Leadbelly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Huddie Ledbetter jouant de l'accordeon.
Huddie Ledbetter et sa femme Martha Promise en 1935

Leadbelly (« ventre de plomb », parfois orthographié Lead Belly[1]), né Huddie William Ledbetter à Mooringsport, Louisiane, probablement le 23 janvier 1885[2], et mort à New York le 5 décembre 1949, est un chanteur et guitariste de blues et de folk.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Leadbelly est né de Wesley et Sally Ledbetter dans une plantation près de Mooringsport en Louisiane. À l'âge de cinq ans, il déménage avec sa famille pour Leigh, au Texas. Il y reçoit son premier instrument, un accordéon offert par son oncle.

Vers 1905, il prend son indépendance et gagne sa vie comme guitariste et occasionnellement comme ouvrier. En parlant de sa jeunesse, Leadbelly prétendra plus tard qu'il lui arrivait de coucher avec huit ou dix femmes par nuit.

Les années de prison jusqu'à sa découverte par les Lomax[modifier | modifier le code]

L'esprit vantard de Leadbelly ainsi que son penchant pour la bagarre lui valent quelques déboires avec la justice et il est envoyé dans une prison du Texas pour la seconde fois, accusé d'avoir tué un homme lors d'une rixe en 1918, ce qu'il niera toute sa vie (un noir était toujours coupable, voir les lois Jim Crow). Condamné à vingt ans de prison, il est libéré seulement sept ans après son incarcération. La légende dira que sa libération est due à une chanson qu'il a écrite pour le gouverneur Pat Neff, mais officiellement, Leadbelly est libéré pour bonne conduite. Comme il était sans doute innocent, cette légende prend toute sa réalité.

En 1930, Leadbelly est de nouveau en prison, mais cette fois en Louisiane, pour tentative de meurtre, pour un noir, se défendre étant une tentative de meurtre dans le Sud. C'est en prison, en 1933, qu'il est découvert par les musicologues John et Alan Lomax, qui sont séduits par son talent. Ils enregistrent alors des centaines de chansons à l'aide d'un équipement mobile pour la Bibliothèque du Congrès. L'année suivante, Leadbelly est à nouveau gracié, grâce à une pétition remise au gouverneur de Louisiane, O. K. Allen, par les Lomax.

Après la prison[modifier | modifier le code]

Redevable envers les Lomax, Leadbelly autorise Alan à le prendre sous son aile et, à la fin de l'année 1934, il part avec lui pour New York, où il trouve la célébrité, mais pas la fortune. En 1935, il épouse Martha Promise et commence à enregistrer avec l'American Record Corporation, mais ne remporte qu'un succès commercial modéré, en partie parce que le label insiste pour qu'il enregistre des chansons de blues, alors qu'il est plus connu pour des morceaux de folk. Le couple se retrouve avec des problèmes d'argent.

En 1939, il est de nouveau emprisonné pour des violences. À sa libération en 1940, Leadbelly retrouve la scène montante du folk de New York et se lie avec Woody Guthrie et le jeune Pete Seeger. Entre 1940 et 1945, il enregistre pour RCA, pour la Bibliothèque du Congrès et pour Moe Asch, le créateur de Folkways Records. En 1944, il réalise ses meilleurs enregistrements pour Capitol Records en Californie.

En 1949, il entame une tournée en Europe, mais tombe malade avant son terme. On lui diagnostique une sclérose latérale amyotrophique, dont il meurt à la fin de l'année à l'âge de 64 ans. Il est inhumé au cimetière Shiloh Baptist Church, à Caddo Parish, près de Blanchard en Louisiane.

Musique[modifier | modifier le code]

Style[modifier | modifier le code]

Leadbelly était un maître de la guitare à 12 cordes et avait une voix aiguë et puissante. Son morceau le plus connu, Goodnight Irene, a été au hit-parade en 1950.

Héritage musical[modifier | modifier le code]

Le vaste répertoire de Leadbelly, qu'il a lui-même adapté de plusieurs sources, a influencé de nombreux musiciens de folk, de country, de pop et de rock, à commencer par le groupe de Pete Seeger, The Weavers, qui connaît le succès avec Goodnight Irene, enregistré l'année suivant la mort de Leadbelly.

et bien d'autres.

Lead Belly est mentionné dans des chansons de

Chansons[modifier | modifier le code]

  • Ain't It a Shame
  • Alabama Bound
  • Alberta
  • Banker's Blues
  • Big Fat Woman
  • Black Betty
  • The Boll Weevil
  • Borrow Love & Go
  • The Bourgeois Blues
  • Bring Me Lil Water Silvy
  • Christmas is a Coming
  • Cotton Fields
  • Dekalb Woman 2
  • Fiddlers Dram
  • Frankie and Albert (Trad.)
  • The Gallows Pole
  • Good Morning Blues
  • Green Corn
  • Grey Goose
  • Goodnight Irene
  • Heaeh Mountain Stomp
  • Hitler Song
  • I'm On My Last Go Round
  • In New Orleans (House of the Rising Sun)
  • Jesn Harlow
  • John Hardy
  • Julie Ann Johnson
  • Keep Your Hands Off Her
  • Laura
  • Leaving Blues
  • Line Em
  • Looky Looky Yonder
  • The Midnight Special
  • New York City
  • Noted Rider
  • Pick a Bale of Cotton
  • Poor Howard
  • Roberta
  • Rock Island Line
  • Sail On, Little Girl, Sail On
  • TB Woman Blues
  • They Hung Him on a Cross (Easter)
  • Where Did You Sleep Last Night (Black Girl)
  • Whoh Back Buck
  • Yellow Womans Doorbells

Film[modifier | modifier le code]

Un film biographique sur Leadbelly, intitulé Leadbelly, est sorti en 1976. Réalisé par Gordon Parks et joué par Roger E. Mosley pour le rôle titre, il relate la vie de Leadbelly jusqu'à sa dernière sortie de prison.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. HUDDIE WILLIAM LEAD BELLY, LEDBETTER sur www.universalis.fr
  2. Sa date de naissance est sujette à caution : on la place généralement en 1885, mais certaines sources la situent en 1888 ou 1889. Le jour même varie, selon les versions, entre le 20 janvier, le 21 janvier, le 23 janvier ou le 29 janvier.
  3. « ABBA - Medley: Pick a Bale of Cotton*On Top of Old Smokey*Midnight Special », sur HitParade.ch

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :