John Banville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

John Banville

Description de cette image, également commentée ci-après

John Banville

Nom de naissance William John Banville
Autres noms Benjamin Black
Activités Romancier, scénariste, journaliste
Naissance 8 décembre 1945 (68 ans)
Wexford, Comté de Wexford,
Drapeau de l'Irlande Irlande
Langue d'écriture Anglais
Genres Roman, roman policier, scénario

Œuvres principales

Le Livre des aveux (1989)
La Mer (2005)

John Banville (né le 8 décembre 1945 à Wexford, Irlande) est un journaliste, romancier et scénariste irlandais qui vit actuellement à Dublin. Il a fait également une incursion dans le roman noir sous le pseudonyme de Benjamin Black.

Il est considéré comme l'un des auteurs vivants les plus importants de langue anglaise. Il est lauréat d'un prix Booker et du Prix Prince des Asturies.

Il écrit exclusivement en anglais, surtout de la prose et des critiques littéraires. Il rédige en particulier la section littéraire du Irish Times.

Connu pour son style précis, que certains qualifieraient de froid, son ingéniosité et son humour évoquent Nabokov.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un gardien de garage, il caresse l'espoir d'être un jour peintre ou architecte, mais il ne poursuit pas ses études au niveau universitaire. Il travaille un temps pour la compagnie aérienne Aer Lingus, ce qui lui permet de faire des escapades peu coûteuses en Grèce et en Italie. Il s'installe pendant un an aux États-Unis en 1968. À son retour en Irlande, il entre au quotidien The Irish Press, puis au Irish Times où il s'occupe de la section littéraire à partir de 1998. Il collabore d'ailleurs de façon régulière au New York Review of Books dès 1990.

Il amorce sa carrière littéraire en 1970 avec la publication d'un recueil de nouvelles intitulé Long Lankin, suivi du roman Nightspawn (1971), dont il n'est guère satisfait. Sa notoriété s'établit avec la parution de Doctor Copernicus qui décroche le James Tait Black Memorial Prize en 1976.

Son roman L'Intouchable (The Untouchable, 1997) s'inspire de la vie d'Anthony Blunt.

Candidat au prix Booker pour Le Livre des aveux (The Book of Evidence) en 1989, il reçoit finalement le prix en 2005 pour son roman La Mer (The Sea).

Éclipse (2000) est un récit relatant l'histoire d'un acteur de théâtre connu et reconnu qui a pourtant raté sa vie.

Depuis 1999, il a signé à l'occasion des scénarios pour le cinéma, notamment celui du film Albert Nobbs (2011), réalisé par Rodrigo García, avec Glenn Close et Janet McTeer.

En juin 2014, il reçoit le Prix Prince des Asturies.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Trilogie des révolutions[modifier | modifier le code]

  • Doctor Copernicus: A Novel (1976)
  • Kepler, a Novel (1981)
    Publié en français sous le titre Kepler, traduit par Michèle Albaret-Maatsch, Paris, Flammarion, 1992
  • The Newton Letter: An Interlude (1982)
    Publié en français sous le titre La Lettre de Newton, traduit par Michèle Albaret-Maatsch, Paris, Flammarion, 1998

Autres romans[modifier | modifier le code]

  • Nightspawn (1971)
  • Birchwood (1973)
  • Mefisto (1986)
  • The Book of Evidence (1989)
    Publié en français sous le titre Le Livre des aveux, traduit par Michèle Albaret-Maatsch, Paris, Flammarion, 1990 ; réédition, Arles, Actes Sud, « Babel » no 198, 1996
  • Ghosts (1993)
    Publié en français sous le titre Le Monde d'or, traduit par Michèle Albaret-Maatsch, Paris, Flammarion, 1995
  • Athena: A Novel (1995)
    Publié en français sous le titre Athena, traduit par Michèle Lévy-Bram, Paris, Robert Laffont, 2005
  • The Ark (1996) (seules 260 copies ont été publiées)
  • The Untouchable (1997)
    Publié en français sous le titre L'Intouchable, traduit par Michèle Albaret-Maatsch, Paris, Flammarion, 1998 ; réédition, Paris, 10/18 no 3322, 2001
  • Eclipse (2000)
    Publié en français sous le titre Éclipse, traduit par Michèle Albaret-Maatsch, Paris, Flammarion, 2002
  • Shroud (2002)
    Publié en français sous le titre Impostures, traduit par Michèle Albaret-Maatsch, Paris, Robert Laffont, 2003
  • The Sea (2005) - Prix Booker
    Publié en français sous le titre La Mer, traduit par Michèle Albaret-Maatsch, Paris, Robert Laffont, 2007 ; réédition, Paris, 10/18 no 4231, 2009
  • The Infinities (2009)
    Publié en français sous le titre Infinis, traduit par Pierre-Emmanuel Dauzat, Paris, Robert Laffont, 2011
  • Ancient Light (2012)
    Publié en français sous le titre La Lumière des étoiles mortes, traduit par Michèle Albaret-Maatsch, Paris, Robert Laffont, 2014

Romans policiers sous le pseudonyme de "Benjamin Black"[modifier | modifier le code]

  • Christine Falls (2006)
    Publié en français sous le titre Les Disparus de Dublin, traduit par Michèle Albaret-Maatsch, Paris, Nil, Paris, 2010 ; réédition, Paris, 10/18 no 4408, 2011
  • The Silver Swan (2007)
    Publié en français sous le titre La Double Vie de Laura Swan, traduit par Michèle Albaret-Maatsch, Paris, Nil, Paris, 2011 ; réédition, Paris, 10/18 no 4537, 2012
  • The Lemur (2008)
  • Elegy for April (2010)
    Publié en français sous le titre La Disparition d'April Latimer, traduit par Michèle Albaret-Maatsch, Paris, Nil, Paris, 2013 ; réédition, Paris, 10/18 no 4671, 2014
  • A Death in Summer (2011)
  • Vengeance (2012)
  • Holy Orders (2013)

The Black-Eyed Blonde (2014)

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

Pièces de théâtre[modifier | modifier le code]

  • The Broken Jug: After Heinrich von Kleist (1994)
  • Seachange (Joué en 1994 au Focus Theatre, Dublin; jamais publié)
  • Dublin 1742 (Joué en 2002 à The Ark (Dublin); une pièce pour les 9-14 ans; jamais publiée)
  • God's Gift: a Version of Amphitryon by Heinrich von Kleist (2000)
  • Love in the Wars (2005), adaptation de la pièce Penthesilea de Heinrich von Kleist
  • Conversation in the Mountains (2008), pièce radiophonique

Autre publication[modifier | modifier le code]

  • Prague Pictures: Portrait of a City (2003)

Scénarios[modifier | modifier le code]

Au cinéma

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Année Prix Œuvre
1976 James Tait Black Memorial Prize Doctor Copernicus
1981 Guardian Fiction Prize Kepler
Allied Irish Bank Fiction Prize Kepler
American-Irish Foundation Award Birchwood
1989 Guinness Peat Aviation Award The Book of Evidence
Booker Prize (shortlist) The Book of Evidence
2005 Booker Prize The Sea
2006 Irish Book Awards Nouvelle de l'Année The Sea
2007 Royal Society of Literature Fellowship
Prix Madeleine Zepter
2009 Honorary Patronage of the University Philosophical Society
2011 Prix Franz Kafka
2014 Prix Prince des Asturies

Lien externe[modifier | modifier le code]