Cyril Lignac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lignac (homonymie).
Cyril Lignac
Description de cette image, également commentée ci-après

Cyril Lignac
en 2015

Naissance (38 ans)
Rodez, Aveyron, France
Nationalité Drapeau de France Française
Diplôme
CAP de cuisinier
Profession

Cyril Lignac est un cuisinier français, né le à Rodez[1].

Il est chef et propriétaire du restaurant gastronomique Le Quinzième (1 étoile Michelin) dans le 15e arrondissement de Paris, du bistrot Le Chardenoux dans le 11e arrondissement, du restaurant Aux Prés dans le 6e arrondissement, des Pâtisseries Cyril Lignac dans les 6e, 11e, 15e et 16e arrondissement et de la Chocolaterie Cyril Lignac dans le 11e arrondissement. Il est animateur dans de nombreux programmes culinaires sur la chaîne M6 et publie des livres de recettes chez Hachette Pratique principalement.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après son apprentissage dans sa région natale, Cyril Lignac rejoint la brigade du chef Alain Passard à L'Arpège à Paris en 2000, et poursuit sa formation en 2001[2] auprès de Jacques et Laurent Pourcel au Jardin des Sens et à La Maison Blanche. En 2002[3], il rejoint la pâtisserie de Pierre Hermé, puis devient sous-chef en pâtisserie du restaurant La Grande Cascade (Paris-Bois de Boulogne) auprès d'Alain Ducasse.

En 2005, il ouvre son restaurant gastronomique Le Quinzième à Paris. En 2008, il reprend le bistrot Le Chardenoux, inscrit aux Monuments historiques. En 2010, il ouvre l'atelier « Cuisine Attitude ». En 2011, il ouvre un nouveau restaurant, le Claude Sainlouis, qu'il rebaptise Aux Prés. La même année, il ouvre avec Benoît Couvrand la Pâtisserie Cyril Lignac à Paris 11e. Le 27 février 2012, son restaurant Le Quinzième reçoit sa première étoile au Guide Michelin. En 2013, il ouvre une seconde pâtisserie, dans le 16e arrondissement de Paris. 2015 voit l'ouverture de deux nouvelles pâtisseries, la première située rue de Sèvres, dans le 6e arrondissement et la seconde, Boulevard Pasteur, dans le 15e arrondissement. Le 22 mars 2016, il ouvre la Chocolaterie Cyril Lignac à proximité de sa première pâtisserie dans le 11e arrondissement de Paris.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Le 11 mai 2009, Michel Barnier lui remet le titre de chevalier du Mérite agricole[4]. En mars 2012, son restaurant Le Quinzième obtient sa première étoile au Guide Michelin et il est élu chef de l'année par le magazine GQ[5]. Le 14 janvier 2016, il se voit remettre par le maire de Paris, Anne Hidalgo, la plus haute distinction municipale, la médaille Grand Vermeil de la Ville de Paris[6].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Émissions culinaires[modifier | modifier le code]

Cyril Lignac est repéré par la productrice Bibiane Godfroid, qui a racheté les droits de l'émission Jamie's Kitchen présentée par Jamie Oliver sur la chaîne britannique Channel 4. Il participe à plusieurs programmes de M6, dans différentes émissions de docu-réalité :

Il prête sa voix dans la version française de Ratatouille, un film du studio d’animation Pixar, sorti en 2007 et dont l'histoire se situe dans le milieu de la gastronomie parisienne[8].

Il prête également sa voix à Manny, le caméraman dans L'île aux Miam-nimaux, Tempête de boulettes géantes 2, sorti en 2013.

Édition[modifier | modifier le code]

Cyril Lignac a signé une quarantaine de livres de recettes, notamment Génération Chef, Cuisine Attitude ou Le Chardenoux, édités par Hachette Pratique. Au printemps 2012, il est l'auteur d'un Best of chez Alain Ducasse Éditions. De 2007 à 2011, il est également conseiller éditorial du magazine culinaire bimestriel Cuisine by, édité par Paper Box. En septembre 2012, il publie Le Chardenoux des Près. La cuisine de mon bistrot chez Hachette Cuisine (126 p.).

Parrainage[modifier | modifier le code]

En 2008, Cyril Lignac est choisi pour parrainer l'opération « Un fruit pour la récré » du ministère de l’Agriculture, un programme de distribution gratuite de fruits dans les écoles primaires et secondaires effectué dans le cadre du Programme national pour l'alimentation[9].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Christophe Gaillard et Nathalie Lamoureux, « Cyril Lignac », Le Point,‎ (lire en ligne)
  2. « Présentateur MIAM Cyril Lignac », sur www.m6.fr (consulté le 25 janvier 2015)
  3. « Cyril Lignac », sur www.franceinter.fr,‎ (consulté le 30 janvier 2015)
  4. « Cyril Lignac, chevalier de l'ordre du Mérite agricole », L'Obs,‎ (lire en ligne)
  5. Arthur Delloye, « 1ère étoile pour Lignac », QG Magazine,‎ (lire en ligne)
  6. « Cyril Lignac reçoit la plus haute distinction de la Ville de Paris », Centre Presse (Aveyron),‎ (lire en ligne)
  7. « Sucrément bon sur Téva va nous régaler ! », sur femmeactuelle.fr,‎
  8. Françoise Cariès, « Cyril Lignac: «En cuisine, j'improvise par plaisir» », La Dépêche du Midi,‎ (lire en ligne)
  9. « Michel Barnier lance à Bordeaux son programme "Un fruit pour la récré" », La Dépêche du Midi,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]