Mahmoud Abdul-Rauf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mahmoud Abdul-Rauf Portail du basket-ball
Mahmoud abdul-rauf.jpg
Mahmoud Abdul-Rauf
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (45 ans)
Gulfport
Taille 1,83 m (6 0)
Situation en club
Poste Meneur
Carrière universitaire ou amateur
Tigers de LSU
Draft NBA
Année 1990
Position 3e
Franchise Nuggets de Denver
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1990–1996
1996–1998
1998–1999
2000–2001
2003–2004
2004–2005
2006–2007
2008–2009
2009-2011
Nuggets de Denver
Kings de Sacramento
Fenerbahçe Ülkerspor
Grizzlies de Vancouver
Ural Great Perm
Sedima Roseto
Aris Salonique
Al-Ittihad
Kyoto Hannaryz

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.

Mahmoud Abdul-Rauf (de son vrai nom Chris Wayne Jackson le 9 mars 1969 à Gulfport, Mississippi) est un ancien joueur américain professionnel de basket-ball.

Abdul-Rauf changea son nom en 1991 à la suite de sa conversion à l'islam. Après une carrière NCAA avec les Tigers de LSU de l'Université d'État de Louisiane, il fut sélectionné au troisième rang de la draft NBA 1990 par les Nuggets de Denver. Il joua avec Denver jusqu'en 1995, il fut un joueur-clé de l'équipe, remportant le trophée de NBA Most Improved Player en 1993. Abdul-Rauf joua par la suite pour les Kings de Sacramento et les Grizzlies de Memphis. Il fut leader de la ligue au pourcentage de lancers-francs en 1994 et 1996[1], manquant pour un malheureux lancer-franc le record de l'histoire NBA en pourcentage de lancers-francs lors de la saison 1993-94 (il réussit une performance de 219 lancers-francs sur 229, soit 95,6 % alors que Calvin Murphy avait réussi 95,8 % (206/215) lors de la saison 1980-81). Il détient le plus haut pourcentage de réussite aux lancers-francs en carrière de l'histoire de la NBA avec 90,5 %. Après avoir quitté la NBA, il partit jouer en Europe, prenant sa retraite à l'issue de la saison 2004-05. Lors de la saison 2006-07, il sortit de sa retraite pour la troisième fois de sa carrière pour évoluer avec Aris Salonique.

Abdul-Rauf souffrait du syndrome de la Tourette qu'il surmonta pour réussir une carrière sportive.

Depuis qu'il s'est retiré de la NBA, il a construit une mosquée dans sa ville de Gulfport, Mississippi et est devenu imam. Il a transformé une propriété reconnue comme une demeure de vente de crack en mosquée pour montrer un symbole et mobiliser son quartier pour la lutte contre la drogue et le crime. À 41 ans, il joue en ligue japonaise avec l'équipe de Kyoto Hannaryz et a tourné à 17,9 points de moyenne par match[2].

Controverse[modifier | modifier le code]

Abdul-Rauf est davantage connu pour la controverse qu'il a suscité lorsqu'il a refusé de se lever vers le drapeau américain avant les matches, disant que ce drapeau était un "symbole d'oppression" et que les États-Unis possédaient une longue "histoire de tyrannie". Il disait que se lever pour le drapeau et l'hymne américain viendrait en contradiction avec ses convictions religieuses. Le 12 mars 1996, la National Basketball Association suspendit Abdul-Rauf pour son refus de se lever, mais la suspension ne dura que pour une rencontre. Deux jours après, la ligue négocia un compromis avec lui, où il devait se lever durant l'hymne national, mais pouvait fermer les yeux et regarder par terre. Il récitait silencieusement une prière durant ce temps.

Dans un but de provocation et de réponse à cette controverse, quatre employés de "KBPI" de Denver entrèrent dans une mosquée du Colorado et jouèrent « the Star-Spangled Banner » avec des tambours et des trompettes[3].

Évolution de sa carrière[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « NBA & ABA Year-by-Year Leaders and Records for Free Throw Pct », sur basketball-reference.com
  2. « Mahmud Abdul-Rauf s’éclate en ligue japonaise », sur basketsession.com,‎ 4 août 2010 (consulté le 4 août 2010)
  3. (en) « Charges Are Filed In Mosque Incident », sur nytimes.com,‎ 24 mars 1996 (consulté le 4 août 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :