Dick Tracy (film, 1990)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Dick Tracy
Réalisation Warren Beatty
Scénario Jim Cash
Jack Epps Jr.
Acteurs principaux
Sociétés de production Touchstone Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie policière, action
Durée 105 minutes
Sortie 1990


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Dick Tracy est un film américain réalisé par Warren Beatty, sorti en 1990. Le film est une adaptation de la bande dessinée (comic) Dick Tracy.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dick Tracy est accusé à tort d'un homicide organisé par Big Boy Caprice aidé d'un mystérieux homme sans visage, mais grâce à l'aide du Kid et de la police il lui reste une dernière chance de mettre Big Boy et son gang de malfaiteurs derrière les barreaux.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Bande originale[modifier | modifier le code]

Dick Tracy (B.O)[modifier | modifier le code]

La bande originale du film a été composée par Danny Elfman en 1990, sous le titre Dick Tracy - Original Score[1]. Cette B.O est composée de deux CDs : Dick Tracy - Original Score et Dick Tracy[2], qui reprend des morceaux de Jerry Lee Lewis, Darlene Love et Ice-T, ainsi que d'autres artistes.

Madonna[modifier | modifier le code]

Cet album de Madonna, sous le nom I'm Breathless - Music from and inspired by the Motion Picture[3], reprend les cinq morceaux, Sooner or Later, More, What Can You Lose, Back in Business et Now I'm Following You, ainsi que d'autres titres inspirés du film.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Les décors du film ont été créés au sein du studio Warner Bros. à Burbank en Californie[4].

Certains personnages nécessitaient plus de quatre heures de maquillage[4]. Harrison Ellenshaw explique dans un documentaire que lui et son père Peter Ellenshaw ont conçu de nombreux effets spéciaux grâce au matte painting, technique utilisée jusqu'à Dick Tracy, après quoi le numérique prédomine[5].

Il s'agit du premier long métrage équipé d'une bande son digitale, pour lequel Kodak développa l'Eastman Digital Sound Recording Film 2374, une toute nouvelle pellicule permettant de s'accommoder au nouveau design de la piste optique[réf. nécessaire].

Un spectacle avait été créé et présenté au sein des parcs Disney, Dick Tracy starring Diamond Double-Cross, présenté[4] :

Un espace de vente avait été créé au sein de la zone de commerces et de loisirs Pleasure Island à Walt Disney World Resort en Floride durant une partie de l'année 1990[4].

Le film est ressorti aux États-Unis durant l'été 1991 avec d'autres titres du studio tel que Quoi de neuf, Bob ? et Les Aventures de Rocketeer mais seule la ressortie du long métrage d'animation Les 101 Dalmatiens (1961) a été un succès financier pour le trimestre[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Danny Elfman - Dick Tracy (Original Score) », sur Discogs (consulté le ).
  2. (en) « Various - Dick Tracy », sur Discogs (consulté le ).
  3. http://www.soundtrackcollector.com/title/1513/Dick+Tracy
  4. a b c d et e (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia, p. 140-141
  5. (en) Mark Arnold, Frozen in Ice : The Story of Walt Disney Productions, 1966-1985, p. 191.
  6. (en) Eric Loren Smoodin, Disney discourse, p. 84.

Liens externes[modifier | modifier le code]