Quarterback

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Quarterback (bande dessinée) et QB.
Quarterback entamant un mouvement de passe en avant

Le quarterback (QB), appelé quart-arrière au Canada et en Suisse, ou, tout simplement, le quart, est un poste offensif au football américain et au football canadien.

Qualités[modifier | modifier le code]

Le poste de quarterback jouit d'une grande diversité de gabarits et de styles de jeu. Autrefois, le quarterback était surtout grand et peu mobile avec cependant un bras puissant et précis. C'est encore le type de quarterback dominant au sein de la NFL. Ce type de joueur, dont les illustrations actuelles sont Peyton Manning (Broncos de Denver), Tom Brady (Patriots de la Nouvelle-Angleterre) ou encore Carson Palmer (Cardinals de l'Arizona), mesure environ 1,95 m pour un peu moins de 110 kg. Ces vingt dernières années, la ligue américaine, relayée encore plus largement par la ligue canadienne de football, s'est néanmoins ouverte à un autre type de quarterback plus petit et plus mobile dont les meilleurs exemples sont Steve Young, John Elway, Randall Cunningham, Drew Brees, ou encore Donovan McNabb. Ce type de quarterback tourne plutôt autour de 1,85 m pour environ 100 kg. Il se sert aussi plus volontiers de ses jambes pour gagner quelques yards à la course.

Rôles[modifier | modifier le code]

Position du quarterback (en bleu) dans un schéma de jeu classique

C'est lui qui dirige l'offensive et appelle les jeux. Il se place généralement directement derrière le centre, l'un des joueurs de ligne offensive. C'est donc au quarterback que le centre remet le ballon au début de chaque séquence de jeu, après avoir reçu son commandement. Les joueurs de son équipe doivent le protéger d'un plaquage le temps qu'il envoie la balle ou la donne à un coureur, ou même qu'il n'entame lui-même une course.

S'il se fait plaquer avant de passer le ballon et qu'il est toujours derrière la ligne de mêlée, cela s'appelle un sack. Il doit également éviter de se faire intercepter le ballon par l'équipe adverse ou d'être plaqué dans sa end zone, auquel cas l'équipe subirait un Safety qui rapporterait deux points à l'adversaire et lui rendrait la possession.

Il s'apparente à un demi d'ouverture au rugby à XV, il doit avoir une bonne vision du jeu, un excellent leadership, ainsi qu'un calme et un sang-froid à toute épreuve. La pression est en effet sur ses épaules. Étant le joueur le plus en vue sur le terrain, il assume aux yeux du public la responsabilité du résultat de l'équipe. C'est ainsi que les quarts-arrières victorieux deviennent de véritables stars. À l'inverse, sa carrière peut vite se trouver obstruée si son équipe ne gagne pas ou s'il évolue au sein d'une équipe ayant une qualité médiocre au niveau des receveurs et/ou de la ligne offensive.

Il existe une méthode permettant d'évaluer la performance à la passe du quarterback ; il s'agit de l'évaluation de quarterback appelée passer rating en anglais.

Le quarterback n'est pas le seul joueur autorisé à faire une passe en avant. Tous les joueurs peuvent le faire, sauf le centre et les autres joueurs de la ligne offensive, tant qu'ils ne franchissent pas la ligne de mêlée.

Il existe plusieurs types de quarterbacks : ceux de la « vieille école », souvent grands et peu mobiles, au jeu presque exclusivement fondé sur la passe (ex : Peyton Manning, Tom Brady) ; ceux de la « nouvelle génération », plus petits et plus mobiles, ayant un jeu lui aussi basé sur la passe mais étant capables de bouger sur leur ligne voire de courir (ex : Ben Roethlisberger, Brett Favre) ; ceux qui courent, possédant une grande rapidité et des talents de running back, utilisant autant la passe que la course pour déstabiliser les défenses (ex : Colin Kaepernick, Russell Wilson, ou Michael Vick )

Grands quarterbacks du passé[modifier | modifier le code]

Quarterbacks en activité[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]