Nousseviller-lès-Bitche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nousseviller-Saint-Nabor.
Nousseviller-lès-Bitche
Le centre-bourg.
Le centre-bourg.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Lorraine
Département Moselle
Arrondissement Sarreguemines
Canton Volmunster
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Bitche
Maire
Mandat
Jacqueline Glad
2014-2020
Code postal 57720
Code commune 57513
Démographie
Population
municipale
147 hab. (2011)
Densité 30 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 06′ 14″ N 7° 22′ 30″ E / 49.1039, 7.37549° 06′ 14″ Nord 7° 22′ 30″ Est / 49.1039, 7.375  
Altitude Min. 265 m – Max. 374 m
Superficie 4,86 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte administrative de Moselle
City locator 14.svg
Nousseviller-lès-Bitche

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte topographique de Moselle
City locator 14.svg
Nousseviller-lès-Bitche

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Nousseviller-lès-Bitche

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Nousseviller-lès-Bitche

Nousseviller-lès-Bitche est une commune française située dans le département de la Moselle en région Lorraine. Le village fait partie du Pays de Bitche, du Parc naturel régional des Vosges du Nord et du bassin de vie de la Moselle-est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le village de Nousseviller se situe dans le nord du Bitscherland, à six kilomètres et demi de la frontière allemande, sur la route de Bitche à Volmunster. Situé sur un plateau au relief peu accidenté, le village et son annexe de Dollenbach possèdent l'un des plus petits bans du pays de Bitche, comptant seulement 474 hectares.

À proximité de la bordure orientale du pays découvert, le village a peu évolué depuis le milieu du XVIIIe siècle, à l'époque où l'Atlas topographique du comté de Bitche est établi, en 1758. Destiné à évaluer les richesses forestières de la région, il présente des maisons non jointives, disposées dans ordre le long de la seule rue de l'agglomération. Les jardins bordés par des haies sont représentés par des hachures esquissées à touches légères. Quant aux terres labourables, elles sont symbolisées par des hachures alternant avec des points et les prairies par des touffes d'herbe. Comparée aux cartes actuelles et en particulier au cadastre, le document apparaît fiable dans son ensemble mais le relief, rendu par des ombres, reste assez approximatif.

Toponymie[modifier | modifier le code]

  • Nussivilre (1298), Norswiller (1544), Nuszweiller (1755), Nusweiler (1771), Nusswiller (XVIIIe siècle), Nousweiller (1779), Nousseweiller (1793), Nousviller (1801), Nusweiler (carte Cassini), Nousseviller-lès-Volmunster (XIXe siècle).
  • En francique lorrain: Nusswiller[1].
  • Dollenbach: Villa Dollenbach (1329), Dollenbach (1751).

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village est mentionné pour la première fois en 1298 sous la forme Nussiwilre, du nom d'homme germanique Nosso et du substantif vilare, weiler, le village. Le village actuel ne remonte pas au-delà de la fin du XVIIe siècle, les premiers habitants étant des immigrants luxembourgeois.

Cultes[modifier | modifier le code]

Du point de vue ecclésiastique, le village n'a pas cessé d'être la succursale de Volmunster dans l'archiprêtré du même nom.


Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1971 mars 1995 Aloyse Wagner    
mars 1995 mars 2001 Marcel Wagner    
mars 2001   François Meyer    
Les données manquantes sont à compléter.

Du point de vue administratif, le village est une commune du canton de Volmunster depuis 1790, tandis que Dollenbach possède le statut de commune de 1790 à 1811.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 147 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1861 1866 1871
139 94 166 244 268 275 217 234 215
1875 1880 1885 1890 1895 1900 1905 1910 1921
219 209 220 201 212 224 228 243 245
1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982
233 246 242 82 172 186 166 155 142
1990 1999 2004 2006 2009 2011 - - -
141 134 152 153 153 147 - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2004[3].)
Histogramme de l'évolution démographique


La population a oscillé au fil des années, passant de 167 habitants en 1817 à 309 en 1853. Elle chute considérablement après la Seconde Guerre mondiale et ne compte plus que 142 habitants au recensement de 1982, et 134 en 1999, répartis entre Nousseviller intra-muros (100 hab.) et Dollenbach : 34.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Édifice religieux[modifier | modifier le code]

  • Chapelle Saint-Michel, construite en 1705 aux frais de Jean Henri Kirsch, laboureur de Nousseviller, à cause de l'éloignement de la mère église de Volmunster. Agrandie en 1722 par les habitants du lieu. Jugée trop petite au milieu du XIXe siècle, interdite en 1894, reconstruite et bénite en 1901, détruite pendant la guerre de 1939-1945, reconstruite après la guerre.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Joël Beck, Le pays de Bitche : 1900-1939, A. Sutton, Saint-Cyr-sur-Loire, 2005, 127 p. (ISBN 2-8491-0267-9) Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Gérard Henner, Germaine Stenger, Arsène Michels (et al.), Nousseviller au Pays de Bitche et Dollenbach son annexe : Documents, témoignages, récits, tables généalogiques, 2002, 144 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Geoplatt
  2. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2004, 2006, 2009, 2011