Colin Firth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Firth.

Colin Firth

Description de cette image, également commentée ci-après

Firth lors de la Berlinale 2011

Nom de naissance Colin Andrew Firth
Naissance 10 septembre 1960 (53 ans)
Hampshire, Angleterre, Royaume-Uni
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Profession Acteur
Films notables Le Patient anglais
Shakespeare in Love
Le Journal de Bridget Jones
La Jeune fille à la perle
Love actually
Mamma Mia !
A Single Man
Le Discours d'un Roi
Christian Bale, Natalie Portman, Melissa Leo and Colin Firth 2011.jpg

Colin Firth, CBE, né le 10 septembre 1960 à Grayshott (en), est un acteur britannique. Il a remporté de prestigieuses récompenses telles que l'Oscar du meilleur acteur et le Golden Globe du meilleur acteur pour Le Discours d'un roi en 2011, le BAFTA du meilleur acteur en 2010 pour son rôle dans A Single Man, la Coupe Volpi pour la meilleure interprétation masculine pour le même film.

Biographie[modifier | modifier le code]

Colin Firth est né à Grayshott, dans le comté de Hampshire, en Angleterre, dans une famille d'universitaires (un père, David Norman Lewis Firth, enseignant l'histoire au King Alfred's College de Winchester et une mère Shirley Jean Rolles, spécialiste de l'étude comparée des religions). Ses parents sont nés et ont vécu en Inde[1], où ses grands parents sont missionnaires congregationnalistes et anglicans[2].

Il passe une partie de son enfance au Nigeria, où ses parents sont enseignants, puis à Saint Louis, dans le Missouri. Après ses études à Winchester puis au Barton Peveril College (en) d'Eastleigh (en) dans le Hampshire, il passe deux ans au Drama Centre de Chalk Farm à Londres, où il est remarqué dans Hamlet.

Depuis 1997, il est marié à Livia Giuggioli (en), dont il a deux fils, Luca, né le 29 mars 2001 et Mattéo, né le 25 août 2003. Il a aussi un enfant de l'actrice Meg Tilly, William, né en 1990.

Il est d'autre part le frère de Kate Firth (en) (coach vocal) et de Jonathan Firth (en), acteur.

Interviewé en 2006 par Madame Figaro[3], à la question : « Quelles sont les femmes de votre vie ? » il répondit : « Ma mère, ma femme et Jane Austen ». À l'occasion de la sortie en France de A Single Man, le 24 février 2010, un entretien vidéo sur la Newsletter de Télérama[4] permet de découvrir un acteur relativement mal connu en France.

Il est fait Commandeur de l'Ordre de l'Empire britannique (CBE) à l'occasion de la Queen's Birthday honours list le 11 juin 2011, pour services rendus à l'art dramatique[5].

Carrière[modifier | modifier le code]

Il joue la comédie pour la première fois dans un spectacle donné pour Noël dans son école primaire. Il suit une formation classique au Drama Centre de Londres et fait ses premiers pas professionnels sur scène dans la pièce de Julian Mitchell (en), Another Country, en remplaçant Rupert Everett dans le rôle de l'espion Guy Bennett, ce qui l'amène à faire ses débuts sur le grand écran en 1984, dans la version cinéma de la pièce, face à Rupert Everett. Il joue ensuite dans Un mois à la campagne, de Pat O'Connor et tient le rôle-titre dans Valmont de Miloš Forman, sorti en 1989 et éclipsé par Les Liaisons dangereuses de Stephen Frears, sur les écrans l'année précédente.

En 1989, il reçoit le Royal Television Society Award du meilleur acteur pour son rôle dans le téléfilm Tumbledown. En 1995, son interprétation de M. Darcy, face à Jennifer Ehle en Elizabeth Bennet dans Orgueil et Préjugés, en fait une star à son corps défendant[6]. Six ans plus tard, il est nommé à l'Emmy Award du meilleur second rôle pour Conspiration. Puis il enchaîne les rôles : Windmills on the Clyde, Making Donavan Quick, Hostages... En 1997, il joue dans Le Patient anglais d'Anthony Minghella, avec Ralph Fiennes et Juliette Binoche, où il interprète Geoffrey Clifton, le mari de Katarine, (Kristin Scott Thomas). En 1998, on le voit dans Shakespeare in Love de John Madden, dans lequel il incarne Lord Wessex, le fiancé de Viola de Lesseps que joue Gwyneth Paltrow.

En 2001, Colin Firth devient Mark Darcy, le rival de Hugh Grant, dans Le Journal de Bridget Jones, une façon de « tuer » le personnage de Jane Austen qui continue de lui coller à la peau[6]. On le voit en 2002 dans L'Importance d'être Constant d'après la pièce d'Oscar Wilde, puis en 2003 dans What a Girl Wants, Love actually, écrit et réalisé par Richard Curtis, aux côtés de Hugh Grant, Emma Thompson, Liam Neeson, Alan Rickman, Laura Linney et Keira Knightley, et La Jeune Fille à la perle où il interprète le peintre Johannes Vermeer. Ce dernier film a remporté de nombreuses récompenses, dont le Hitchcock d'Or et le Hitchcock d'Argent au Festival du film britannique de Dinard.

Il retrouve le personnage parodique de Mark Darcy dans Bridget Jones : L'Âge de raison (Bridget Jones: The Edge of Reason) de Beeban Kidron (2004), puis enchaîne les tournages, alternant des rôles grand public et des rôles plus denses[7] : Trauma, Nanny McPhee avec Emma Thompson (2005), Where the Truth Lies, La Dernière Légion (2007) avec Aishwarya Rai, et When Did You Last See Your Father? (2008). En 2008, il rejoint le casting de la comédie musicale Mamma Mia !, avec Meryl Streep et Pierce Brosnan, qui reprend les tubes du groupe ABBA. Il y interprète Harry, l'un des pères « possibles » d'Amanda Seyfried. En 2008 Easy Virtue, sorti en France sous le titre Un Mariage de rêve reçut d'excellentes critiques au Festival du Film de Rome[8].

En septembre 2009, à la 66e Mostra de Venise, il remporte la Coupe Volpi du meilleur acteur pour son interprétation de George Falconer, le professeur homosexuel dans A Single Man de Tom Ford[9]. On peut le voir ensuite dans Le Drôle de Noël de Scrooge (A Chrismas Carol), de Robert Zemeckis, d'après Un Chant de Noël de Charles Dickens, un film des Studios Disney en « 3D », qui utilise la technique de la captation de mouvements. Il joue le rôle de Fred, le neveu gai et optimiste du sinistre Scrooge.

En novembre 2009 commence à Londres le tournage de The King's Speech[10] où il tient le rôle du roi George VI et sur le plateau duquel il retrouve Jennifer Ehle (Myrtle Logue) pour la première fois depuis 1995 et Orgueil et Préjugés. Le film, titré Le Discours d'un roi, sort en France en février 2011. Pour ce rôle, il remporte le Golden Globe 2011 du meilleur acteur dans un film dramatique, le BAFTA Award 2011 du meilleur acteur et l'Oscar 2011 du meilleur acteur.

Autres activités[modifier | modifier le code]

Colin Firth a écrit The Department of Nothing paru dans Speaking with the Angel (2000)[11], collection d'histoires courtes publiée par Nick Hornby au profit d'une association d'aide aux enfants autistes.

Il a fréquemment joué sur scène, entre 1983 et 2000.

Il s'est engagé dans la défense de demandeurs d'asile menacés d'expulsion[12], et soutient depuis longtemps les actions de Survival International, entre autres pour défendre les Bushmen du Kalahari[13]. Il milite aussi pour le commerce équitable avec Oxfam International[14].

En octobre 2009 il a lancé avec sa femme et des responsables d'Amnesty un site de films engagés : Brightwide.com.
Colin Firth a signé pour Bridget Jones 3 : d'après lui, jouer 7 ans après Bridget Jones : L'Âge de raison, ce pourrait être drôle.

Avec son épouse, il a produit le documentaire In Prison my Whole Life sur le condamné à mort Mumia Abu-Jamal. Le couple milite activement contre la peine de mort.

En 2010, il soutient publiquement les Démocrates Libéraux[15].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Colin Firth à la Première de Nanny McPhee, Londres (octobre 2005)
Dans Le Discours d'un roi avec Helena Bonham Carter (décembre 2009, Queen St. Mill Textile Museum).

Théâtre[modifier | modifier le code]

Producteur[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France[modifier | modifier le code]

et aussi :

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Année Cérémonie Pays Résultat Prix Catégorie Film
1989 BAFTA Awards Drapeau du Royaume-Uni Nommé BAFTA Television Award Meilleur acteur Tumbledown (TV) (1988)
Royal Television Society Remporté Royal Television Society Award Meilleur acteur Tumbledown (TV) (1988)
1996 BAFTA Awards Nommé BAFTA Television Award Meilleur acteur Orgueil et Préjugés (TV) (1995)
Broadcasting Press Guild Awards Remporté Broadcasting Press Guild Award Meilleur acteur Orgueil et Préjugés (TV) (1995)
National Television Awards Nommé National Television Award Acteur le plus populaire Orgueil et Préjugés (TV) (1995)
1997 Screen Actors Guild Awards Drapeau des États-Unis Nommé Actor Meilleur casting Le Patient anglais (1996)
1999 Screen Actors Guild Awards Remporté Actor Meilleur casting Shakespeare in love (1998)
2001 Emmy Awards Nommé Emmy Meilleur acteur dans un rôle secondaire dans un téléfilm ou une minisérie Conspiration (TV) (2001)
Prix du film européen Drapeau de l’Union européenne Remporté Audience Award Meilleur acteur Le Journal de Bridget Jones (2001)
2002 BAFTA Awards Drapeau du Royaume-Uni Nommé BAFTA Film Award Meilleur acteur dans un rôle secondaire Le Journal de Bridget Jones (2001)
MTV Movie Awards Drapeau des États-Unis Nommé MTV Movie Award Meilleur baiser partagé avec Renée Zellweger Le Journal de Bridget Jones (2001)
Satellite Awards Nommé Satellite Award Meilleur acteur dans une comédie ou une comédie musicale Le Journal de Bridget Jones (2001)
Nommé Satellite Award Meilleur acteur dans un second rôle Conspiration (2001)
2002 Prix du film européen Drapeau de l’Union européenne Nommé Audience Award Meilleur acteur La Jeune Fille à la perle (2003)
Phoenix Film Critics Society Awards Drapeau des États-Unis Nommé PFCS Award Meilleur casting Love Actually (2003)
2007 British Independent Film Awards Drapeau du Royaume-Uni Nommé British Independent Film Award Meilleur(e) acteur/actrice dans un second rôle When Did You Last See Your Father? (2007)
2008 National Movie Awards Nommé National Movie Award Meilleure performance masculine Mamma Mia! et St Trinian's (2007)
2009 People's Choice Awards Drapeau des États-Unis Nommé People's Choice Award Casting préféré Mamma Mia! (2007)
2009 Mostra de Venise Drapeau de l'Italie Remporté Coupe Volpi pour la meilleure interprétation masculine Meilleur acteur A Single Man (2009)
2010 Golden Globes Drapeau des États-Unis Nommé Golden Globe Meilleur acteur dans un film dramatique A Single Man (2009)
BAFTA Awards Drapeau du Royaume-Uni Remporté BAFTA Film Award Meilleur acteur A Single Man (2009)
Oscar du cinéma Drapeau des États-Unis Nommé Academy award Meilleur acteur A Single Man (2009)
2011 Golden Globes Drapeau des États-Unis Remporté Golden Globe Award Meilleur acteur dans un film dramatique Le Discours d'un roi (2010)
BAFTA Awards Drapeau du Royaume-Uni Remporté BAFTA Film Award Meilleur acteur Le Discours d'un roi (2010)
Oscar du cinéma Drapeau des États-Unis Remporté Academy award Meilleur acteur Le Discours d'un roi (2010)
Prix du film européen Drapeau de l’Union européenne Remporté European Award Meilleur acteur Le Discours d'un roi (2010)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Real Magazine interview with Colin Firth (Août 2002)
  2. Globe and Mail - The Other Face of Colin Firth (18 mai 2002)
  3. « En privé avec Colin Firth », sur Firth.com consulté le 7 décembre 2009
  4. « Colin Firth, profondément classe » consulté le 25 février 2010
  5. (en) Birthday honours list 2011, sur le site de la BBC (p. 4) [PDF]
  6. a et b « Twice Shy », sur The Gardian,‎ 31 mars 2001 (consulté le 15 août 2010)
  7. « Could Colin Firth be the Great British Actor of our time? », sur The Guardian,‎ 22 février 2010
  8. « Easy Virtue brings British humour to Rome Film Festival », sur www.reuters.com (consulté le 27 Octobre 2008)
  9. « The rebirth of Colin Firth », sur The Gardian,‎ 22 septembre 2009
  10. « The King's Speech: Colin Firth and Bonham Carter in Ely », sur BBC Radios locales,‎ 4 décembre 2009
  11. « Colin Firth Career Timeline: Department of Nothing »
  12. (en) Colin Firth, « We must stop a deportation that is likely to end in murder », The Independent,‎ 26 Fevrier 2007 (consulté le 27 Fevrier 2007)
  13. (en) « 'Love Actually' star Colin Firth condemns Bushman evictions », Survival International (consulté le 18 July 2009)
  14. (en) « Colin Firth Profile in the Independent », firth.com
  15. « Election 2010: Political celebrities - then and now », sur BBC News
  16. « Fiche du doublage français du film Un été italien » sur Alterego75.fr, consulté le 14 juin 2013
  17. http://www.allodoublage.com/glossaire/definition.php?val=1997_arthur+newman
  18. http://allodoublage.com/glossaire/definition.php?val=2009_voies+destin

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :