Antoine de Morlhon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Antoine de Morlhon
Image illustrative de l'article Antoine de Morlhon
Biographie
Naissance
Villefranche-de-Panat
Décès (à 74 ans)
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
Dernier titre ou fonction Archevêque d'Auch
Fonctions épiscopales Archevêque d'Auch

Blason
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

André Étienne Antoine de Morlhon, dit Antoine de Morlhon, (né le à Villefranche-de-Panat - mort le ) fut archevêque d'Auch au début du XIXe siècle

Biographie[modifier | modifier le code]

Son grand-père maternel était François Étienne Galtier, originaire de Réquista, sa marraine Antoinette Rolland, de Monteillet.

André Étienne Antoine de Morlhon fut nanti par son cousin Maur-Leon de Morlhon, dernier de la branche de Morlhon-Laumière.

Il fut nommé vicaire général de Clermont-Ferrand avant la Révolution.

Pendant la Révolution il rejoignit Villefranche-de-Panat. Prêtre réfractaire, il fut interné deux fois à Rodez, déplacé à Figeac, déporté à Bordeaux, puis au port des Barques à Rochefort pour être exilé.

Il est préconisé, sous Louis XVIII, archevêque d'Auch le , promulgué au consistoire du 16 mai, sacré le par Monseigneur de Quélen, archevêque de Paris, dans la chapelle des Carmes, à Paris.

Charles X le nomma en 1827 pair de France, avec le titre de comte. Il est mort le et fut enterré dans la Cathédrale Sainte-Marie d'Auch. Une stèle sur le sol marque l'emplacement de sa tombe. Il s'est occupé de l'éducation des enfants de son frère aîné et plus spécialement de celle d'Auguste de Morlhon, futur évêque du Puy-en-Velay.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]