Wanda Jackson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Wanda Jackson

Description de cette image, également commentée ci-après

Wanda Jackson en 1956

Informations générales
Surnom The Queen of Rockabilly
Nom Wanda Lavonne Jackson
Naissance
Maud, Oklahoma, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Chanteuse, compositrice
Genre musical Rockabilly, country, rock 'n' roll, gospel
Années actives 1953 - ?
Labels Capitol Records
Decca Records
Word Records
Myrrh Records
Tab Records
Supraphon CZ
CMH Records
Third Man Records

Wanda Jackson, née Wanda Lavonne Jackson (20 octobre 1937 à Maud (Oklahoma) - ), est une chanteuse américaine de rock and roll et de musique country, la première femme à avoir du succès. On l'a souvent présentée comme l'équivalent féminin de Gene Vincent.

Wanda jackson.JPG

Enfant, elle apprend le piano puis la guitare. Elle signe à l'âge de seize ans son premier contrat discographique dès 1953 chez Decca Records. Elle est alors la chanteuse de l'orchestre dirigé par Hank Thompson. Elle enregistre sept disques pour la firme jusqu'en 1956. Son répertoire est à cette époque encore exclusivement country. Elle part alors en tournée avec Elvis Presley, qui l'encourage à persévérer. Le producteur Ken Nelson l'attire bientôt chez Capitol Records, où elle amorce une carrière qui s'avérera fructueuse. Elle se consacre désormais au rock 'n' roll. Son premier simple est I Gotta Know. Elle y connaît son premier succès avec Fujiyama Mama (1958), une reprise d'Annisteen Allen. Ses autres tubes : Let's Have A Party (1959), qu'elle emprunte à Elvis Presley, Long Tall Sally, le succès de Little Richard, Honey Bop, Honey Don't... Parmi ses propres compositions, citons Mean, Mean, Mean, Rock Your Baby ou Savin' My Love. Durant cette période, elle tourne encore avec Elvis, et aussi avec Jerry Lee Lewis, Buddy Holly et Carl Perkins.

En 1961, Wanda Jackson part enregistrer à Nashville et revient à la country. Right Or Wrong est un succès, no 9 dans le classement country & western. Lorsque sa popularité baisse aux États-Unis, Wanda Jackson entreprend des tournées en Europe et en Asie. Elle s'est produite pour la première fois en France en 1965, à Paris, à l'Olympia, au club La Locomotive et au Moulin Rouge. Elle anime cependant son propre programme à la télévision américaine, Music village, entre 1965 et 1967.

Dans les années 1970, elle se tourne vers la religion et interprète beaucoup de gospel. Elle continue à se produire dans de nombreux festivals country dans les années 1980 et 1990. Aujourd'hui, elle tourne toujours et enregistre encore de temps en temps avec des artistes comme Elvis Costello ou The Cramps.

Biographie[modifier | modifier le code]

Naissance[modifier | modifier le code]

Wanda Jackson est la fille de Tom Jackson Robert et Nellie Vera Jackson. Elle est née à Maud, Oklahoma en 1937, mais a vécu une grande partie de son enfance à Oklahoma City. Son père, musicien, décide d'emménager avec sa famille en Californie, dans les années 1940, en espérant une vie meilleure. Deux ans plus tard, il achete à Wanda une guitare et l'encourage fortement à jouer. Il l'emmène également voir des concerts de Spade Cooley, Tex Williams et Bob Wills. En 1948, quand elle avait 11 ans, sa famille ré-emménage dans l'Oklahoma. En 1956, elle remporte un concours de talents, ce qui lui permet d'obtenir sa propre émission de radio, bientôt prolongée de 30 minutes. Wanda commence sa carrière professionnelle alors qu'elle fréquente encore le collège de Capitol Hill à Oklahoma City, en se faisant découvrir par Hank Thompson en 1954, qui a entendu ses chansons sur ​​la station locale KLPR-AM. Il l'invite donc à jouer avec son groupe, les Brazos Valley Boys. Elle enregistre quelques chansons sur leur label, Capitol Records, y compris You Can't Have My Love, un duo avec le chef d'orchestre de Thompson, Billy Gray. La chanson a été publiée comme single en 1954 et atteint la huitième place aux charts country. Elle a ensuite demandée à Capitol de signer chez eux, mais a été rejetée par le producteur Ken Nelson, qui lui répondit que les filles ne vendaient pas de disques. Elle décide donc de se diriger vers Decca Records.

Discographie[modifier | modifier le code]

Capitol Records :

  • Wanda Jackson, 1958
  • Rockin' With Wanda, 1960
  • There's A Party Goin' On, 1961
  • Right Or Wrong, 1961
  • Wonderful Wanda, 1962
  • Love Me Forever, 1963
  • Two Sides Of Wanda, 1964
  • Blues In My Heart, 1965
  • Wanda Jackson Sings Country Songs"", 1965
  • Wanda Jackson Salutes the Country Music Hall of Fame, 1966
  • Reckless Love Affair, 1967
  • You'll Always Have My Love, 1967
  • The Cream Of The Crop, 1968
  • The Many Moods Of Wanda Jackson, 1968
  • The Happy Side Of Wanda, 1969
  • Country, 1970
  • A Woman Lives For Love, 1970
  • I Gotta Sing, 1971
  • Praise The Lord, 1972
  • I Wouldn't Want You Any Other Way, 1972
  • Country Keepsakes, 1973

Word Records :

  • Country Gospel, 1973

Myrrh Records :

  • When It's Time to Fall in Love Again, 1974
  • Now I Have Everything, 1975
  • Make Me Feel Like a Child Again, 1976

Word Records :

  • Closer to Jesus, 1978
  • My Testimony, 1979

Tab Records :

  • My King Of Gospel, 1984
  • Rockabilly Fever, 1984

Supraphon CZ :

  • Let's Have a Party in Prague, 1989

CMH Records :

  • Heart Trouble, 2003

Third Man Records :

  • I Remember Elvis, 2006
  • The Party Ain't Over, 2011
  • Wanda Live! at Third Man Records, 2011
  • Unfinished Business, 2012

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :