Grotte de Massabielle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Grotte de Massabielle
Image illustrative de l'article Grotte de Massabielle
La grotte de Massabielle
Coordonnées 43° 05′ 51″ N 0° 03′ 30″ O / 43.0975, -0.05847243° 05′ 51″ Nord 0° 03′ 30″ Ouest / 43.0975, -0.058472  
Pays Drapeau de la France France
Région française Midi-Pyrénées
(Département des Hautes-Pyrénées)
Massif des Pyrénées
Vallée Vallée de Gave de Pau
Localité voisine Lourdes
Voie d'accès D 13
Longueur connue 20 mètres approximativement
Période de formation À compléter
Type de roche À compléter
Signe particulier grotte des apparitions de la Vierge à Lourdes
Cours d'eau résurgence karstique du synclinal de Batsurguère-Prat d'Aureilh

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées

(Voir situation sur carte : Pyrénées)
Grotte de Massabielle

Géolocalisation sur la carte : Hautes-Pyrénées

(Voir situation sur carte : Hautes-Pyrénées)
Grotte de Massabielle

La grotte de Massabielle est un lieu de pèlerinage catholique situé à Lourdes en France (Hautes-Pyrénées). C'est à cet endroit que Bernadette Soubirous dit avoir aperçu 18 apparitions de la Vierge Marie en 1858 et où, sur les indications de la Vierge, elle aurait découvert une source d'eau aujourd'hui réputée miraculeuse.

Géographie[modifier | modifier le code]

La grotte se situe dans l'espace des Sanctuaires en face du gave de Pau.

Topographie[modifier | modifier le code]

La grotte de Massabielle est peu profonde et correspond plutôt à un renfoncement d'une dizaine de mètres de profondeur dans la paroi rocheuse. La paroi y est lisse et humide par endroits, et on peut y voir la résurgence karstique passer en direction du gave de Pau par un trou dans la roche. Une statue de la vierge vêtue de blanc se situe à 2 mètres de hauteur, en haut à droite de la grotte, dans une cavité secondaire de la roche (voir photo).

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Une source d'eau coule près de la grotte : il s'agit d'une des 7 ou 8 résurgences karstiques (delta souterrain) des eaux provenant du synclinal de Batsurguère-Prat d'Aureilh[1] et qui alimentent le gave de Pau.

Cette source, qui coule près de la grotte depuis les apparitions, aurait des pouvoirs miraculeux. Bernadette Soubirous a déclaré que la Dame lui aurait dit : « Venez boire à la fontaine et vous y laver ». Depuis, les pèlerins boivent cette eau, on peut la collecter à partir de robinets mis en place à gauche de la grotte, ou se baigner dans les piscines situées plus loin à droite de la source.

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant les appartitions, l'endroit s'appelait « La Tute aux cochons » car on y menait les cochons. De nombreuses croyances ou superstitions ont toutefois toujours été rattachées aux grottes, surtout en régions montagneuses[réf. nécessaire].

En 1858, Bernadette Soubirous y relate dix-huit apparitions d'une jeune fille[2].

Au-dessus de la grotte fut bâtie une double basilique, sur deux niveaux, la basilique de l'Immaculée-Conception de Lourdes.

Pèlerinages[modifier | modifier le code]

Touristes et pèlerins devant la grotte

La grotte de Massabielle est un passage obligé pour tout visiteur se rendant aux sanctuaires de Lourdes, qu'on soit simple visiteur ou croyant. La visite de la grotte se fait en silence, la plupart des gens touchent des doigts la paroi de la grotte par respect ou pour y faire un vœu ou une prière. Des processions y sont aussi organisées pour les pèlerins infirmes.

Il est de tradition de venir à la grotte avec un cierge béni puis de l'allumer devant celle-ci en mémoire de ce geste effectué par Bernadette lors des premières apparitions de la Vierge.

Impact et popularité[modifier | modifier le code]

La popularité des « événements » et du lieu fut particulièrement utilisée par une certaine forme de militantisme[3],[4],[5], voire d'activisme[6], des milieux catholiques, qui virent, sous le Second Empire et jusqu'à la Première Guerre mondiale, une belle occasion de revanche ou de reconquête de la foi (« rechristianisation »), après les épisodes révolutionnaires et anticléricaux depuis 1789. Alors que de nombreuses paroisses restaurent ou rebâtissent leur église ayant subi des dégradations (parfois simplement dues à la négligence et au manque de finances) et que de nombreux calvaires de « mission » sont érigés dans tout le pays, un nombre non négligeable de communes virent l'installation d'une réplique de la Grotte de Lourdes. Ce fut bien là le signe d'une ferveur particulière.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]