Love Actually

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Love Actually

Titre québécois Réellement l'amour
Réalisation Richard Curtis
Scénario Richard Curtis
Acteurs principaux
Sociétés de production Universal Pictures
Studio Canal
Working Title Films
DNA Films
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre Comédie sentimentale
Sortie 2003
Durée 135 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Love Actually, ou Réellement l'amour au Québec, est un film britannique de Richard Curtis sorti en 2003.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Liens entre les personnages de Love, Actually (cliquez pour agrandir).

Le destin de plusieurs personnes : une rock-star has-been sur le retour et son manager ; un couple récemment marié et leur ami amoureux de la mariée ; un écrivain qui vient d'être trompé par sa petite amie et qui fait la rencontre de son employée de maison portugaise ; un autre couple et la secrétaire du mari ; le Premier ministre et sa jeune collaboratrice ; un enfant, amoureux d'une jeune fille de son école et son beau-père, veuf, qui lui donne des conseils ; une employée tiraillée entre son frère autiste et l'amour qu'elle ressent pour un collègue ; un jeune à la conquête de l'Amérique pour trouver des filles et des comédiens sur fond de Noël : c'est une histoire d'amour, de sentiments et d'humour.

Billy et Joe[modifier | modifier le code]

Billy Mack (Bill Nighy), une vieille légende du rock-and-roll, enregistre avec l'aide de son manager de toujours, Joe (Gregor Fisher), un single de Noël, dérivé du connu Love is All Around, des Troggs. (La même chanson a été aussi utilisée dans Quatre mariages et un enterrement réalisé par Mike Newell, elle est ici jouée par Wet Wet Wet). Billy va faire la promotion de son single tout au long du film, bien qu'il admette lui-même qu'il est « à chier ». Pendant sa campagne publicitaire, Billy promet de chanter la chanson entièrement nu sur un plateau de télévision s'il parvient à la placer en tête des ventes de Noël. Il réussit ce pari, mais au lieu de fêter sa victoire dans des fêtes endiablées (entre autres celles organisées par Sir Elton John en personne, à laquelle il fait une brève apparition), il retourne à l'appartement de Joe. Il explique alors que Noël, c'est le moment où l'on se retrouve avec les personnes qu'on aime, et que Joe est sa vraie famille. Finalement, Billy propose à Joe de fêter Noël en se saoûlant et en regardant des films pornos. Sa dernière apparition est sur un plateau de télévision, où il est comme promis nu, uniquement vêtu de bottes, et jouant d'une guitare judicieusement placée…

Juliet, Peter et Mark[modifier | modifier le code]

Juliet (Keira Knightley) et Peter (Chiwetel Ejiofor) ont un charmant mariage. Mark (Andrew Lincoln), témoin et meilleur ami de Peter, enregistre sur sa caméra personnelle une vidéo de la cérémonie et de la fête qui s'ensuit. Quand il s'avère que la vidéo officielle du mariage est effroyable, Juliet contacte Mark, dans l'espoir d'obtenir une copie de sa vidéo, bien qu'il se soit toujours montré très froid avec elle. La vidéo se révèle être uniquement une succession de gros plans de Juliet, qui comprend alors que Mark est amoureux d'elle. Mark avoue alors que sa froideur est pour lui un moyen de se protéger. Plus tard, Mark sonne à la porte de Juliet, faisant semblant grâce à un lecteur CD portable d'être une chorale de Noël, afin de ne pas prévenir Peter de sa présence. Il dévoile à Juliet, qui vient d'ouvrir la porte, une succession de panneaux sur lesquels sont écrits des messages exprimant ses sentiments envers Juliet, car « à Noël on doit dire la vérité » et « pour moi, tu es parfaite ». À la suite de cet aveu, Juliet court après Mark pour l'embrasser, le remerciant d'être, malgré cet amour, fidèle à l'amitié qu'il partage avec Peter.

Jamie et Aurélia[modifier | modifier le code]

Jamie (Colin Firth), un écrivain, apparaît tout d'abord lorsqu'il se prépare pour assister au mariage de Juliet et de Peter. Sa petite amie (Sienna Guillory) décide de ne pas y aller, prétendant être malade, mais quand Jamie retourne chez lui, il la découvre avec son propre frère. Jamie se retire alors en France, dans la solitude d'une petite maison pour se plonger dans l'écriture. Il rencontre alors Aurélia (Lúcia Moniz), l'employée de maison qui ne parle que le portugais. Ils essayent de communiquer, en dépit de la barrière linguistique. Leur amour grandit, et le départ de Jamie, qui retourne en Angleterre pour Noël, est un déchirement. Une fois revenu chez lui, Jamie se lance dans des cours de portugais, langue maternelle d'Aurélia. La veille de Noël, Jamie décide de ne pas assister à la fête familiale et retourne auprès d'Aurélia pour lui demander sa main. Elle accepte dans son anglais qu'elle vient de commencer à apprendre. Dans la scène finale, elle taquine Jamie, lui expliquant que s'il lui avait dit que ses amis étaient si mignons, elle aurait choisi un autre Anglais.

