John Russell (1er comte Russell)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Russell et John Russell.
John Russell
Image illustrative de l'article John Russell (1er comte Russell)
Fonctions
32e et 38e Premier ministre du Royaume-Uni
30 juin 184623 février 1852
Monarque Victoria
Prédécesseur Robert Peel
Successeur Edward Smith-Stanley
19 octobre 186528 juin 1866
Monarque Victoria
Prédécesseur Henry John Temple
Successeur Edward Smith-Stanley
Chef de l'opposition du Royaume-Uni
22 février 185219 décembre 1852
Monarque Victoria
Premier ministre Edward Smith-Stanley
Prédécesseur Edward Smith-Stanley
Successeur Edward Smith-Stanley
28 juin 18663 décembre 1868
Monarque Victoria
Premier ministre Edward Smith-Stanley
Benjamin Disraeli
Prédécesseur Edward Smith-Stanley
Successeur Benjamin Disraeli
Secrétaire d'État des Affaires étrangères
28 décembre 185221 février 1853
Premier ministre George Hamilton-Gordon
Prédécesseur James Harris
Successeur George Villiers
18 juin 18593 novembre 1865
Premier ministre Henry John Temple
lui-même
Prédécesseur James Harris
Successeur Edward Smith-Stanley
Biographie
Date de naissance 18 août 1792
Lieu de naissance Londres
Date de décès 28 mai 1878 (à 85 ans)
Lieu de décès Drapeau : Royaume-Uni Richmond Park
Nationalité britannique
Parti politique Whig
Diplômé de Université d'Édimbourg
Religion Église d'Angleterre

Signature

John Russell (1er comte Russell)
Premiers ministres du Royaume-Uni

John Russell (18 août 1792, Londres - 28 mai 1878), 1er comte Russell, est un homme politique britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

John Russell était le fils cadet du 6e duc de Bedford. À ce titre, il porta pendant longtemps le titre de Lord John Russell. En 1861, il fut créé comte Russell et connu sous le nom de Lord Russell. Il fut deux fois premier ministre, la première fois de 1846 à 1852 et la seconde de 1865 à 1866.

Russell est entré en politique en 1826 et a eu plusieurs postes ministériels avant et après ses mandats de premier ministre. Il a été secrétaire pour les colonies de 1839 à 1841 et en 1855. C’est lui qui, lors de ce mandat, approuva l’octroi du gouvernement responsable à la province du Canada. Il était très connu comme libéral et un fidèle partisan de la réforme ayant pour but d’étendre le droit de vote à davantage d’hommes des classes inférieures du Royaume-Uni.

Concernant la situation politique au Bas-Canada, Russell présenta, le 6 mars 1837, dix résolutions au Parlement de Londres en réponse au rapport d’enquête de lord Gosford concernant les 92 résolutions des Patriotes. Ces résolutions réclamaient en particulier l'électivité du Conseil législatif. Russell était d'avis que cela revenait à céder aux intérêts de rebelles violents et que le conseil colonial ne devrait pas être en position de conseiller les dirigeants et seigneurs. Les dix résolutions de Russell rejetèrent donc les réformes proposées par les Patriotes, et elles permirent au gouverneur d’utiliser les fonds publics sans avoir l’accord de la Chambre d’Assemblée.

Son fils le vicomte Amberley étant mort avant lui, il recueillit la tutelle de ses petit-fils Francis, qui lui succéda comme comte Russell, et Bertrand, le célèbre philosophe.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (fr) Biographie sur le site du premier ministre du Royaume-Uni


Précédé par
Robert Peel
(1841 à 1846)
Le vicomte Palmerston
(1859 à 1865)
Drapeau du du Royaume-Uni
Premier ministre du Royaume-Uni
1846 à 1852
1865 à 1866
Suivi par
Le comte de Derby
(1852 puis de 1866 à 1868)