T-Bone Walker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

T-Bone Walker

alt=Description de l'image T-Bone Walker, American Folk Blues Festival 1972 (Heinrich Klaffs Collection 46).jpg.
Informations générales
Surnom Oak Cliff T-Bone
Nom de naissance Aaron Thibeaux Walker
Naissance 28 mai 1910
Linden (Texas), États-Unis
Décès 16 mars 1975 (à 64 ans)
Los Angeles (Californie), États-Unis
Activité principale Musicien, Compositeur
Genre musical Blues, Texas blues, Chicago blues, Jump blues, West Coast blues
Instruments Guitare, Chant, Piano, Banjo, Ukulele, Violon, Mandoline
Années actives 1928 - 1975
Labels Atlantic, Black & Blue, Black & White (en), Blues Way Records, Brunswick, Capitol, Charly (en), Columbia, Duke, Imperial, Modern, Polydor, Reprise

Aaron Thibeaux Walker ou T-Bone Walker ou Oak Cliff T-Bone (né le 28 mai 1910 à Linden au Texas et mort le 16 mars 1975) était un guitariste, chanteur et compositeur de blues américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il naît à Linden dans le Texas, d'origines africaine et cherokee et il est de nationalité Americaine. Sa famille déménage vite dans le sud de Dallas. Il y rencontre Blind Lemon Jefferson qui l'initiera au blues. D'abord danseur de claquettes dans les vaudevilles, également pianiste, il devient vite un solide guitariste, chanteur et compositeur.

Son style est cerné dès 1942 sur les enregistrements Mean Old World, et I Got a Break avec le pianiste Freddie Slack. On peut y entendre quelques-uns des premiers solos de guitare électrique du blues. D'autres, comme Junior Barnard, l'avaient précédé sur cet instrument dans le groupe de western swing de Bob Wills, ou Les Paul et Charlie Christian dans le domaine du jazz.

En 1947, il triomphe avec sa nouvelle composition, le blues lent Call It Stormy Monday, le premier gros succès du blues où la guitare électrique est au premier plan.

Toute sa carrière, il a travaillé avec de nombreux musiciens de grande qualité, y compris Teddy Buckner (trompette), Lloyd Glenn (piano), Billy Hadnott (basse), Bumps Myers et Jack McVea (saxophone ténor).

Il est reconnu comme un des meilleurs guitaristes dans le domaine du Blues, ayant influencé entre autres le célèbre B. B. King.

En 2003, le magazine Rolling Stone le classe à la 47e position de sa liste des 100 meilleurs guitaristes de tous les temps.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • The beginning, 1929 - 46 (EPM);
  • Le coffret The complete recordings of T-Bone Walker, 1940-54 (Mosaic Records), superbe mais coûteux. Le mieux est d'acquérir les indispensables;
  • The complete Black & White recordings (Capitol blues), coffret de 3 CD qui reprend tout ce qu'il a enregistré pour Capitol Records et;
  • The Complete Imperial recordings (EMI) qui regroupe tous ses titres Imperial, sans en oublier bien entendu;
  • T-Bone blues (Atlantic)
Enregistrements
  • T-Bone blues, 1941
  • Call it stormy monday, 1947
  • Got a Break
  • Mean old world
  • T-Bone jumps again
  • Long skirt baby blues
  • T-Bone Shuffle
Disque-hommage
  • I Got The T-Bone Walker Blues de Roy Gaines (Groove Note, 1999)

Liens externes[modifier | modifier le code]