Rock and Roll Hall of Fame

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rock and Roll Hall of Fame
Le Hall of Fame à l'aurore.
Le Hall of Fame à l'aurore.
Informations géographiques
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Ville Cleveland, Ohio
Adresse 1100 Rock and Roll Boulevard
Coordonnées 41° 30′ 30″ N 81° 41′ 44″ O / 41.508375, -81.695541° 30′ 30″ Nord 81° 41′ 44″ Ouest / 41.508375, -81.6955  
Informations générales
Date d’inauguration 2 septembre 1995
Informations visiteurs
Site web rockhall.com

Géolocalisation sur la carte : Ohio

(Voir situation sur carte : Ohio)
Rock and Roll Hall of Fame

Géolocalisation sur la carte : Cleveland

(Voir situation sur carte : Cleveland)
Rock and Roll Hall of Fame

Le Rock and Roll Hall of Fame and Museum, que l'on peut traduire par « le Musée et le Panthéon du Rock and Roll », est un musée, mais également une institution, qui conserve et archive les moments les plus significatifs des plus grands artistes de rock, ou des plus influents, qu'ils soient chanteurs, musiciens, producteurs, ou toute autre personne ayant eu une influence de façon notable sur l'industrie du rock. Ce musée est situé à Cleveland, dans l'État américain de l'Ohio. Il a été conçu par l'architecte Ieoh Ming Pei.

Une annexe du musée a ouvert le 8 décembre 2008 dans le quartier de SoHo à New York.

Création de la fondation et du musée[modifier | modifier le code]

La « Rock and Roll Hall of Fame Foundation » (« Fondation du Pantheon du Rock ») fut fondée en 1983, dans le but de créer le « Rock and Roll Hall of Fame and Museum ». Sa première mission était de trouver un site pour accueillir un musée.

La ville de Cleveland milita activement pour accueillir ce musée, car ses habitants estimaient que le disc jockey Alan Freed avait activement promu ce nouveau genre de musique nommé « rock 'n' roll ». Après une pétition signée par près de 600 000 admirateurs en faveur de Cleveland, et suite à un sondage mené par le journal USA Today, où Cleveland l'emportait par 100 000 votes, le conseil de la fondation du Rock and Roll Hall of Fame choisit cette ville pour y ériger son musée.

Le musée a été ouvert le 2 septembre 1995, dans un immeuble conçu par I. M. Pei. Ce bâtiment renferme une documentation complète sur l'histoire du rock. Les personnes sélectionnées pour le « Panthéon du Rock » sont honorées dans un espace spécialement dédié au sein même du musée.

Le Hall of Fame (à gauche) avec le Lac Érié au premier-plan.

Description[modifier | modifier le code]

Le Hall of Fame avec le Lac Érié au premier-plan.

Chaque année, quelques artistes sont acceptés en tant que membres du « Panthéon du Rock » lors de la Rock and Roll Hall of Fame Induction Ceremony, une cérémonie tenue à New York. C'est le 27 janvier 1986 que les premiers membres furent élus : Chuck Berry, James Brown, Ray Charles, Sam Cooke, Fats Domino, the Everly Brothers, Buddy Holly, Jerry Lee Lewis, Little Richard et Elvis Presley.

En 2006, les groupes musicaux et les personnes sont éligibles 25 ans après leur premier enregistrement. Les musiciens sélectionnés doivent avoir eu une influence notable sur l'histoire du rock. Ils sont partagés entre quatre catégories : Performers (artistes sur scène), Non-Performers (artistes hors scène), Early Influences (pionniers) et, depuis 2000, Sidemen (artistes d'« appui »).

Un comité de sélection composé d'historiens de la musique choisit des artistes pour cette catégorie. Par la suite, les choix sont votés par environ 1 000 experts : universitaires, journalistes, producteurs et toute autre personne ayant une expérience de l'industrie de la musique. Pour être sélectionné, il faut recueillir au moins 50 % de votes. Chaque année, entre cinq et sept artistes sélectionnés sont retenus.

Sculptures de guitares en face du Rock and Roll Hall of Fame

Catégories[modifier | modifier le code]

Artistes sur scène (Performers)[modifier | modifier le code]

Les artistes sur scène incluent les chanteurs et les musiciens.

Artistes hors scène (Non-performers)[modifier | modifier le code]

Les artistes hors scène incluent les compositeurs, les producteurs, les disc jockeys, les cadres de l'industrie de la musique, les journalistes et autres professionnels.

Pionniers (Early influences)[modifier | modifier le code]

Il s'agit principalement de musiciens country, folk et blues.

Artistes d'appui (Sidemen puis Musical Excellence à partir de 2011)[modifier | modifier le code]

Cette catégorie inclut les musiciens de studio et de concert qui ne sont pas les vedettes du spectacle. Ils sont choisis par un comité composé surtout de producteurs.

Artistes honorés pour l'ensemble de leur carrière (Lifetime Achievement puis Ahmet Ertegun Award for Lifetime Achievement à partir de 2011)[modifier | modifier le code]

Controverses[modifier | modifier le code]

Un certain nombre de personnes critiquent le Rock and Roll Hall of Fame : certains admirateurs de rock progressif et de heavy metal estiment que des artistes importants y sont sciemment exclus[2]. D'autres estiment que le nombre de sélectionnés est trop grand, ce qui diminue l'importance des nominations[3].

Certaines personnes notent que la plupart des artistes sélectionnés sont de nationalité américaine ou britannique, ce qui laisse de côté, par exemple, des artistes canadiens ou allemands influents. Certains aussi croient que le comité de sélection du Rock and Roll Hall of Fame n'est contrôlé que par quelques membres, notamment le fondateur Jann Wenner et le compositeur Dave Marsh, ce qui ne permet pas de bien représenter l'évolution de cette industrie musicale. Enfin, le musée accueille des artistes de reggae, de pop, de disco, de funk et de rap, qui ne sont pas reconnus au départ pour leur apports au rock[4].

Les membres survivants du groupe britannique de punk rock les Sex Pistols, introduits au Rock and Roll Hall of Fame en 2006, ont refusé de participer à la cérémonie, critiquant le côté lucratif du musée et définissant celui-ci comme une « tache de pisse » (« Were not coming. We're not your monkey and so what? »)[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Rock and Roll Hall, « The Beatles », The Rock and Roll Hall of Fame and Museum, Inc.,‎ 2014 (consulté le 9 février 2014)
  2. Gundersen, Edna, « Dispute rocks the hall », USA Today,‎ 12 mars 2007 (lire en ligne)
  3. Friedman, Roger, « Three strikes, they're in », Star Tribune,‎ janvier 12, 2007 (consulté le janvier 17, 2007)
  4. Boehm, Mike, « Getting progressive: The Rock Hall votes in Genesis. Is Yes or Procol Harum next? », Los Angeles Times,‎ 29 décembre 2009 (lire en ligne)
  5. "Were not coming. Were not your monkey and so what?" (sic) Official announcement from The Sex Pistols regarding the Rock and Roll Hall of Fame on February 24, 2006

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :