Maurice Bompard (peintre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec Maurice Bompard (homme politique).
Maurice Bompard
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Maurice Bompard est un peintre orientaliste français, né en 1857 à Rodez dans l'Aveyron, mort à Paris en 1936. Il est l'un des fondateurs de la Société des peintres orientalistes français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Maurice Bompard arrive très jeune à Marseille où il étudie la peinture avec Magaud. Il se rend ensuite à Paris où il est l'élève de Gustave Boulanger et de Jules Lefebvre aux Beaux-Arts. Il expose dès 1878. En 1882, il obtient une bourse qui lui permet de visiter l'Allemagne, l'Italie, la Tunisie et l'Espagne.

Bompard représente des scènes de la vie quotidienne orientale – avec notamment en 1890 Les Bouchers de Chetma présenté au Salon des artistes français[1]– mais également des vues de Venise.

Expositions[modifier | modifier le code]

Des œuvres de Bompard sont notamment exposées au musée Denys-Puech de Rodez, au musée d'Orsay[2] et au musée des beaux-arts de Marseille. Les parties communes du Grand Hôtel Broussy de Rodez (salon et salle de restaurant) ont par ailleurs été décorées par ses soins.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • André Alauzen et Laurent Noet, Dictionnaire des peintres et sculpteurs de Provence-Alpes-Côte d'Azur, Marseille, Jeanne Laffitte, (1re éd. 1986), 473 p. (ISBN 9782862764412), p. 67
  • Maurice Bompard : Voyage en Orient, musée de Millau, , 25 p. (lire en ligne)

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Annie Yacob, « Petit dictionnaire des peintres orientalistes », L'orientalisme, de Delacroix à Matisse, Marseille, 2011
  2. Liste des œuvres de Bompard sur le site du musée d'Orsay