Ohio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ohio (homonymie).

40° 30′ 00″ N 82° 30′ 00″ O / 40.5, -82.5

Ohio
Sceau
Sceau
Drapeau
Drapeau
Carte des États-Unis avec l'Ohio en rouge.SurnomThe Buckeye StateEn français : « L’État du Pavier »DeviseWith God, all things are possible« Avec Dieu, tout est possible. »
Carte des États-Unis avec l'Ohio en rouge.

Surnom
The Buckeye State
En français : « L’État du Pavier »

Devise
With God, all things are possible
« Avec Dieu, tout est possible. »
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Capitale Columbus
Adhésion à l’Union 1er mars 1803, déclarée rétroactivement le 7 août 1953 (17e État)
Gouverneur John Kasich (R)
Sénateurs Sherrod Brown (D)
Rob Portman (R)
Nombre de représentants 18
ISO 3166-2 US-OH
Fuseau horaire -5
Démographie
Population 11 536 504 hab. (2010[1])
Densité 99 hab./km2
Rang 7e
Ville la plus peuplée Columbus
Géographie
Altitude 260 m (min. : 139 m) (max. : Campbell Hill 472 m)
Superficie 116 096 km2
Rang 34e
– Terre 106 154 km2
– Eau (%) 10 044 km2 (8.65 %)
Coordonnées 38°27' N à 41°58' N (355 km)
80°32' W à 84°49' W (355 km)
Divers
Langues officielles De jure : Aucune
De facto : Anglais
Liens
Site web www.ohio.gov

L’Ohio est un État du Mid-Ouest des États-Unis. Il est bordé par la Pennsylvanie à l'est, le Michigan et le lac Érié au nord, l'Indiana à l'ouest, le Kentucky au sud et la Virginie-Occidentale au sud-est[2].

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Le nom Ohio provient du mot indien iroquois signifiant bonne rivière. Ce nom indien a ensuite été traduit par les Français comme la Belle-Rivière.

Histoire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Mound Builders.

Durant le XVIIIe siècle, les Français installèrent plusieurs avant-postes pour contrôler le commerce de fourrures de la région. En 1754, ils combattirent les Britanniques lors de la guerre de Sept Ans. Avec le traité de Paris de 1763, la France céda l'Ohio et le reste du Vieux Nord-ouest à la Grande-Bretagne.

La colonie anglaise de Virginie et le riche marchand londonien John Hanbury III, allié aux frères de George Washington s'y intéressèrent aussi. En 1748, leur Ohio Company obtient le feu vert pour coloniser ce territoire, dans un processus qui mènera à la guerre de Sept Ans et constitue le premier acte de la conquête de l'Ouest, qui passera dans un premier temps par la conquête du Sud des États-Unis.

Après la rébellion de Pontiac dans les années 1760, qui s'opposa au contrôle anglais, la guerre d'indépendance des États-Unis et le traité de Paris de 1783 donnèrent le territoire aux jeunes États-Unis d'Amérique.

En 1784, la Virginie céda aux États-Unis les territoires au nord de l'Ohio pour le développement vers l'ouest selon le système des townships. C'est Thomas Jefferson qui en fut à l'origine.

L'Ohio devint le dix-septième État des États-Unis d'Amérique le 1er mars 1803.

L'État voit naître en 1870 le parc d'attractions Cedar Point qui fut élu pendant plusieurs années « le meilleur parc d'attractions du monde »[réf. nécessaire]. L'Ohio est d'ailleurs réputée pour contenir de nombreux parcs à thème tels que Cedar Point et Kings Island qui contiennent les montagnes russes les plus incroyables. Il y a par exemple Magnum XL-200, Mean Streak, Mantis, Millenium Force, Wicked Twister, Top Thrill Dragster, Beast (Kings Island) et Son of Beast mais aussi la plus grande.

Plus récemment, en 1995, un groupe de travail sur les métadonnées pour l'accès aux ressources informatiques s'est réuni à Dublin, petite ville de l'Ohio. Le référentiel, connu sous le nom de Dublin Core, sous-tend le fonctionnement des moteurs de recherche tels que Google.

Géographie[modifier | modifier le code]

Régions géographiques de l'Ohio

En 2010, l'Ohio comptait 11 536 504 habitants[3], soit une densité de 108,68 hab/km2. Sa position géographique de lien entre le Nord-est et le Midwest a été un facteur important de la croissance de l'État.

Topographie[modifier | modifier le code]

L'Ohio est en grande partie composée de plaines et de reliefs bas, dont le plateau Allegheny.

Géologie[modifier | modifier le code]

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Les principaux cours d'eau sont les rivières Cuyahoga, Great Miami River, Maumee, Muskingum et Scioto. Les rivières de la partie nord rejoignent l'océan Atlantique nord par l'intermédiaire du lac Érié et du Saint-Laurent, les cours d'eau du sud rejoignent le golfe du Mexique via l'Ohio et le Mississippi.

Climat[modifier | modifier le code]

L'État a un climat continental humide, et, dans les comtés les plus au sud, un climat subtropical humide. La plus haute température enregistrée est de 45 °C près de Gallipolis le 21 juillet 1934[4], la plus basse de -39 °C à Milligan le 10 février 1899[5].

