Le Voyage du pèlerin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Voyage du pèlerin
Auteur John Bunyan
Genre conte allégorique
Version originale
Titre original The Pilgrim's Progress from This World to That Which Is to Come
Langue originale Anglais
Pays d'origine Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Date de parution originale 1678
Version française
Traducteur Robert Estienne (1723-1794)
Éditeur frères Estienne (Paris)
Date de parution 1773
Type de média in-12 (8,5×13,5cm)
Nombre de pages xii+201
Christian, lourdement chargé, fuit son foyer, en quête de la Cité céleste.

Le Voyage du pèlerin (The Pilgrim's Progress from This World to That Which Is to Come en anglais) est un roman allégorique de John Bunyan, publié en 1678. L'auteur rédigea cet ouvrage en 1675, alors qu'il était emprisonné pour avoir violé le Conventicle Act, qui punissait les personnes coupables d'avoir organisé des services religieux non autorisés et sans supervision de l'Église anglicane.

Une deuxième édition, complétée par quelques ajouts écrits par Bunyan après sa libération, vit le jour en 1679. La seconde partie de l'œuvre, quant à elle, ne fut publiée qu'en 1684. Le Voyage du pèlerin est considéré comme un grand classique de la littérature anglaise, et a été traduit dans plus de cent langues différentes. Le texte, composé de plus de cent mille mots, n'est pas divisé en sections ou en chapitres autres que les deux grandes parties, et se lit donc comme un récit ininterrompu.

Le récit rapporte les aventures de Christian (mot signifiant aussi "chrétien" en anglais), un homme ordinaire tâchant de se frayer un chemin depuis la "Cité de la destruction" jusqu'à la "Cité céleste" de Sion.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Voyage du pèlerin version Ebook PDF avec mise en page et polices influencées par le XVIIIe siècle