SoHo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Soho.
SoHo
Image illustrative de l'article SoHo
Greene Street, SoHo, Manhattan
Situation
Image illustrative de l'article SoHo
Localisation de Soho, dans Lower Manhattan
Coordonnées 40° 43′ 28″ N 74° 00′ 14″ O / 40.7243642, -74.003820440° 43′ 28″ Nord 74° 00′ 14″ Ouest / 40.7243642, -74.0038204  
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Région État de New York
Ville New York
Quartier Manhattan
Morphologie
Type Quartier

SoHo est un quartier de l'arrondissement de Manhattan à New York, délimité par Houston Street au Nord, Crosby Street à l'Est, Canal Street au Sud et la Sixième Avenue à l'Ouest.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le quartier est devenu célèbre durant les années 1960 et les années 1970, alors que les usines abandonnées, installées dans les fameux Iron Buildings, offraient un espace immobilier bon marché pour les artistes. Le quartier fut classé district historique en 1973[1]. Nombre d'anciens bâtiments industriels furent alors transformés en studios, en lofts. Dans les années 1990, SoHo comptait quelque 300 galeries d'art[2] et était célèbre pour ses créations contemporaines (graffitis, happening, photoréalisme, etc.).

Suite à cette réappropriation par une nouvelle population, le prix du mètre carré augmenta à nouveau, ce qui entraîna finalement un nouvel exode des artistes vers des lieux plus abordables. On y trouve encore cependant des galeries, mais surtout des boutiques de mode luxueuses. C'est devenu probablement un des quartiers de New York les plus touristiques, surtout durant le week-end.

Le nom SoHo provient de South of Houston Street, mais n'a rien à voir avec le quartier de Soho à Londres. SoHo est bordé par :

Architecture[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Architecture à New York.

Le quartier de SoHo abrite une importante concentration de bâtiments utilisant la fonte pour la façade ou pour la structure[note 1]. Il est classé comme quartier historique[note 2] depuis 1973 et National Historic Landmark depuis 1978[3]. Au niveau fédéral, il figure sur le Registre national des sites historiques[note 3].

La fonte est utilisée au XIXe siècle pour les façades et les structures des usines mais aussi des immeubles d'habitation. Grâce à la Révolution industrielle qui touche les États-Unis à partir des années 1850, le coût de production de ces matériaux diminue et ces derniers deviennent plus économiques que la pierre ou la brique. Aujourd'hui, beaucoup de ces anciens entrepôts ou usines sont reconverties en lofts, en bureaux, en galeries d'art ou en boutiques. Ils font l'objet de restaurations depuis les années 1970.

Parmi les bâtiments les plus remarquables de SoHo figurent le E.V. Haughwout Building, le Cheney Building, le Gunther Building ou encore le Roosevelt Building. Ces immeubles comportent en général cinq à six étages. Leurs façades se caractérisent par de grandes baies vitrées et la présence d'escaliers extérieurs rajoutés au début du XXe siècle. Les éléments de décoration sont nombreux et empruntés à l'architecture classique européenne de styles Renaissance ou Second Empire : colonnes, arcades, corniche, balustrades, frises, etc.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Ce type de construction est appelée « cast-iron architecture » en anglais
  2. En anglais : SoHo-Cast Iron Historic District
  3. En anglais : National Register of Historic Places

Références[modifier | modifier le code]

  1. François Weil, Histoire de New York, Paris, Fayard, 2005 (ISBN 2213618569), p. 283
  2. François Weil, Histoire de New York, Paris, Fayard, 2005 (ISBN 2213618569), p. 313
  3. (en) Soho Cast-Iron Historic District « Soho Cast-Iron Historic District », National Park Service (consulté le 26-03-2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :