Jamal Mashburn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jamal Mashburn Portail du basket-ball
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (41 ans)
New York
Taille 2,03 m - 6 ft 8 in
Poids 109 kg
Surnom The Monster Mash
Masher
Situation en club
Numéro 32,24
Poste ailier
Carrière universitaire ou amateur
(1990–1993) Wildcats du Kentucky
Draft NBA
Année 1993
Position 4e
Franchise Mavericks de Dallas
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1993-1994
1994-1995
1995-1996
1996-1997
1996-1997
1997-1998
1998-1999
1999-2000
2000-2001
2001-2002
2002-2003
2003-2004
Mavericks de Dallas
Mavericks de Dallas
Mavericks de Dallas
Mavericks de Dallas
Heat de Miami
Heat de Miami
Heat de Miami
Heat de Miami
Hornets de Charlotte
Hornets de Charlotte
Hornets de la Nouvelle-Orléans
Hornets de la Nouvelle-Orléans
19,2
24,1
23,4
10,6
13,4
15,1
14,8
17,5
20,1
21,5
21,6
20,8

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.

Jamal Mashburn (né le 29 novembre, 1972 à New York) est un joueur américain professionnel de basket-ball à la retraite, il a évolué aux Mavericks de Dallas, au Heat de Miami et a terminé sa carrière chez les Hornets de la Nouvelle-Orléans.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sélectionné en quatrième position par les Mavericks de Dallas lors de la draft NBA 1993, Mashburn forma le célèbre trio des " 3 J " avec Jim Jackson et Jason Kidd. Mashburn était un scoreur prolifique durant ses 12 saisons passées dans la ligue, avec en moyenne 19,1 points par match. Il était surnommé The Monster Mash ou Masher. Il devient, en décembre 1994, le deuxième plus jeune joueur à franchir la barre des 50 points dans un match, devancé par Rick Barry de 87 jours[1]. Depuis LeBron James et Brandon Jennings l'ont relégué à la quatrième place.

Maillot retiré chez les Kentucky Wildcats

Jamal Mashburn fait partie des six joueurs NBA depuis 1970 à avoir inscrit plus de 20 points en moyenne lors de la dernière saison de sa carrière[réf. nécessaire], tournant en effet à 20,8 points par match avec les Hornets durant la saison 2003/2004.

En janvier 2012, persuadé que la NBA lui a fourni les armes pour réussir son après carrière, l’ancien Frelon a désormais un rêve : être propriétaire des Hornets de la Nouvelle-Orléans. Il en a déjà parlé avec David Stern, à plusieurs reprises. Il est prêt à prendre la tête d’un groupe d’investisseurs. Il n’attend même que ça[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Jamal Mashburn Bio », sur www.nba.com (consulté le 26 mars 2010)
  2. (en) « Jamal Mashburn veut racheter les Hornets », sur http://www.basketusa.com/ (consulté le 8 janvier 2012)