Bobby Blue Bland

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bobby Blue Bland

Description de cette image, également commentée ci-après

Bobby Bland en 1996.

Informations générales
Nom de naissance Robert Calvin Bland
Naissance 27 janvier 1930
Drapeau des États-Unis États-Unis (Rosemark, Tennessee)
Décès 23 juin 2013 (à 82 ans)
Drapeau des États-Unis États-Unis Memphis (Tennessee)
Activité principale Auteur-compositeur-interprète, arrangement
Genre musical Blues, soul blues, rhythm and blues, soul
Instruments Voix, harmonica
Années actives Fin des années 50 - 2013
Labels Duke Records

Robert Calvin Bland dit Bobby « Blue » Bland, est un chanteur de blues américain, né à Rosemark dans le Tennessee le 27 janvier 1930 et mort à Memphis le 23 juin 2013. Il est un des pionniers du soul blues.

Biographie[modifier | modifier le code]

Robert Calvin Brooks grandit à Rosemark près de Memphis, sans fréquenter les bancs de l'école. Il passe son enfance à chanter dans des groupes de Gospel à Memphis, puis arpente Beale Street où il côtoie les futures vedettes du Blues, comme BB King ou Johnny Ace[1]. En 1952, à l'age de 22 ans, il enregistre ses premiers 45 tours chez Sun Records, puis signe un contrat avec Duke Records. Il part ensuite effectuer son service militaire et à son retour, en 1954, il travaille comme roadie sur les tournées de BB KIng et Junior Parker. Il signe un nouveau contrat avec Duke Records et en 1957, sa chanson "Farther Up The Road" lui ouvre la voie du succès que consacrera l'album "Two Steps For The Blues" sortis en 1961. Après une période faste marquée par la sortie de nombreux albums, Bobby Bland connait une période difficile à la fin des années 1960. Il relance sa carrière en enregistrant ses nouvelles compositions en Californie ("His California Album", 1973) et en accompagnant BB King sur ses nombreuses tournées. Au milieu des années 1980, il signe un contrat avec le label Malaco et continue à tourner sur scène jusqu'à sa mort.

Titres connus[modifier | modifier le code]

Bobby Bland en 1974

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Magazine Rock & Folk n°555, novembre 2013

Liens externes[modifier | modifier le code]