Birmingham (Alabama)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Crystal Clear app fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Birmingham (homonymie).
Birmingham
Drapeau
Drapeau
Image illustrative de l'article Birmingham (Alabama)
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Alabama Alabama
Comtés Jefferson et Shelby
Maire William Bell
Démographie
Population 212 113 hab. (2013)
Densité 539 hab./km2
Population Aire urbaine 1 140 300 hab. (2013)
Géographie
Coordonnées 33° 39′ 12″ N 86° 48′ 32″ O / 33.653333, -86.80888933° 39′ 12″ Nord 86° 48′ 32″ Ouest / 33.653333, -86.808889  
Superficie 39 350 ha = 393,5 km2
· dont terre 388,3 km2 (98,68 %)
· dont eau 5,2 km2 (1,32 %)
Fuseau horaire CST (UTC-6)
Divers
Fondation 1871
Surnom « The Magic City », « Pittsburgh of the South », « The Ham »
Localisation
Carte des comtés de Jefferson et Shelby
Carte des comtés de Jefferson et Shelby

Géolocalisation sur la carte : Alabama

Voir sur la carte administrative de l'Alabama
City locator 14.svg
Birmingham

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
Birmingham

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte topographique des États-Unis
City locator 14.svg
Birmingham
Liens
Site web http://www.informationbirmingham.com

Birmingham (en anglais américain [ˈbɜrmɪŋhæm]) est la plus grande ville de l'État de l'Alabama, aux États-Unis. Elle est le siège du comté de Jefferson, mais des portions de la ville sont aussi situées dans le comté de Shelby. Fondée en 1871 après la guerre de Sécession, en tant qu'entreprise industrielle, son nom provient de Birmingham, la ville industrielle principale d'Angleterre.

La commune de Birmingham avait une population de 212 237 habitants au recensement de 2010, une baisse de 12,6 % par rapport au recensement de 2000. Cependant, Birmingham est le noyau d'une aire urbaine connue sous le nom de Grand Birmingham (Birmingham-Hoover-Cullman Metropolitan Statistical Area) comprenant 1 212 848 habitants, ce qui en fait la 48e aire urbaine des États-Unis. De nombreux groupes[Qui ?] ont qualifié ces dernières années la ville comme étant l'une des plus agréables à vivre dans le pays.

Histoire[modifier | modifier le code]

Birmingham fut fondée le 1er juin 1871 par les promoteurs immobiliers qui vendirent des lots de terrain près du croisement prévu des chemins de fer des compagnies Alabama & Chattanooga et South & North. L'endroit abritait du minerai, du charbon et du calcaire – les principaux matériaux utilisés pour faire de l'acier – à une proximité remarquable et presque unique au monde. Dès le départ la nouvelle ville fut donc aménagée comme un grand centre industriel mais ses débuts furent lents à cause du choléra et du crash de Wall Street de 1873, après quoi elle commença à se développer rapidement.

Dans les années 1950 et années 1960, Birmingham attira l'attention du monde entier pour être devenu le centre du combat pour les droits civiques des Afro-Américains. Le point décisif de ce mouvement survint en 1963 lorsque Martin Luther King, emprisonné pour avoir pris part à une protestation non violente, rédigea la Letter from Birmingham Jail, aujourd'hui célèbre. Cette même année, le 15 septembre, un attentat à la bombe est perpétré contre l'Église baptiste de la 16e rue par des membres du Ku Klux Klan, causant la mort de quatre fillettes noires. Cet attentat et la mort de ces enfants aura un retentissement national et international.

En 2006, le journal Birmingham News a publié une bouleversante série de photos sur cette ville au début des années 1960. La secrétaire d'État américaine Condoleezza Rice (née en 1954) et la militante communiste Angela Davis (née en 1944) ont grandi à Birmingham pendant cette époque.

Comme dans d'autres villes industrielles du pays, la population dans la ville elle-même a diminué durant les dernières décennies. Elle était de 340 887 en 1960 et de 212 237 en 2000, soit une perte d'environ 40 %. Toutefois, la croissance de ses banlieues durant la même période a permis à la population de l'aire urbaine d'augmenter.

En 1971 la ville célébra son centenaire avec une série de rénovations de bâtiments publics, dont le Vulcan Park. La ville élit son premier maire afro-américain, le Dr Richard Arrington Junior, en 1979.

Durant le XXe siècle, alors que l'industrie déclinait dans l'ensemble de la nation, l'économie de Birmingham a su se diversifier avec succès. Bien que l'industrie en représente un secteur fort, Birmingham est aussi un centre de recherches médicales et un pouvoir régional d'éditeur et bancaire très fort. La ville compte plusieurs universités, dont trois établissements très respectés : l'université Samford (privée, de confession baptiste), l'université Birmingham-Southern (privée, de confession méthodiste mais de tradition laïque) et l'université de l'Alabama à Birmingham (dite « UAB », université d'État). L'université de l'Alabama à Birmingham fait partie des centres de recherches médicales les plus avancés au monde. Son école de médecine a été classée 23e sur le plan national en 2006.

Birmingham aux alentours de 1916

Géographie[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

Relevé météorologique de Birmingham
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 0 2,2 5,6 8,9 14,4 18,3 21,1 20,6 17,2 10,6 5,6 1,7 10,5
Température moyenne (°C) 6,1 8,3 12,8 16,1 20,6 24,4 26,7 26,7 23,3 17,2 11,7 7,8 16,8
Température maximale moyenne (°C) 11,7 14,4 18,9 23,3 27,2 31,1 32,8 32,2 29,4 23,9 18,3 13,3 23
Record de froid (°C) −21,1 −16,7 −16,7 −3,3 2,2 5,6 10,6 10,6 2,8 −2,8 −15 −17,2 −21,1
Record de chaleur (°C) 27,2 28,3 32,2 33,3 37,2 41,1 41,7 40,6 41,1 34,4 29,4 26,7 41,7
Précipitations (mm) 138,4 106,9 154,9 118,6 122,7 96 129,3 88,4 102,9 82 117,6 113,5 1 371,2
Source : Weather.com


Architecture[modifier | modifier le code]

Façade de la cathédrale Saint-Paul

Transports[modifier | modifier le code]

Birmingham possède un aéroport (Birmingham International Airport, code AITA : BHM).

Personnalités liées à la ville[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :