Fleetwood Mac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fleetwood.

Fleetwood Mac

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Fleetwood Mac en 2009. De gauche à droite : John McVie, Stevie Nicks, Lindsey Buckingham et Mick Fleetwood.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Blues rock, pop rock, soft rock
Années actives depuis 1967
Site officiel fleetwoodmac.com
Composition du groupe
Membres Lindsey Buckingham
Mick Fleetwood
John McVie
Stevie Nicks
Christine McVie
Anciens membres voir plus bas

Fleetwood Mac est un groupe de rock formé en 1967 au Royaume-UniLondres). À l'origine formation de blues rock, il évolue au fil des départs et arrivées de ses membres et connaît son apogée commerciale à la fin des années 1970 dans un registre pop rock. Le batteur Mick Fleetwood est le seul à avoir toujours fait partie du groupe, suivi de près par le bassiste John McVie : le nom « Fleetwood Mac » est issu de la combinaison de leurs deux noms de famille.

Histoire[modifier | modifier le code]

Première période (1967-1970)[modifier | modifier le code]

Peter Green en 1970.

Le Fleetwood Mac britannique est un des plus célèbres groupes ayant participé au British Blues Boom à la fin des années 1960. Il se constituait en 1967 autour de trois anciens membres des Bluesbreakers de John Mayall : le bassiste John McVie, du batteur Mick Fleetwood et le guitariste et chanteur Peter Green. Ces trois hommes sont rejoints par Jeremy Spencer à la guitare slide. Le groupe s'appelle alors officiellement le Peter Green's Fleetwood Mac.

Guitariste virtuose (il avait remplacé Eric Clapton au sein des Bluesbreakers) et compositeur de talent, Peter Green est le véritable leader d'un groupe qui joue un blues rock tout en finesse et en introspection, à contre-courant des autres groupes majeurs du british blues (Cream, Ten Years After, Jeff Beck Group, Yardbirds ou Led Zeppelin), dont la surenchère technique et sonore est en train de donner naissance au hard-rock. À côté des reprises de standards du blues, les compositions originales de Green telles que Black Magic Woman (reprise par la suite par Carlos Santana), Albatross ou Man of the World témoignent du style particulier de Fleetwood Mac.

À partir de 1969, Fleetwood Mac est rejoint par un troisième guitariste en la personne de Danny Kirwan et profite de sa structure inhabituelle à trois guitaristes pour quitter les chemins balisés du blues. La tournée américaine programmée au début de l'année 1970 (immortalisée sur l'album Live in Boston) permet aux spectateurs d'entendre d'extraordinaires improvisations de blues rock, dans lesquelles il est difficile de ne pas percevoir l'influence de certaines drogues hallucinogènes auxquelles les membres du groupe ont été initiés par le Grateful Dead, croisé en chemin.

Très fragile psychologiquement, et supportant mal le statut du « guitar-hero » que la presse et le public tentent de lui imposer, Peter Green quitte brutalement le groupe au mois de mai 1970. En proie à des crises de plus en plus aiguës, il finit par se faire interner dans un hôpital psychiatrique.

Période intermédiaire (1970-1975)[modifier | modifier le code]

Privé de son leader emblématique, Fleetwood Mac tente malgré tout de survivre et enregistre l'arrivée de la chanteuse Christine McVie ex-chanteuse du groupe de blues Chicken Shack, qui n'est autre que l'épouse du bassiste John McVie. Mais le groupe continue de se déliter. Après Peter Green, les deux autres guitaristes quittent successivement le groupe dans des circonstances troubles. Jeremy Spencer part rejoindre une secte en 1971, tandis que Danny Kirwan, miné par des problèmes d'alcool, s'en va à son tour en 1972.

De 1971 à 1974, Fleetwood Mac compte dans ses rangs un guitariste américain, Bob Welch, et publie cinq albums avec lui : Future Games (1971), Bare Trees (1972), Penguin (1973) Mystery to Me (1973) et finalement Heroes Are Hard to Find (1974).

Succès commercial (1975-1987)[modifier | modifier le code]

Le Fleetwood Mac américain a pris naissance en 1975 quand les Californiens Lindsey Buckingham et Stevie Nicks s'y sont joints. Cette édition « classique » s'est fixée aux États-Unis et est devenue une des formations les plus populaires de son temps, un véritable poids lourd de l'industrie du disque, grâce à une musique pop-rock très efficace, parfois qualifiée avec un certain mépris de « rock FM ».

C'est Mick Fleetwood qui le premier fait la rencontre du couple formé par Lindsey Buckingham (guitariste et chanteur) et Stevie Nicks (chanteuse). Séduit par le premier album du couple, Buckingham Nicks (1973), notamment par la chanson Frozen Love, Fleetwood invite Buckingham à joindre son groupe qui est alors dans de sérieuses difficultés ; il accepte à contre-cœur la présence de Nicks, que Buckingham lui impose.

Le premier album de cette nouvelle formation, Fleetwood Mac (1975) est un énorme succès, mais sans comparaison avec le raz-de-marée qu'est Rumours en 1977, véritable usine à tubes qui se vend à plus de 40 millions d'exemplaires (plus de 100 millions au total pour le groupe) et consacre Fleetwood Mac comme l'un des plus grands groupes de sa génération.

Les membres du groupe ont reconnu que le tumulte de leurs vies personnelles des années 1975 et 1976 explique en bonne partie la dynamique et la créativité qui allait mener, au lieu de l'éclatement de la formation, à la naissance de Rumours. En effet, en l'espace d'environ un an, pendant l'enregistrement de Rumours, les cinq membres du groupe se sont séparés : Buckingham et Nicks, Christine et John McVie, mariés depuis huit ans, et le batteur Mick Fleetwood et sa femme (cette dernière ne faisant pas partie du groupe).

Après un troisième album beaucoup moins vendeur, le double Tusk (1979), le groupe, sans se dissoudre officiellement, connaît trois ans d'inactivité pendant lesquels Buckingham, Nicks et Fleetwood enregistrent chacun leur premier album solo (Christine McVie fait de même en 1984). Le succès revient en 1982 avec Mirage, suivi cinq ans plus tard de Tango in the Night, dernier album avant le départ de Buckingham.

Séparations et réunions (depuis 1987)[modifier | modifier le code]

Behind The Mask sort en 1990, avec deux guitaristes en remplacement de Buckingham, Rick Vito et Billy Burnette. En 1995, paraît Time, album réalisé en l'absence de Nicks et de Buckingham.

Toutefois, un événement remarquable s'était produit lors de la campagne présidentielle américaine de 1992 quand Bill Clinton a choisi comme thème de sa campagne Don't Stop, l'un des grands succès de Fleetwood Mac, ramenant le groupe sur le devant de la scène médiatique.

Cet événement a fait dire aux membres du groupe qu'ils avaient encore le goût de jouer ensemble. Ils feront donc une série de concerts menant à la sortie de l'album The Dance en 1997, et il fut décidé qu'un nouvel album de Fleetwood Mac verrait le jour. Il fallut pour cela attendre à 2003 avec la parution de Say You Will contenant 18 nouvelles chansons, neuf par Buckingham et neuf par Nicks. En fait, Say You Will est né d'un projet d'album solo de Buckingham que ce dernier caressait depuis quelques années déjà.

La dernière tournée Unleashed Greatest Hits de Fleetwood Mac a commencé le 1er mars 2009 à Pittsburgh et a pris fin le 26 mars à Toronto, totalisant 16 dates.

Cette tournée était la première que le groupe faisait sans présenter un nouvel album. Le groupe avait alors laissé entendre qu'un nouvel album pourrait naître avant longtemps. Toutefois, la parution en 2011 des nouveaux albums solo de Lindsey Buckingham (Seeds We Sow) et de Stevie Nicks (In Your Dreams) pourrait retarder la réalisation de cette promesse.

Le groupe est réuni en 2014 pour une tournée au Etats-Unis et pour quelques dates en 2015 en Grande Bretagne avec la présence de Christine McVie.

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Albums en concert[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :