Vincas Kudirka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vincas Kudirka sur le billet de 500 litas

Vincas Kudirka (né le 31 décembre 1858 à Paežeriai - mort le 16 novembre 1899 à Naumiestis) est un poète et médecin lituanien, à la fois auteur et compositeur de l'hymne national lituanien Tautiška giesmė. Kudirka a utilisé plusieurs pseudonymes - V. Kapsas, Paežerių Vincas, Vincas Kapsas, P.Vincas, Varpas, Q.D, K., V.K ou encore Perkūnas. Il est une figure centrale de l'éveil national lituanien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Vincas Kudirka étudie l'histoire et la philosophie à Varsovie à partir de 1881, mais s'oriente dès l'année suivante vers la médecine. Durant ses études, il est arrêté comme agitateur pour être en possession d'un exemplaire de Le Capital qu'il prévoyait de copier. Il est exclu de l'Université de Varsovie, avant d'être réintégré[1]. Il est diplômé en 1889 et devient médecin de campagne à Šakiai puis à Naumiestis.

Kudirka commence à écrire de la poésie en 1888. Dans le même temps, il devient plus actif dans le mouvement d'éveil national. À Varsovie, avec d'autres étudiants lituaniens, il fonde la société secrète Lietuva ("Lituanie"). L'année suivante, ils commencent la publication du journal clandestin Varpas ("La Cloche")[2], que Kudirka éditera et pour lequel il écrira durant les dix années suivantes. Dans Varpas, en septembre 1898, il publie le texte de Tautiška Giesmė, qui deviendra officiellement en 1918, l'hymne national lituanien, sur une musique composée par Kudirka lui-même.

Kudirka meurt de tuberculose le 16 novembre 1899, à l'âge de 40 ans. La seconde moitié de Tautiška Giesmė est gravée sur sa pierre tombale.

Le 5 juillet 2009, une statue de Vincas Kudirka est inaugurée sur l'avenue Gediminas, artère principale de Vilnius. Cette inauguration, en présence du président lituanien Valdas Adamkus, coïncide avec les festivités marquant le 1000e anniversaire de la première mention officielle de la Lituanie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Vincas Kudirka », Lithuanian Classic Literature Anthology (consulté le 11 décembre 2010)
  2. Vincas Kudirka, vol. 4, Encyclopedia Lituanica,‎ 1970-1978 (lire en ligne)

Source[modifier | modifier le code]