Économie de l'Aveyron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Économie[modifier | modifier le code]

En Aveyron, l'économie traditionnelle est fortement présente comme l'agriculture d'élevage de bovins et d'ovins, les filières du bois, de la ganterie, de la coutellerie (laguiole). etc. La transformation fromagère l'est également avec les fromages au lait cru: pérail et roquefort (Appellation d'Origine Contrôlée).

Les marchés d'agriculteurs sont innombrables et de qualités mais, pour les communes qui ne s'en sont pas protégées, font de plus en plus les frais de simples vendeurs proposant des productions provenant du commerce international courant et souvent industriel comme les légumes espagnols ou autres salaisons et charcuteries. Ceci déstabilise une certaine économie agricole représentant une part de revenu importante chez certaines familles de paysans ayant conservé cette activité de vente directe et de commercialisation de proximité.

L'agglomération de Rodez[modifier | modifier le code]

C'est dans l'agglomération de Rodez que se concentrent les grosses entreprises du département. On retrouve sur la commune d'Onet-le-Château le groupe allemand Bosch qui emploie 2 500 personnes faisant de ce groupe le premier employeur du département. On retrouve dans le quartier de Bourran à Rodez le siège national de la RAGT qui emploie (1 000 personnes), l'hôpital Jacques-Puel qui rassemble près de 1 800 personnes et la clinique Sainte-Marie (1 000 personnes). La Sofop (secteur aéronautique) à Luc-la-Primaube représente un avenir pour le développement aéronautique.

L'aéroport de Rodez-Aveyron crée un lien avec Paris, Londres, Dublin, Bruxelles. Il concourt au développement économique du département et est en constante évolution. En 2012, on comptait près de 300 000 passagers.

Les autres espaces urbanisés[modifier | modifier le code]

  • S.A.M. Technologies à Decazeville compte près de 1 500 employés
  • Les secteurs de l'imprimerie et des TIC sont également des secteurs forts de l'économie aveyronnaise.
  • La construction du viaduc de Millau a permis le développement de la filière logistique.
  • Fives, l'un des leader mondiaux de l'ingénierie industrielle, est également présent dans le département à travers l'usine de machines-outils de Forest-Liné industrie, à Capdenac-Gare[1].

Spécificité économique[modifier | modifier le code]

Les deux voyagistes ruthénois Groupe Verdié Voyages et le Groupe CLC-Nacel sont les leaders en France du voyage scolaire et linguistique (plus de 500 emplois à Rodez - plus de 200 000 voyageurs par an). Le chiffre d'affaires additionné de ces 2 voyagistes dépassant les 160 millions d'euros par année, le tourisme est donc un des piliers importants de l'économie aveyronnaise.

Notes et références[modifier | modifier le code]