Villes principales[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Villes de l'Ohio.
Les 15 villes les plus peuplées de l'Ohio
Ordre Ville Population (2010)[6] Comté Population agglomération (2010)[7]
1 Columbus 787 033 Franklin 1 836 540
2 Cleveland 396 815 Cuyahoga 2 077 240
3 Cincinnati 296 943 Hamilton 2 130 151
4 Toledo 287 208 Lucas 651 429
5 Akron 199 110 Summit 703 200
6 Dayton 141 527 Montgomery 841 502
7 Parma 81 601 Cuyahoga 1
8 Canton 73 007 Stark 404 422
9 Youngstown 66 982 Mahoning 565 773
10 Lorain 64 097 Lorain 1
11 Hamilton 62 477 Butler 2
12 Springfield 60 608 Clark 133 333
13 Kettering 56 163 Montgomery 3
14 Elyria 54 533 Lorain 1
15 Lakewood 52 131 Cuyahoga 1
1Grand Cleveland, 2Aire urbaine de Cincinnati/Northern Kentucky, 3Grand Dayton

Politique[modifier | modifier le code]

L'Ohio est un État à la fois industriel et rural plutôt de tendance républicaine.

Résultats des élections présidentielles américaines dans l'Ohio[8]
Année Républicain Démocrate
2008 46,80 % 2 677 820 51,38 % 2 940 044
2004 50,81 % 2 859 768 48,71 % 2 741 167
2000 49,97 % 2 351 209 46,46 % 2 186 190
1996 41,02 % 1 859 883 47,38 % 2 148 222
1992 38,35 % 1 894 310 40,18 % 1 984 942
1988 55,00 % 2 416 549 44,15 % 1 939 629
1984 58,90 % 2 678 560 40,14 % 1 825 440
1980 51,51 % 2 206 545 40,91 % 1 752 414
1976 48,65 % 2,000,505 48,92 % 2 011 621
1972 59,63 % 2 441 827 38,07 % 1 558 889
1968 45,23 % 1 791 014 42,95 % 1 700 586
1964 37,06 % 1 470 865 62,94 % 2 498 331
1960 53,28 % 2 217 611 46,72 % 1 944 248

Élections présidentielles[modifier | modifier le code]

L'Ohio est un État particulièrement pourvoyeur en candidats à l'élection présidentielle. Sept natifs de l'Ohio ont été élus présidents des États-Unis (Ulysses S. Grant, Rutherford B. Hayes, James A. Garfield, Benjamin Harrison, William McKinley, William Howard Taft et Warren G. Harding). Tous étaient républicains. Le président William Henry Harrison, natif de Virginie, fut également résident de l'Ohio.

Lors des élections présidentielles, l'Ohio vote la plupart du temps pour les candidats républicains. De 1856 à 1908, les électeurs n'ont ainsi apporté leurs suffrages qu'à des candidats républicains. Le démocrate Woodrow Wilson ne l'a emporté en 1912 qu'avec 40,96 % des voix bénéficiant de la division du camp républicain entre le président William Howard Taft (26,82 %) et l'ancien président Theodore Roosevelt (22,16 %).
L'adage veut également qu'aucun républicain ne puisse entrer à la Maison-Blanche sans l'emporter dans l'Ohio ce qui est le cas depuis 1856, date de la première participation des républicains à une élection présidentielle et confirmé notamment par les élections de 1912, de 1916 et encore de 1932 (le démocrate Franklin Roosevelt remporta l'Ohio à 3 reprises mais fut défait dans l'état en 1944 par le républicain Thomas Dewey, battu au plan national) .

Les résultats électoraux de l'Ohio ont été au diapason du vote national depuis les élections présidentielles de 1964.

En 2004, l'Ohio a été un des enjeux principaux de l’élection présidentielle. George W. Bush qui avait remporté l'État en 2000 l'a de nouveau remporté en 2004 avec 51 % des suffrages et une marge plus réduite contre le candidat démocrate John Kerry. En 2008, le candidat démocrate, Barack Obama, a remporté cet État-clé avec 51,2 % des voix lui ouvrant les portes de la Maison-Blanche.

Administration locale[modifier | modifier le code]

Le gouverneur de l'Ohio est le républicain John Kasich (depuis le 10 janvier 2011). Il a succédé au démocrate Ted Strickland. Les postes de Secrétaire d'État (Mike DeWine), d'auditeur, d'attorney general et de trésorier sont détenus par des républicains .

Les deux chambres de la législature de l'Ohio sont également dominées par les républicains. Lors de la législature 2011-2013, la chambre des représentants de l'Ohio est contrôlée par 58 républicains (face à 41 démocrates) tandis qu'au Sénat de l'Ohio, 23 républicains font face à 10 démocrates.

La Cour suprême de l'État comprend elle-même 6 juges élus ou nommés (5 républicains et 1 démocrate).

Cependant, les maires des six plus grandes villes de l'État (Columbus, Cleveland, Cincinnati, Toledo, Akron, et Dayton) sont des démocrates. La zone urbaine de Cincinnati a été l'une rares zones urbaines du pays à voter pour le candidat républicain lors de l'élection présidentielle de 2004.

Représentation fédérale[modifier | modifier le code]

Au niveau fédéral, lors de la session 2011-2013, l'État est représenté au Sénat par le démocrate Sherrod Brown et le républicain Rob Portman tandis que 13 républicains et 5 démocrates siègent pour l'Ohio à la chambre des représentants.

Économie[modifier | modifier le code]

L'Ohio est un État doté de ressources naturelles très importantes comme le sel, le pétrole (3e producteur des États-Unis après le Texas et la Californie) et le gaz. L'Ohio est aussi très développé sur le plan agricole (tabac, céréales, coton, blé, avoine, etc.). Dans le domaine de l'élevage, l'Ohio élève principalement des porcs et des volailles. Le lac Érié était avant très utilisé pour la pêche, activité maintenant interdite par la pollution. Toutes ces ressources font de l'Ohio un État très riche (le 6e).

Culture[modifier | modifier le code]

Bibliothèque de la ville de Mansfield (Ohio)

Sport[modifier | modifier le code]

Séries TV[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]