The Jimi Hendrix Experience

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Jimi Hendrix Experience

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

The Jimi Hendrix Experience à la télévision allemande le 14 mars 1967

Informations générales
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rock psychédélique, blues rock, acid rock, hard rock
Années actives 1966 - 1970
Labels MCA, Reprise
Composition du groupe
Anciens membres Jimi Hendrix
Noel Redding
Mitch Mitchell
Billy Cox

The Jimi Hendrix Experience est un groupe de rock psychédélique anglo-américain, célèbre pour ses jeux de guitare, ses chansons originales, le style et les performances extravagantes de son leader, Jimi Hendrix, sur des chansons comme Hey Joe, Purple Haze, Foxy Lady, Fire, Little Wing, Spanish Castle Magic, All Along the Watchtower et Voodoo Child (Slight Return).

Le nom est réutilisé pour la formation de 1970, alors que Noel Redding est remplacé par Billy Cox. Les fans nomment cette formation « Cry of Love », en référence à la tournée du groupe.

Histoire[modifier | modifier le code]

Jimi Hendrix arrive en Angleterre en septembre 1966 et, avec son nouveau manager, Chas Chandler, lance des auditions pour former un groupe d’accompagnement. Noel Redding est choisi à la basse, même s’il n’en a jamais joué avant (il est guitariste) ; Hendrix aime son look (en particulier sa coupe de cheveux) et sa façon d’être. Mitch Mitchell est un batteur aguerri de la scène londonienne (Georgie Fame and the Blue Flames) et apporte une touche jazzy au groupe. Il deviendra le meilleur partenaire de Hendrix. C’est le manager financier du groupe, Mike Jeffery, qui trouve le nom, et on ne sait pas trop s’il s’agit d’un vrai nom ou juste d'une étiquette pour le travail de Hendrix. La première apparition officielle sur scène de la formation est à Évreux, au Novelty le 13 octobre 1966 en première partie de Johnny Hallyday[1].

Au départ, le groupe est conçu pour accompagner Hendrix, mais l’Experience devient vite plus que cela. Marchant dans les pas de Cream, ils sont l’un des premiers groupes à populariser la formation du power trio qui réduit un groupe du rock à une basse, une guitare et une batterie. Un tel format permet aux musiciens d’être plus extravertis. Dans le cas de l’Experience, Jimi Hendrix se charge à la fois de la guitare rythmique et de la guitare solo en ajoutant des effets larsen et en utilisant la pédale wah-wah comme jamais cela n’a été fait auparavant. Mitch Mitchell joue des rythmes assez durs, influencés par le jazz, qui servent à la fois de mélodie et de tempo. Noel Redding, quant à lui, est considéré comme l’œil du cyclone : il joue des lignes de basse assez simples. En ce qui concerne le visuel, ils entament la mode vestimentaire psychédélique. Mitch Mitchell, qui copie ses deux collègues, se coiffe à la Bob Dylan (1966) mais cela ne dure pas.

Le groupe devient célèbre aux États-Unis avec le Festival international de musique pop de Monterey, l’un des premiers grands festivals de rock. Le concert du groupe se termine avec la célèbre Fender Stratocaster de Jimi en feu. L’ensemble convainc peu l’audience, mais le bouche à oreille aide le groupe à se faire connaître. Les seules critiques positives sont celle du Berkeley Barb et celle du Down Beat. Le concert est enregistré pour le documentaire Monterey Pop qui passe au Lincoln Center le 26 décembre 1968 ; il n’est vu du grand public qu’en 1969. Après le festival, on leur demande de partir en tournée avec The Monkees pour faire leur première partie. Après à peine quelques représentations, ils quittent la tournée. Un coup de pub, d’après Chas Chandler.

De haut en bas: Jimi Hendrix, Mitch Mitchell et Noel Redding en 1968

En deux ans, Hendrix et son groupe enregistrent cinq grands succès, Hey Joe, Purple Haze, The Wind Cries Mary, Burning of the Midnight Lamp et All Along the Watchtower, et trois albums : Are You Experienced, Axis: Bold as Love et Electric Ladyland. En avril 1969, Hendrix décide de dissoudre le groupe, et demande à son ami Billy Cox de le rejoindre à New York pour travailler avec lui. Les relations avec Redding sont tendues, et Hendrix pense que le power trio a atteint ses limites. L’Experience tient assez longtemps pour remplir ses engagements, jusqu’au concert du 29 juin au Denver Pop Festival lors duquel Hendrix annonce : « C’est le dernier concert que nous jouerons ensemble » (« This is the last gig we'll be playing together »). L’Experience est dissoute.

Hendrix crée un groupe plus grand pour son concert au Festival de Woodstock en août 1969, les Gypsy Sun and Rainbows, mais revient au power trio avec Band of Gypsys. Cependant, le groupe est dissous avant 1970. On dit que c’était la volonté de Michael Jeffery (à présent le seul manager de Jimi) de redonner vie à la formation initiale de l’Experience, mais selon son assistante Trixie Sullivan, Jimi faisait ce qu’il voulait et Jeffery s’occupait des finances, comme d’habitude. Jeffery appelle Redding et Mitchell pour savoir ce qu’ils en pensent. Les deux acceptent cette occasion de gagner de l’argent et la tournée peut permettre à Jimi de sortir de ses problèmes financiers, notamment dus à la construction de l’Electric Lady Studios. Hendrix est d’accord pour retravailler avec Mitchell, mais ne désire pas vraiment revoir Redding.

En février 1970, tout semble arrangé. Jeffery organise même un entretien avec le magazine Rolling Stone pour annoncer la reformation du groupe. L’interview sort le 19 mars 1970 ; elle s’intitule « J.H.: The End of a Beginning Maybe » (elle est reprise dans Guitar Player cinq ans après la mort de Hendrix). Alors que tout semble être en bonne voie, Redding attend pendant des semaines les répétions pour la prochaine tournée. Il apprend par la petite amie de Mitchell qu’il a été remplacé par Billy Cox. Après dix mois d'arrêt, The Jimi Hendrix Experience entame sa tournée. Hendrix meurt dans l’année.

En quatre ans d’existence, de 1966 jusqu'en 1970, le groupe aura donné près de 500 concerts.

L’Experience entre au Rock and Roll Hall of Fame en 1992.

Formation[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Avec Noel Redding :

Avec Billy Cox :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Saga de Jimi Hendrix - RTL, 1er mars 2013

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]