2018)
  74. (en-US) « Heroes of the Storm », sur Heroes of the Storm (consulté le 25 septembre 2018)
  75. (en-US) « Heroes of the Storm », sur Heroes of the Storm (consulté le 25 septembre 2018)
  76. (en-US) « Heroes of the Storm », sur Heroes of the Storm (consulté le 25 septembre 2018)
  77. a b c et d « HotS 2.0 - Coffres butin », sur millenium.org, (consulté le 18 mai 2018)
  78. a et b « HotS 2.0 - Gemmes », sur millenium.org, (consulté le 18 mai 2018)
  79. (en) « BlizzCon 2010: Hands-On Blizzard DotA, Left 2 Die, Starjeweled », sur escapistmagazine.com, (consulté le 12 mai 2018)
  80. sinnersynx, « Blizzard DotA - BlizzCon 2010 », (consulté le 12 mai 2018)
  81. (en) Wesley Yin-Poole, « Blizzard DOTA "completely rebooted" », Eurogamer,‎ (lire en ligne)
  82. (en) Mathew McCurley, « Hands-on with Blizzard DOTA: Tweaking the genre it created », engadget.com,‎ 10 21 2011 (lire en ligne)
  83. (en) Leif Johnson, « BlizzCon 2011: Blizzard DOTA Impressions », gamespy.com,‎ (lire en ligne)
  84. (en) Luke Plunkett, « Blizzard and Valve go to War Over DOTA Name », Kotaku,‎ (lire en ligne)
  85. (en) Jim Reilly, « Valve, Blizzard Reach DOTA Trademark Agreement », GameInformer,‎ (lire en ligne)
  86. (en) « Dustin Browder Interview - MLG Anaheim 2012 », sur sclegacy.com, (consulté le 18 mai 2018)
  87. (en) « January 17 Dustin Browder Interview », sur sclegacy.com, (consulté le 18 mai 2018)
  88. (en) « Activision Blizzard Q4 2012 Earnings Report », sur diablo.somepage.com, (consulté le 18 mai 2018)
  89. (en) « Reddit AMA Full Transcript », sur battle.net, (consulté le 18 mai 2018)
  90. (en) « Diablo III Announcement Coming at Gamescom », sur diablo.somepage.com, (consulté le 18 mai 2018)
  91. (en) Evan Narcisse, « Blizzard’s Diablo/Starcraft/WoW Crossover Has a New Name », Kotaku.com,‎ (lire en ligne)
  92. (en) « THE HEROES OF THE STORM TECHNICAL ALPHA IS NOW LIVE! », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 18 mai 2018)
  93. (en) « FINAL PHASE OF TECHNICAL ALPHA COMING SOON », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 18 mai 2018)
  94. (en) « TECHNICAL ALPHA IS BACK ONLINE! », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 18 mai 2018)
  95. (en) « Activision Blizzard (ATVI) Earnings Report: Q4 2014 Conference Call Transcript », sur thestreet.com, (consulté le 18 mai 2018)
  96. (en) « Heroes Patch Notes », sur heroespatchnotes.com (consulté le 18 mai 2018)
  97. « NOTES DE MISE À JOUR DU ROYAUME DE TEST DE HEROES OF THE STORM (29 JANVIER 2018) », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 18 mai 2018)
  98. Heroes of the Storm FR, « L'histoire au sein du Nexus (VOST) », (consulté le 12 mai 2018)
  99. Jérémy Paquereau, « TEST Heroes of the Storm : Blizzard entre dans la danse », Gameblog,‎ (lire en ligne)
  100. a et b Kaillens, « Heroes of the Storm - Le MOBA façon Blizzard », jeuvideo.com,‎ (lire en ligne)
  101. (en) « Heroes Of The Storm Review – Majestic Multiplayer Mayhem », sur Game Informer (consulté le 19 mai 2018)
  102. (en) Jonathan Leack, « Heroes of the Storm Review », GameRevolution,‎ (lire en ligne)
  103. a et b Mitch Dyer, « Test : Heroes of the Storm », IGN France,‎ (lire en ligne)
  104. (en) Chris Thursten, « HEROES OF THE STORM REVIEW », PC Gamer,‎ (lire en ligne)
  105. (en) CJ Miozzi, « Heroes of the Storm Review - Totally Not A MOBA », The Escapist,‎ (lire en ligne)
  106. a et b « Heroes of the Storm », sur Metacritic (consulté le 19 mai 2018)
  107. « Heroes of the Storm for PC - GameRankings », sur www.gamerankings.com (consulté le 19 mai 2018)
  108. « Heroes of the Storm », sur Metacritic (consulté le 18 mai 2018)
  109. AoNoShiro, « TEST : HEROES OF THE STORM », Gamekult.com,‎ (lire en ligne)
  110. (en) « 2015 WINNERS », sur navgtr.org (consulté le 19 mai 2015)
  111. (en) « 34TH GOLDEN JOYSTICK AWARD WINNERS », sur navgtr.org, (consulté le 19 mai 2018)
  112. (en-US) Rebecca Rubin,JD Knapp, « Teen Choice Awards 2017: ‘Riverdale,’ Fifth Harmony Shut Out Competition », Variety,‎ (lire en ligne)
  113. (en) Mitch Dyer, « HEROES OF THE STORM REVIEW - 2015 », IGN.com,‎ (lire en ligne)
  114. IGN, « Heroes of the Storm Arena Announcement Trailer - Blizzcon 2015 », (consulté le 18 mai 2018)
  115. (en) Lydia Mitrevski, « Why don't esports organisations care about Heroes of the Storm? », MCV UK,‎ (lire en ligne)
  116. (en) « STUDENTS BATTLE FOR FREE COLLEGE TUITION IN BLIZZARD’S “HEROES OF THE DORM™” TOURNAMENT », sur heroesofthestorm.com, (consulté le 19 mai 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]