The Ventures

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Ventures

Pays d'origine États-Unis
Genre musical Surf music, Rock instrumental
Années actives 1958 - aujourd'hui
Labels Dolton Records (en), Liberty Records, United Artists Records, Capitol Records, GNP Crescendo (en), Blue Horizon
Site officiel theventures.com
Composition du groupe
Membres Don Wilson (guitariste)
Nokie Edwards
Gerry McGee
Bob Spalding
Leon Taylor
Anciens membres Bob Bogle (décédé)
Howie Johnson (décédé)
Mel Taylor (décédé)
John Durrill
Joe Barile
Dave Carr (décédé)
Biff Vincent
Leisha Soukary
Jonell Calendar
George Babbitt
Skip Moore

The Ventures est un groupe de rock instrumental et de surf music américain formé en 1958.

Ils furent au début des années 1960, très célèbres notamment grâce à leurs interprétations de plusieurs thèmes comme Hawaï Five-o (de la série du même nom; en français: Hawaï police d'État), et notamment le célèbre morceau des Surfaris: "Wipe Out". Ils font partie du Rock and Roll Hall of Fame depuis 2008.

Formation[modifier | modifier le code]

Nole « Nokie » Edwards en 2009 à Nashville au « Chet Atkins Appreciation Society ».
  • Donald "Don" Wilson (né en 1933) : cofondateur du groupe, guitare.
  • Robert "Bob" Bogle (né en 1934 - mort en 2009) : cofondateur du groupe, basse, guitare.
  • Nole "Nokie" Edwards (né en 1935) : guitare, basse (depuis 1960)
  • Mel Taylor (né en 1933 - mort en 1996) : batteur (de 1962 à 1996)
  • Gerry McGee (né en 1937) : guitare (depuis 1968)
  • Bob Spalding : basse (depuis 1981)
  • Leon Taylor (fils de Mel Taylor, né en 1955) : batteur (depuis 1997)

Autres membres : George Babbitt (batteur en 1959), Skip Moore (batteur en 1960), Howie Johnson (batteur de 1960 à 1962, décédé en 1988), Joe Barile (batteur de 1973 à 1978), John Durrill (claviers de 1969 à 1972).

Carrière[modifier | modifier le code]

Formé à l'origine sous le nom de The Versatones par Don Wilson et Bob Bogle (guitaristes travaillant dans la construction à Tacoma[1], Washington), le groupe enregistre dès 1959, ses premières chansons, The Real McCoy et Cookies And Coke, qui n'arrivent cependant pas à percer dans les charts. Renforcé par Nokie Edwards à la basse et accompagné par Skip Moore à la batterie, ils enregistrent une reprise du titre de Johnny Smith, Walk Don't Run mais qui n'intéresse aucun producteur. Sous l'impulsion de la mère de Don Wilson, ils décident alors de créer leur propre compagnie, Blue Horizon Records et de promouvoir eux-mêmes, leurs morceaux.

Walk Don't Run , diffusé régulièrement à la radio par un DJ de Seattle, tombe dans l'oreille de Bob Reisdorf, propriétaire de Dolton Records, qui va faire signer le groupe. En septembre 1960, Walk Don't Run atteint la 2e place des charts américains. Avec la mode de la surf music, le groupe acquiert rapidement une grande notoriété à travers les USA, devenant surement le groupe instrumental le plus populaire de son époque.

De 1960 à 1962, le groupe se stabilise autour de Bob Bogle (guitare lead), Don Wilson (guitare rythmique), Nokie Edwards (basse) et Howie Johnson (batterie). En 1962, Nokie Edwards et Bob bogle échangent leurs instruments. Edwards se révèle être un virtuose de la six-cordes et son style va beaucoup influencer la musique des Ventures à partir de cette époque. La même année, Howie Johnson victime d'un grave accident est remplacé par Mel Taylor, un batteur dont le style agressif et puissant va aussi particulièrement marquer la musique du groupe. Cette époque est considérée comme l'apogée du groupe.

La fin des années 60 marque le déclin du groupe. Les changements des goûts musicaux du public, le remplacement de Nokie Edwards par Gerry McGee en 1968, n'arrivent pas à maintenir le groupe qui se disperse au milieu des années 70. Le regain d'intérêt pour la surf music au début des années 80, permet au groupe de retrouver une seconde jeunesse. La B.O. du film Pulp Fiction de Quentin Tarantino dans les années 90, va aussi remettre au goût du jour la surf music, et notamment, Surf Rider de Nokie Edwards.

Influence des Ventures sur la musique[modifier | modifier le code]

Les Ventures furent l'un des groupes américains les plus populaires des années 60. Ils ont réalisé près de 38 albums et vendu jusqu'à maintenant plus de 110 millions d'albums dans le monde entier. Ils sont les 6e vendeurs de disques des années 60. En 1963, cinq de leurs albums étaient classés dans le top 100 des ventes de disques aux États-Unis.

Musicalement, les Ventures ont été des pionniers et des références pour de nombreux musiciens. Nokie Edwards fut un des premiers à utiliser la distorsion sur sa guitare (sur 2000 Pounds Bee en 1962), et à jouer avec une guitare à douze cordes. Des musiciens comme Keith Moon (The Who), Roger Glover (Deep Purple) ou Carl Wilson (The Beach Boys) citent souvent les Ventures comme l'une de leurs principales références. Gene Simmons (Kiss) et Jeff Baxter (The Doobie Brothers) furent même membres du Ventures Fan Club.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Liste non-exhaustive (près de 69 albums !)

  • Walk Don't Run, 1960
  • Mashed Potatoes With Gravy
  • Surfin', 1963
  • The Ventures In Space, 1964
  • Walk Don't Run, Vol. 2, 1964
  • The Ventures Knock Me Out, 1965
  • The Ventures Christmas Album, 1965
  • Super Psychedelics, 1967
  • Hawaii Five-0, 1969
  • 10th Anniversary Album, 1970

Albums Live[modifier | modifier le code]

Liste non-exhaustive, la plupart enregistré au Japon (29 albums)

  • The Ventures In Japan, 1965
  • The Ventures On Stage, 1965
  • The Ventures In Tokyo'68, 1968

Thèmes célèbres interprétés[modifier | modifier le code]

  • Walk Don't Run (Smith)
  • Apache 65 (Lordan)
  • Perfidia (Dominguez)
  • Batman Theme (Hefti)
  • The Cruel Sea (Maxfield)
  • Wipe Out (Berryhill/Connolly/Fuller)
  • Caravan (Ellington/Mills/Tizol)
  • Loco-motion (Goffin/King)
  • Rawhide (Washington/Tiomkin)
  • Hawaii Five-0 (Stevens)
  • The Men From UNCLE (Goldsmith)
  • Secret Agent Man (Barri/Sloan)
  • Pipeline (Carman/Spickard)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Discographie complète

Références[modifier | modifier le code]