Harry, Karen et Mia[modifier | modifier le code]

Harry (Alan Rickman) est le directeur d'une agence de design. Mia (Heike Makatsch) est sa secrétaire, et est clairement attirée par lui. Le démon de midi pousse Harry à ne pas repousser ses avances, il va jusqu'à lui offrir un collier coûteux (dont le paquet est confectionné par le vendeur Rufus (Rowan Atkinson)). Durant la même période, sa femme Karen (Emma Thompson) est très occupée à tout préparer pour Noël, jonglant entre son frère, David, le Premier Ministre (Hugh Grant), la fête de Noël de ses enfants, et aidant son ami Daniel (Liam Neeson) à surmonter la mort de sa femme. Karen tombe sur le collier dans la poche de Harry, et suppose avec joie que c'est le cadeau de Noël qu'il a prévu de lui offrir. Le jour de Noël, Karen ouvre une boîte semblable, qu'elle pensait contenir le collier, mais qui s'avère être un CD (Joni Mitchell, pour « parachever son éducation sentimentale »). C'est un coup de poignard pour Karen, qui fond en larmes dans sa chambre, avant de se reprendre et d'emmener ses enfants à la fête de la Nativité, accompagnée de son mari. À la fin de la pièce, Karen place Harry en face de ses réalités, il admet avoir été un « classique idiot ». Le film finit avec Karen et ses enfants accueillant Harry à l'aéroport, ce qui laisse penser que même s'ils ne sont pas en excellents termes, elle est disposée à laisser une chance à leur mariage.

David et Natalie[modifier | modifier le code]

Le Premier Ministre David (Hugh Grant), récemment élu, est jeune, beau et célibataire. Natalie (Martine McCutcheon) fait partie de ses collaboratrices et lui apporte régulièrement son thé avec des biscuits. Quelque chose semble se passer entre eux, mais aucun ne fait le premier pas, et ils poursuivent leur léger flirt. Quand le président des États-Unis (Billy Bob Thornton) est reçu, son attitude conservatrice et son refus de changer aucune de ses politiques laissent pantois les conseillers britanniques. C'est seulement une fois que David surprend le Président en train de séduire Natalie, qu'il bondit pour défendre les valeurs de l'Angleterre, énumérant toutes les qualités du pays (telles que les Beatles, Harry Potter ou les pieds gauche et droit de Beckham), embarrassant le Président lors d'une conférence de presse où il déclare qu'« un ami qui vous tyrannise n'est plus un ami ». Préoccupé du fait que ses sentiments pour Natalie affectent son jugement, il demande à ce qu'elle change de poste. Un peu plus tard dans le film, alors qu'il lit des cartes de vœux, David tombe sur une carte signée « Je suis entièrement vôtre, Natalie ». Encouragé, David décide alors d'aller la retrouver. Après avoir sonné à un nombre conséquent de portes, y compris celle de Mia, car il ignore le numéro de la maison de Natalie, il la trouve avec toute sa famille. En échange d'un moment avec Natalie, David propose de conduire toute la famille à l'école pour la fête de la Nativité (la même que celle où sa sœur, son neveu et sa nièce sont en train de se rendre). Ils regardent ensemble la pièce depuis les coulisses, et se retrouvent exposés à la vue de tous, en train de s'embrasser, lorsque le rideau du théâtre se lève sur eux de manière imprévue. À la fin du film, on voit Nathalie courir dans les bras de David dans l'aéroport.

Daniel, Sam et Joanna[modifier | modifier le code]

Daniel (Liam Neeson) vient de perdre sa femme Joanna d'une longue maladie, le laissant seul avec son beau-fils Sam (Thomas Sangster). Daniel doit surmonter ses soudaines responsabilités ainsi que la fin de sa vie amoureuse (« C'est fini pour moi depuis longtemps », dit-il à Sam « à moins, évidemment, que Claudia Schiffer appelle, auquel cas tu me débarrasseras le plancher en vitesse, sale petit orphelin »). Sam est malheureux également et il apparaît qu'il est amoureux d'une chanteuse de son école, qui s'appelle aussi Joanna (Olivia Olson), qui, croit-il, ignore jusqu'à son existence. Avec le soutien de Daniel, Sam décide de devenir un batteur pour accompagner la performance de Joanna, qui va chanter All I Want For Christmas Is You à la fête de la Nativité. Malheureusement, Sam n'arrive pas à exprimer ses sentiments, et Daniel lui doit poursuivre Joanna jusqu'à l'aéroport, où elle va avec sa famille prendre l'avion pour les États-Unis. Grâce à l'aide de Rufus, lui aussi passager, et à la distraction du personnel de l'aéroport occupé à regarder le spectacle de Billy nu, Sam parvient à passer les barrages et à avouer son amour pour Joanna. Juste avant leur départ pour l'aéroport, Daniel se heurte à une parente d'élève (jouée par Claudia Schiffer). On la retrouve main dans la main avec lui lors de la scène finale, à l'aéroport où Sam attend le retour de Joanna.

Sarah et Karl[modifier | modifier le code]

Sarah (Laura Linney) apparaît au début du film au mariage de Juliet et Peter, assise à côté de Jamie. Cependant, nous ne connaissons son histoire qu'au moment où nous rencontrons Karl (Rodrigo Santoro), qui, tout comme Sarah, travaille à l'agence de design de Harry. Sarah a été, au su de tous, amoureuse de Karl depuis son entrée à l'agence. Harry la supplie d'avouer ses sentiments à Karl, à la fois parce que c'est Noël, et surtout parce que Karl, comme toute l'agence, est déjà au courant. Malheureusement pour tous les protagonistes, Sarah a un frère souffrant d'une maladie mentale, qui n'arrête pas de l'appeler. Sarah se sent responsable de son frère et met tout le temps sa vie entre parenthèses pour le soutenir. Sarah a enfin l'opportunité de faire l'amour avec Karl, après être rentrés ensemble chez elle à la fin de la fête de Noël de leur entreprise, qui se déroule dans une galerie d'art dirigée par Mark. Cependant, elle abandonne cette chance pour aller rejoindre son frère qui l'appelle durant la soirée. Leur scène finale les montre, lui disant « Joyeux Noël » alors qu'il quitte le bureau (il est évident qu'il veut dire plus), et elle fondant en larmes avant d'appeler son frère. La veille de Noël, on la voit échanger des cadeaux de Noël avec son frère, et l'embrassant avec affection. La relation liant Sarah et son frère montre que le thème de l'amour de ce film va au-delà de celui homme-femme, mais aussi vers l'amour fraternel (elle a préféré choisir son frère plutôt que Karl dont elle est éperdument amoureuse).

Colin et Tony[modifier | modifier le code]

Colin Frissel (Kris Marshall), après plusieurs échecs humiliants dans ses tentatives de séduction de plusieurs femmes anglaises, y compris Mia et la traiteur au mariage de Juliet et Peter, informe son ami Tony (Abdul Salis), qu'il va aux États-Unis trouver l'amour à Milwaukee, dans le Wisconsin. Ce désir de vouloir traverser l'Atlantique est dû au fait que, d'après lui, les États-Unis sont pleins de jeunes femmes pulpeuses qui vont tomber à ses pieds, séduites par son « adorable accent anglais » (« Regarde, là-bas, je suis le prince William… mais sans la famille de zombies ! »). Par un étrange enchaînement d'événements, la première fois qu'il met les pieds dans un bar américain, il tombe sur trois charmantes femmes (Ivana Milicevic, January Jones et Elisha Cuthbert) qui, après s'être émues de son accent, l'invitent à venir chez elles, et à partager leur lit. On le retrouve dans la scène finale de l'aéroport d'où il revient du Wisconsin avec une jeune fille pour lui, Harriet (Shannon Elizabeth), et une pour un Tony stupéfait, Carla (Denise Richards).

Jack et Judy[modifier | modifier le code]

Jack (Martin Freeman) et Judy (Joanna Page) travaillent comme doublures pour les scènes intimes dans un film. Tony (l'ami de Colin), fait partie de l'équipe de tournage, et leur donne des instructions pour les activités qu'ils doivent mimer pour que les raccords se fassent bien. Malgré leurs mimes de scènes sexuelles, et leur nudité fréquente, ils sont très nerveux et timides l'un envers l'autre. Ils poursuivent prudemment et timidement leur relation, allant même voir ensemble la fête de la Nativité à l'école. Dans la scène finale, à l'aéroport, on apprend que Jack et Judy se sont fiancés. Ces deux personnages ne se trouvent pas dans la version du DVD en Asie.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Source et légende : Version française (V. F.) sur AlloDoublage[1]

Production[modifier | modifier le code]

Ce film est la première réalisation de Richard Curtis, jusqu'alors scénariste réputé de Mr. Bean et de Quatre mariages et un enterrement. Aussi, le cinéaste fait une petite apparition en tant que joueur de trombone.

Rôles[modifier | modifier le code]

Pour le rôle de Sarah, incarnée par l'actrice américaine Laura Linney, Curtis avait auditionné des jeunes femmes britanniques, mais ce dernier a continué de dire qu'il voulait quelqu'un comme Laura Linney. Le directeur du casting a accepté, l'actrice a auditionné pour le rôle de Sarah et a obtenu le rôle. (informations fiche du film IMDB)

Bande originale[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

Prix et nominations[modifier | modifier le code]

Pour son interprétation de chanteur cynique, désabusé et pittoresque dans ce film, Bill Nighy a été récompensé du BAFTA du meilleur second rôle masculin l'année de sa sortie.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]