Tom Petty

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Petty.

Tom Petty

Description de cette image, également commentée ci-après

Tom Petty sur scène en 2012.

Informations générales
Nom de naissance Thomas Earl Petty
Naissance 20 octobre 1950 (63 ans)
Gainesville, Floride
Activité principale Chanteur, guitariste, compositeur, acteur
Genre musical Rock
Instruments Chant, guitare électrique
Années actives Depuis les années 1970
Site officiel www.tompetty.com

Thomas Earl Petty dit Tom Petty, né le 20 octobre 1950 à Gainesville (Floride), est un chanteur et guitariste de rock américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tom Petty est le meneur et compositeur du groupe Tom Petty and the Heartbreakers, groupe de rock américain dont la chanson la plus connue est leur succès de la fin des années 1970, Breakdown. Petty et son groupe commencent à jouer en Floride, leur état d'origine, mais au cours des années 1970, ils partent enregistrer à Los Angeles. Leur premier album, en 1976, qui inclut les titres Breakdown et American Girl, reçoit tout d'abord un très bon accueil au Royaume-Uni. À la sortie du deuxième, You're Gonna Get It, en 1978, le premier s'installe dans les classements américains des meilleures ventes. Ensuite, le succès de Damn the Torpedoes, en 1979, les propulse directement du circuit des night-clubs à des salles d'importance nationale. À la fin des années 1980, Tom Petty entame une carrière solo. L'album Full Moon Fever, en 1989, qui inclut le désormais classique I won't back down, se place en tête des ventes cette année-là. À la même période, il collabore avec George Harrison, Bob Dylan, Roy Orbison et Jeff Lynne au sein du groupe The Traveling Wilburys.

En 1996, Tom Petty participe en tant que musicien à l'album American II : Unchained de Johnny Cash, album sur lequel figure Southern accents de Tom Petty dans une version reprise par Johnny Cash. En 2000, ce dernier reprendra le titre I won't back down dans une version acoustique à laquelle Petty ajoute sa voix sur les chœurs et que l'on peut trouver sur l'album American III : Solitary Man. Parmi les autres succès notoires de Petty, entré en 2002 au Rock and Roll Hall of Fame dont le discours d'introduction a été fait par Jakob Dylan de The Wallflowers, on peut citer Don't Do Me Like That, Don't Come Around Here No More, Into the Great Wide Open, Free Falling et Learning to fly. Tom Petty a également été choisi pour effectuer un concert à la mi-temps du Super Bowl XLII le 3 février 2008.

Le 15 juin 2010 sort l'album Mojo, suivi d'une tournée qui le fait revenir en Europe dont à Paris (pour la première fois depuis 20 ans) pour un concert au Grand Rex le 29 juin 2011.

Discographie[modifier | modifier le code]

Avec The Heartbreakers[modifier | modifier le code]

L'étoile de Tom Petty & the Heartbreakers sur le Walk of Fame, à Hollywood, en Californie (États-Unis).

En solo[modifier | modifier le code]

Vidéographie[modifier | modifier le code]

  • The Fillmore , 1999
  • Soundstage - Live , 2005
  • Runnin' Down A Dream , 2007

Apparitions audio[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Dans le film The Postman, écrit par Eric Roth et réalisé par Kevin Costner sorti en 1997, Tom Petty joue le rôle du maire d'une des cités indépendantes que visite le Postman (le facteur) joué par Kevin Costner. Tom Petty joue son propre rôle, puisque le Postman reconnaît en lui la célébrité du monde préapocalyptique, sans plus de précision. Tom Petty aurait 63 ans à l'époque décrite dans le film (dont l'action se déroule en 2013), mais son visage n'a cependant pas été vieilli artificiellement pour l'occasion.

Liens externes[modifier | modifier le code]