Années 2020

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Années :
Décennies :
Siècles :
Millénaires :

Les années 2020 ont commencé le et se termineront le .

Le tout début de la décennie est notamment marqué au plus mal par la pandémie de Covid-19 causée par un virus de la famille des coronavirus, le SARS-CoV-2, apparu en Chine. Cette pandémie est considérée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et par la plupart des experts comme la plus grave qu'ait connue l'humanité depuis la grippe espagnole de 1918[1]. Après s'être répandu sur l'ensemble du territoire chinois, le virus se diffuse dans les pays voisins, puis dans le reste du monde, l'Europe devenant le centre de la pandémie début mars 2020, dénombrant plus de 800 000 décès confirmés au bout d'un an. Le continent américain est lui aussi durement touché, à l'image des États-Unis qui dénombrent plus de 500 000 décès, et du Brésil qui en compte plus de 250 000 ; plus de 170 millions de cas et plus de 3,5 millions de décès sont confirmés au niveau mondial (chiffres à début juin 2021)[2]. La pandémie entraîne le pire krach boursier depuis la crise de 2008, le confinement de populations entières et la fermeture de nombreuses frontières, notamment au sein de l'Espace Schengen[3],[4]. La recherche scientifique aboutit en quelques mois à l'élaboration de plusieurs candidats-vaccin contre la Covid-19. Plusieurs états (Chine, Royaume-Uni, États-Unis) lancent leur campagne de vaccination dès la fin 2020, suivis plus largement par des dizaines d'autres pays développés dès les premiers mois de 2021. Des confinements sont instaurés dans le monde en 2020 et 2021 pour faire face à la pandémie.

Fin mai 2020, les États-Unis sont secoués par des émeutes commençant à Minneapolis puis se répandant dans tous les pays du monde, à la suite du décès de George Floyd, un afro-américain âgé de 46 ans, tué par un policier blanc nommé Derek Chauvin, puis à partir du , plusieurs manifestations contre le racisme et les violences policières commis envers les personnes noires se répandent dans le monde, comme notamment en Europe, en Afrique et en Océanie.

Plusieurs conflits ayant commencé durant les années 2010 continuent, comme notamment la guerre civile syrienne, la deuxième guerre civile libyenne, la guerre du Donbass, la guerre civile yéménite, ou encore la guerre civile sud-soudanaise. D'autres conflits plus anciens continuent également, comme la guerre civile somalienne, le conflit frontalier au Haut-Karabagh et le conflit israélo-palestinien, qui dure depuis plus de 70 ans. En août 2021, après presque 20 ans de guerre, les États-Unis se retirent d'Afghanistan, permettant la prise de pouvoir des Talibans.

Au mois d'août 2021, un séisme frappe Haïti qui fait plus de 1 300 morts.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2022, la Terre devrait dépasser les 8 milliards d'êtres humains[5].

Climat[modifier | modifier le code]

Selon les prévisions du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat[6], les années 2020 devraient connaître un taux d’accroissement des catastrophes liées au réchauffement climatique plus élevé avec, entre autres, environ cinq fois plus de cyclones tropicaux et d'inondations meurtrières, ainsi qu'une augmentation des migrations humaines et animales, notamment des migrations de moustiques pouvant transporter des maladies dans des régions non couvertes par les vaccinations.

2020[modifier | modifier le code]

2021[modifier | modifier le code]

Mi-juillet 2021, des inondations historiques touchent l'Europe, les pays de la Belgique et l'Allemagne sont les plus touchés, c'est l'une des pires catastrophe naturelle du début du XXIe siècle en Europe en nombre de victimes, plus de deux cents personnes sont décédées dans ces inondations.

Technologie[modifier | modifier le code]

Les années 2020 devraient voir l'avènement du véhicule autonome : la commercialisation généralisée est attendue pour la fin de la décennie[7].

D'après une étude d'IHS Automotive, les ventes de voitures autonomes vont décoller au début des années 2020 puis fortement croître d'ici 2035[8]. Nissan prévoit de commercialiser son premier modèle en 2020[9].

La NASA, l'agence spatiale américaine, veut envoyer des êtres humains vivre sur la Lune d'ici 2024 avec le projet Artemis[10].

Evènements prévus[modifier | modifier le code]

2029 : L'asteroïde (99942) Apophis passera près de la Terre[11]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jonathan Paiano, « L'OMS qualifie la pandémie de COVID-19 de crise sanitaire « la plus grave » de son histoire », sur Trust My Science, (consulté le ).
  2. « Coronavirus (COVID-19) Deaths - Statistics and Research », sur Our World in Data (consulté le )
  3. « Coronavirus: la Chine impose une quarantaine massive pour enrayer l’épidémie », sur LEFIGARO (consulté le )
  4. « Le journal du confinement : 17 mars-10 mai, la France sous cloche », sur L'Humanité, (consulté le )
  5. Martine Valo, « Trop d’humains pour la planète ? », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. GIEC, « Rapport-Giec » (consulté le ).
  7. Elsa Bembaron, « Apple et Google au volant de la voiture sans chauffeur », Le Figaro,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  8. Pierre Fontaine, « Les ventes de voitures sans chauffeur auront explosé? d'ici 2035 », sur 01net.com, (consulté le ).
  9. Thierry Noisette, « Nissan promet sa voiture sans conducteur pour 2020 », sur zdnet.fr, (consulté le ).
  10. Alexandre Lazerges, « La Nasa veut retourner sur la lune en 2024 », sur gqmagazine.fr, (consulté le ).
  11. « Apophis ne frappera pas la Terre en 2036 », sur Ciel & Espace (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :