Georges Hüe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Georges Hüe

Description de cette image, également commentée ci-après

Georges Hüe

Nom de naissance Georges Adolphe Hüe
Naissance
Décès
Activité principale Compositeur
Style Musique classique
Opéra
Lieux d'activité Paris
Maîtres Charles Gounod, César Franck
Récompenses Prix de Rome 1879

Œuvres principales

  • Cantate Médée, 1879
  • Titania, opéra (3 actes, L. Gallet & A. Corneau), création 20 janvier 1903, Opéra-Comique (Favart), Paris.
  • Dans l'ombre de la cathédrale, opéra (3 actes, M. Léna & H. Ferrare, d'après Blasco Ibanez), création 7 décembre 1921, Opéra, Paris.

Georges Adolphe Hüe () est un compositeur français de la période moderne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hüe nait à Versailles dans une famille d'architectes. Il a pour professeurs Charles Gounod et César Franck. Il remporte en 1879 le Prix de Rome avec sa cantate Médée et part à la Villa Médicis. À son retour à Paris, l'Opéra-Comique produit sa première œuvre de scène, Les Pantins. Cette pièce sans intrigue en deux actes pour quatre chanteurs ignore complètement la tendance réaliste de l'époque et est acclamée par le public.

Son premier opéra est Le Roi de Paris, un drame historique sur un amour non désiré. Stimulé par la fantaisie et Shakespeare, il crée un second opéra pour chœurs et orchestre, Titania, remarquable pour ces scènes impressionnistes. En 1910, l'Opéra-Comique produit Le Miracle, un opéra en cinq actes combinant l'histoire mythologique de Pygmalion et le miracle religieux.

Son œuvre la plus appréciée du public est Dans l'ombre de la cathédrale qui met en scène le conflit entre les idéaux socialistes et catholiques. L'opéra est joué plusieurs fois jusque dans les années 1920.

À la suite de ses voyages en Asie, Hüe écrit Siang-Sin, un ballet-pantomime créé pour un festival de printemps chinois en 1924.

Sa dernière œuvre pour scène est Riquet à la houppe basé sur le conte de Charles Perrault.

Hüe compose également des œuvres pour chorales ou par exemple pour flûtes comme sa Fantaisie pour flûte et orchestre composée pour Adolphe Hennebains, professeur au Conservatoire de Paris et successeur à ce poste de Paul Taffanel, décédé en 1908.

La musique d'Hüe a rencontré peu de succès, probablement car son style n'a pas changé dans le temps. Il est cependant compétent et parfois inspiré et a reçu l'admiration de plusieurs compositeurs célèbres comme Claude Debussy ou Gabriel Fauré.

Hüe meurt à Paris en 1948.

Opéras[modifier | modifier le code]

  • Les Pantins, opéra comique (2 actes, E. Montagne), création le 28 décembre 1881, Opéra-Comique (Favart), Paris.
  • Le Roi de Paris, opéra (3 actes, H. Bouchut), création 26 avril 1901, Opéra, Paris.
  • Titania, opéra (3 actes, L. Gallet & A. Corneau), création 20 janvier 1903, Opéra-Comique (Favart), Paris.
  • Le Miracle, opéra (5 actes, P.B. Gheusi & A. Mérane), création 14 décembre 1910, Opéra, Paris.
  • Dans l'ombre de la cathédrale, opéra (3 actes, M. Léna & H. Ferrare, d'après Blasco Ibanez), création 7 décembre 1921, Opéra, Paris.
  • Siang-Sin, ballet-pantomime (2 actes, P. Jobbé-Duval), création 12 mars 1924, Opéra, Paris.
  • Riquet à la houppe comédie-musicale (3 actes, Raoul Gastambide, d'après Charles Perrault), création 17 décembre 1928, Opéra-Comique (Favart), Paris.

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Prix de Rome de composition musicale en 1879 pour la cantate Médée.

Notes et références[modifier | modifier le code]


Bibliographie[modifier | modifier le code]