Caves de Roquefort

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Rue des caves à Roquefort, paru dans Les merveilles de l'industrie ou Description des principales industries modernes de Louis Figuier (1873-1877).

Les caves de Roquefort sont les lieux d'affinage du fromage roquefort. Elles se caractérisent par leur ancienneté et le micro-climat propice au développement du microbiote et moisissures qui contribuent à l'identité de ce fromage au lait cru.

Histoire[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Ces caves se situent dans le Massif central méridional, certaines sous le bourg de Roquefort-sur-Soulzon dans le département de l'Aveyron.

Géologie[modifier | modifier le code]

Les caves de Roquefort sont, avant leur aménagement de pierres maçonnées, des grottes naturelles créées par l’effondrement du versant nord du petit plateau calcaire du Combalou (alt. 782 m). Sur deux kilomètres seulement, à partir du col des Aiguières, une gigantesque fissure a donné naissance à ces grottes et à des failles appelées « fleurines ».

Particularités[modifier | modifier le code]

Les fleurines assurent une ventilation parfaite des caves. Fait unique, la poudre de Penicillium roqueforti servant à ensemencer le caillé est obtenue par des mises en cultures de cette moisissure sur des pains de seigle se trouvant également dans les caves. En 2018, cette pratique est devenue minoritaire.

Le fromage[modifier | modifier le code]

Pour correspondre au cahier des charges de l'AOP, le fromage doit être affiné pendant au moins trois mois dans la zone d'affinage de la montagne du Combalou[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Article 6 du décret du 22 janvier 2001 relatif à l’appellation d’origine contrôlée Roquefort (consolidée au 6 janvier 2006).
Cave de vente du roquefort.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]